Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 13:33

PICT0400.JPGC’est en effet le slogan que les promoteurs des primaires citoyennes ont mis en avant : avec cette campagne de vote de toutes celles et tous ceux qui partagent les valeurs de la Gauche, il s’agissait de « donner un nom au changement ». Au changement que, en France aujourd’hui, nous sommes nombreux à espérer en 2012, lors de cette élection-phare de la vie politique française qu’est l’élection présidentielle. Et pour battre le candidat de la droite - qui sera, à n’en pas douter, Nicolas Sarkozy - la Gauche se devait de se mobiliser pour choisir celui ou celle qu’elle estime le mieux à mettre de la représenter dans cette compétition, et surtout de gagner le 6 mai 2012.

Et de ce point de vue, je le reconnais volontiers, moi qui ne fut pas un partisan enthousiaste de la démarche des primaires, d’évidence celles-ci ont permis d’engager un moment profond d’expression démocratique dans le pays. Cela renforce la force et la légitimité du candidat désigné. Cela lui donne une impulsion particulière, pour savoir faire un haut résultat au 1er tour et se mettre en situation de l’emporter au second.

De fait, ce message des primaires a été bien compris par nos concitoyens.

Ainsi, la participation au 2e tour aura été nettement plus forte qu’au 1er. A Wattrelos, nous sommes passés de 1 466 suffrages exprimés le 9 octobre à 1 749 aujourd’hui (+ 19 % !).

Cette participation accrue était incontestablement favorable à Martine Aubry, dont elle aura renforcé le résultat, qui passe de 781 voix (53,3 %) au 1er tour à 1 118 (63,9 %) au second. François Hollande obtient 631 voix (36,1 %) au lieu de 441 dimanche dernier (+ 190) ; il ne récupère cependant pas toutes les voix des quatre compétiteurs du 1er tour (Baylet, Valls, Royal et Montebourg) qui pourtant lui avaient apporté leur soutien (leur potentiel de voix du 1er tour était de 202 suffrages) : de fait, certains votants du premier tour ne sont pas venus au second.

Ce soir, localement, comme sur les écrans de télévision, les attitudes sont dignes. Là où la Droite espérait déchirements et confrontations, elle n’a eu que débats d’idées et campagne sereine. Martine a su, avec sa force et son énergie, défendre sa conception, son ambition pour la France et porter haut et fort les valeurs essentielles de la Gauche : elle a fait honneur à notre agglomération, à notre région, et doit être heureuse, je pense, qu’ici, élue du pays ch’ti, elle soit aisément majoritaire, comme dans tant et tant de villes du Nord - Pas-de Calais.

Mais l’heure ce soir est à la responsabilité et au rassemblement derrière le candidat désigné, comme le souligne elle-même Martine très tôt dans la soirée, avec une dignité et un courage qui forcent le respect.

Vu la campagne qui aura été menée et les résultats engrangés, je n’ai guère d’inquiétudes : ce rassemblement se fera aisément. Car comme nous le reconnaissons nous-mêmes à Wattrelos, l’affirmation de la fidélité à Martine n’empêche pas l’affection pour François.

C’est à lui maintenant qu’il appartient, au nom des socialistes et des radicaux de gauche, au nom de tous ceux qui veulent que cela change en 2012, de tracer le chemin jusqu’au 6 mai 2012 ! Et il a raison, quand il déclare ce soir : « Ce n’est pas une victoire qui s’est faite, c’est une victoire qui s’est préparée ». Car la vraie victoire, c’est en mai 2012 qu’il faut l’emporter !

 

 

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 13:35

artistes-automne-2011.jpgEh oui, c’est une des caractéristiques wattrelosiennes : l’arrivée des saisons est rythmée par les artistes wattrelosiens. Ainsi, après le salon des artistes au centre
socio-éducatif qui, en mars, annonce le printemps, voilà que ce samedi s’ouvre l’exposition d’automne de l’Atelier des arts, à son siège, salle Michel-Couillet.

Aux côtés de Claude Sauvage, son président, de nombreux élus, visiteurs et proches, je déambule dans les travées, entre sculpteurs et peintres qui, à tour de rôle, me présentent leur travail, ou plutôt leur réalisation, m’expliquant des secrets de fabrication. Et franchement, comme à l’accoutumée, on n’est pas déçu de cette visite.

artistes-automne-2011_2.jpgLes contributions des sculpteurs me paraissent, cette année, particulièrement éclectiques et riches. De nombreux styles s’expriment, et des Titis parisiens de Jean-Mi, à la Belle au soleil ou la Vénus hottentote de Claude, ou des Grands bonshommes de Josiane qui, pour un coup d’essai, fait vraiment un coup de maître (car ces figurines à grande veste et petite tête ont une incontestable personnalité saluée par l’intérêt de tous les visiteurs), et tant d’autres réalisations encore, je ne peux que saluer la créativité, l’inventivité et le talent de ces artistes. Les peintres ne sont pas en reste, avec pastels qui voisinent aquarelles, huiles ou céramiques.

Je leur dis d’ailleurs en prenant la parole, en les remerciant collectivement de concourir au rayonnement de notre ville. En recevant des artistes européens (cf. article du jeudi 15 septembre), en tenant stand au village Renaissance pour les Berlouffes, en participant à des salons dans nos villes jumelées, en organisant des expositions, nos ateliers font connaître et reconnaître Wattrelos. Merci à eux.

 

 

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 13:34

cheque-sbleuLors de cette manifestation d’ouverture de la Semaine bleue, je n’ai pu que m’excuser auprès des nombreux représentants de nos aînés car, malgré le programme alléchant qui leur a été concocté par le service gérontologique, je ne pourrai guère participer à grand chose. La semaine qui vient est en effet celle de la première lecture de la première partie (fiscalité) de la loi de finances pour 2012. Pour moi, c’est la pire semaine de l’année car cela veut dire siéger tous les jours jusqu’à samedi matin, jour et nuit !

C’est lourd, c’est épuisant physiquement mais cela vaut la peine. Car nul ne l’ignore, c’est cette présence importante dans les travaux de la commission qui impacte directement les subventions que peuvent mobiliser les députés (ce qu’on appelle la réserve parlementaire).

Voilà pourquoi je peux annoncer à notre Nouvel âge wattrelosien que le CCAS bénéficie, à ma demande, d’une subvention exceptionnelle de 8 000 euros destinée à acheter un véhicule de transport de personnes (avec équipement PMR), ce qui sera utile pour les loisirs de nos clubs et de nos résidences (coût du véhicule : 34 500 euros).

Et comme un bonheur peut ne pas arriver seul, pour financer ce véhicule, le CCAS bénéficiera aussi d’une participation du Crédit Mutuel du Nord de 8 000 euros également ! Son directeur général Eric Charpentier (avec qui j’ai négocié ce soutien dans le TGV pour Paris !) est venu en personne officialiser ce partenariat… sous forme d’un chèque géant.

Et comme 8 + 8 = 16, ce sont donc grâce à 16 000 € de subventions (presque la moitié !) que le CCAS pourra acheter son véhicule de transport !

Pas mal, non ?

 

 

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 13:33

Chorale-Semaine-bleue-2011.jpgPuisqu'au programme était prévue une sortie Au bonheur des dames, je n'évite pas de commencer mon propos dans cette réception officielle, en dédiant notre 10e Semaine Bleue au « bonheur de tous ».

Depuis qu'il y a dix ans, j'ai profondément réorganisé le service municipal de l'action gérontologique, sous l'autorité d'une nouvelle directrice, Sophie Liagre, Wattrelos est partie prenante à cette semaine nationale des personnes âgées. Il s'agit pour la Municipalité d'un éclairage renforcé, utile, pour rappeler la place de nos aînés dans la cité, mais aussi dans l'action municipale quotidienne ! Quatre résidences leur sont dédiées dans nos quartiers (occupées à plus de 90 %) et, l'an dernier, 73 000 heures d'aide à domicile ont été fournies pour 550 bénéficiaires, tandis que notre cuisine centrale a livré 111 000 repas à 4 100 bénéficiaires, et que 13 000 jours de soins ont été recensés.

L'ampleur de ces chiffres le révèle : l'accompagnement des personnes âgées à Wattrelos, c'est une priorité !

Alors cette Semaine bleue, c'est un peu de bleu supplémentaire au cœur de nos aînés à qui seront proposées, tous les jours de cette semaine, de nombreuses animations dont j'apprécie que beaucoup fassent appel aux richesses de notre ville : théâtre équestre, intergénérationnel avec l'école Pierre-Curie, chasse au trésor avec l'office de tourisme, cabaret patoisant... Avec bien sûr, au premier rang, un spectacle avec le poète préféré de ces dames, Frank Michaël, depuis qu'il a chanté que "toutes les femmes sont belles" (il a raison !).

Ce matin, il y a à la fois de l'émotion et de la joie dans l'air.hak.jpg

De l'émotion lorsque j'adresse un clin d’œil appuyé à Marie José Dens, mon adjointe au Nouvel âge, heureuse de retrouver sa place à mes côtés alors que l'an dernier elle n'avait pu être là. Sketch-semaine-bleue-2011.jpg

Il y a de la joie aussi, celle de voir l'armée de nos collègues de l'action gérontologique prendre en main l'animation de cette réception. D'abord en nous chantant sur un air connu Prendre un ancien par la main. Puis d'abandonner la scène à deux de leurs complices Henriette et Marguerite (ph. ci-contre), à l'occasion d'un sketch hilarant en patois dans lequel il est question d'un certain... Dominique Baert et de son cabinet (!). Et enfin de nous faire vivre un Haka en direct (ci-dessus), au moment même où l'équipe de France de rugby se qualifie pour la finale de la coupe du monde à l'autre bout de la planète ! Nul doute que l'enthousiasme wattrelosien aura su porter chance à nos Bleus !

Et pour conclure, je reprends quelques vers qui m'ont beaucoup ému, quelques mots simples mais forts, de Madame Dumont de la résidence de la Houzarde qui, dans la toute nouvelle Gazette des aînés, écrit un très beau texte, intitulé « Bien vieillir », où l'on trouve notamment :

« Bien vieillir c'est aimer, sans chercher à séduire

C'est chanter le bonheur, les fleurs et le printemps

C'est aussi s'entraider, sans besoin de le dire

En offrant tout son cœur, en donnant tout son temps. »

Voilà pourquoi, à tous nos aînés qui, à Wattrelos, ne vieillissent pas, non, mais qui, tout simplement, vivent leur Nouvel Age, je conseille cette invitation d'Henri Jeanson : « Soyez donc fleur bleue... vous vous ferez cueillir ».

 

 

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 13:32

Ce matin, toute la matinée, la cuisine centrale est toutes portes ouvertes pour les parents d’élèves, leurs enfants, et les agents municipaux. 

C’est en effet une volonté de l’équipe de gestionnaires de la cuisine, et je soutiens vigoureusement cette belle initiative, que de la montrer à leurs collègues qui, dans leurs bureaux, dans leurs ateliers, dans leurs écoles ou dans leurs crèches, savent que la Ville dispose d’une cuisine centrale mais ne savent pas toujours où elle se trouve, et surtout encore moins comment cela fonctionne ; on est loin en effet de sa cuisine chez soi ! C’est pour cela aussi que cela vaut la peine de montrer cet outil de production de 3 100 repas quotidiens, à ceux qui en sont les premiers consommateurs de ce qui y est fabriqué, à savoir les enfants des écoles et le faire voir également à leurs parents.  PICT0395

Et de ce point de vue, cette matinée aura été une belle réussite. Il est vrai que l’équipe de Gérard Rotsaert Cuisine-ouverte.jpg(ph. ci-dessus, à ma gauche), le très entreprenant patron de la cuisine, a su mettre les petits plats dans les grands. Dès l’entrée, l’accueil est chaleureux (en costume s’il vous plaît ! cf. photo) et souriant, avec boisson chaude et petite viennoiserie (les enfants en raffolent… mais papa et maman aussi !), avant que Gérard et ses collaborateurs ne regroupent les visiteurs pour un parcours guidé des plus passionnants.

Car comment, à partir des livraisons des cartons de fournitures ou des casiers de fruits et légumes, on en arrive, en respectant les normes de cuisson, de préparation et de conservation, à mitonner des plats savoureux et diététiquement équilibrés ? C’est toute l’alchimie subtile de ce bel outil, 100 % public, qui est une image haute du service public à la wattrelosienne, comme l’illustrent les fabrications, en dépannage, que la cuisine de Wattrelos a pu faire, successivement pour des villes voisines, telles que Tourcoing, Lille ou… Bondues !

Bravo à toute l’équipe qui, en tenue, avec le sourire et beaucoup de courtoisie, aura su expliquer son métier, montrer ses savoir-faire et répondre aux questions d’un public qui est reparti, j’en suis certain, mieux informé et, parfois, rassuré.

 

 

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 14:12

petitdej2.jpgUne fois n'est pas coutume, ma journée commence à l'école ce matin.

A l'invitation de la directrice du groupe scolaire Voltaire, Juliette Keraudy (qui est aussi l'une de mes adjointes), je suis présent avant même l'ouverture des portes, à 8 heures, pour un petit déjeuner organisé dans le cadre de la Semaine du goût, petit déjeuner qui fait suite à une visite de notre cuisine centrale plus tôt dans la semaine.

Des élèves plus matinaux qu'à l'habitude sont donc là, attablés en compagnie de leurs mamans pour certains, devant leurs plateaux sur lesquels figurent tous les ingrédients pour un petit déjeuner équilibré, sous l’œil vigilant de la diététicienne de la Ville, Sylvie Bertrand : un fruit, un verre d'eau, un laitage, des céréales (parfois au chocolat : hum...), du pain, de la brioche, du beurre... et un pot de confiture confectionnée par les enfants eux-mêmes. petitdej1.jpg

Moi qui suis une bouc' à chuc, comme on dit dans le Nord, j'avoue qu'elle me paraissent bien appétissantes, ces confitures. Et voilà qu'un enfant m'en offre une (aux poires - ph. ci-contre), dans un petit pot spécialement conçu à mon intention ! Alors là, je le dis tout net : c'est un cadeau qui me va droit au cœur... et qui filera même bientôt en ligne droite juste un peu en dessous, du côté de l'estomac si vous voyez ce que je veux dire...

Merci et bravo les enfants : c'est un bien sympa début de journée !

 

 

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 08:16

Aujourd'hui, j'adresse une lettre aux responsables du collectif de riverains qui s'est constitué en réaction à l'annonce de la société SFR d'implanter une antenne de téléphonie mobile initialement dans le quartier de la Baillerie puis, après maints rebondissements, de la Houzarde.

En résumé, l'opérateur argue de son obligation légale de couverture du territoire français (cette partie frontalière de Wattrelos est en effet mal couverte), tandis que des riverains mettent en avant un principe de précaution sanitaire, étant donné que la nocivité ou l'innocuité des ondes émises n'est pas encore scientifiquement déterminée.

La Ville avait promis aux habitants de soutenir jusqu'au bout leur démarche critique vis-à-vis de cette implantation, tout en les prévenant qu'une action en justice (que ne manquerait pas d'engager SFR) risquait fort, comme tant d'autres, dans d'autres communes, d'être vouée à l'échec.

C'est ce qu'a confirmé mon premier adjoint Christophe D'Hulst lors du dernier conseil municipal : le tribunal administratif a condamné la Ville à une amende de 1 500 euros pour n'avoir pas voulu signer la déclaration préalable d'installation déposée par SFR, faisant clairement passer l'obligation légale de l'opérateur de couverture de territoire avant le principe de précaution (comme le prescrivait d'ailleurs le préfet dans les courriers qu'il a adressés à la Ville cet été – cf. article du 6 août 2011).

La Ville est donc allée jusqu'au bout d'une procédure dont l'issue était plus que vraisemblable. La justice est passée ; dont acte. Poursuivre l'action en justice exposerait la Ville à une majoration certaine de cette amende, et à de lourdes pénalités d'astreinte, sans aucun espoir de faire modifier la décision du tribunal, ni de la préfecture.

Dura lex, sed lex... disait-on en d'autres temps. Mais cela reste d'actualité. La loi et la décision de justice sont là, incontournables, et sont d'inéluctables astreintes. Le comble de l'histoire et que, si maintenant la déclaration d'installation près de l'entreprise Deleu a effectivement été signée par un de mes adjoints, voilà la Ville menacée de recours en justice contre cette déclaration... par les riverains eux-mêmes ! D'avance, on connaît le résultat de ce nouveau référé car ni le préfet (qui nous a donné l'injonction de signer la déclaration), ni la Justice (qui nous y contraint sans faire d'astreintes financières) ne vont évidemment se dégager.

Un coup à gauche, un coup à droite. Oui, l'administration locale n'est pas toujours simple ! Cela me convainc (je n'ai cessé de le penser) que le cadre législatif sur ces dossiers est bien trop flou, et laisse sur la tête des communes des choses à régler (elles ne peuvent qu'assumer sans pouvoir s'opposer, d'ailleurs !), alors que ce sont des prescriptions d'Etat qui fixent les obligations des opérateurs !

Pour lire la lettre adressé aux riverains, Réponse aux riverains antenne SFR Deleucliquez ici.

 

 

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 08:32

salon-secu-2011.jpgAprès la commission de finances de ce matin, et avant celle de l 'après-midi et de cette nuit, je fais un aller-retour pour visiter, au centre socio-éducatif de Wattrelos, le forum des métiers de la sécurité et de la défense que j'ai voulu, et que j'ai demandé à Guy-Noël Lemay, conseiller défense de la Municipalité, en charge de la sécurité civile, de mettre en place. Ce forum a bénéficié de l'appui décisif de Pôle emploi et de la mission locale Wattrelos-Leers.

Pourquoi ? Parce que les métiers de la défense et de la sécurité ne sont pas des métiers vers lesquels les jeunes se dirigent spontanément. Pourtant, les possibilités d'y exercer un travail de qualité sont nombreuses, les fonctions internes que l'on peut occuper sont très diversifiées et parfois de très haute technicité, et en plus... on recrute !

C'est sans doute la raison pour laquelle la foule est si dense devant notre CSE au moment où s'ouvrent les portes cet après-midi.

Des jeunes, principalement, à qui l'occasion est donnée de rencontrer des professionnels de la police nationale, de notre municipale wattrelosienne, des militaires (armée de terre, de l'air, marine, légion étrangère... ainsi que mes collègues de la gendarmerie, des représentants du service départemental d'incendie et de secours du Nord, des surveillants pénitentiaires, mais aussi des enseignants du lycée professionnel Saint-François d'Assise qui propose des formations aux métiers de la sécurité (CAP agent de sécurité et Bac pro sécurité & prévention). A leurs côtés, les stands de la Mission locale Wattrelos-Leers et celui de Pôle emploi.

En faisant le tour des stands avec Guy-Noël, mais aussi avec Henri Gadaut, adjoint à la sécurité, et Robert Bédart, adjoint à la jeunesse, je mesure la qualité des stands et des professionnels qu'ils tiennent, mais aussi de l'intérêt de nombreux jeunes qui viennent s'intéresser, posent des questions sur la qualification, les dates des concours et le déroulement des carrières.

Plus de 400 visiteurs ont été enregistrés dès la première heure !

C'est bien la preuve, s'il en fallait une, qu'en matière d'emploi, toutes les initiatives sont bonnes à prendre pour permettre l'accès ou le retour à la vie professionnelle de bon nombre de nos concitoyens... A Wattrelos, on l'a compris depuis longtemps. C'était une idée de plus ; pour le coup, une bonne idée...

 

 

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 10:37

bac-zola.jpgQuel moment que celui où l’on obtient son Bac !

Ça vaut vraiment la peine de marquer le coup ! Alors, c’est vrai, les élèves du lycée Zola s’y seront repris à plusieurs fois pour fêter ça !

D’abord cet été, sitôt les résultats connus, avec famille et amis, ça a dû chauffer.

Plus officiel, mais quand même très convivial (parce que je le souhaite ainsi), il y eut la réception par le maire en mairie (cf. blog du 16 septembre dernier).

Et puis ce soir, au lycée, c’est la remise officielle du diplôme, élève par élève, en même temps que leur dossier scolaire.

Quel moment : parents, élèves, profs, en présence du proviseur, Michel Schuermans, de mon adjoint à l’enseignement supérieur, Amed Zafrane et de moi-même ! Pour chacune, pour chacun, remise officielle de ce précieux mais superbe morceau de papier, tout cela avec (beaucoup de) bonne humeur ambiante.

Photo individuelle, puis photo souvenir avec toute la classe, en scientifique (souvenir de mon ancien Bac C à Zola !) comme en littéraire.

Je suis très heureux d’être aux côtés de ces jeunes qui savent qu’ils sont à un carrefour important de leur vie mais qui, on le sent bien, sont encore dans la joie et le bonheur d’avoir pu traverser ce carrefour-là ! Les applaudissements crépitent à chaque nom annoncé.

Elle est chouette la jeunesse de Wattrelos.

 

 

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 13:14

camba.jpgEn effet, dans le cadre du soutien qu’il apporte à Martine Aubry, Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du parti socialiste, était ce lundi de passage dans notre agglomération pour tenir, à Wattrelos ce soir, une réunion publique (au siège de la section socialiste, rue Jeanne d’Arc).

Mais auparavant, il s’est rendu, avec Medhi Massrour, conseiller général, référent de la campagne de Martine Aubry dans l’agglomération roubaisienne, et moi-même, aux portes de La Redoute pour rencontrer des salariés et les inviter à participer aux élections primaires des 9 et 16 octobre.

D’abord parce que La Redoute est la plus grosse entreprise de la commune. Mais aussi, comme je lui dis avec humour, pour soutenir Martine, il faut aller à… la Martinoire !

camba-copie-1.jpgEn soirée, en cours de la réunion publique, Jean-Christophe (dont on se souvient qu’il fut très proche lieutenant de DSK, et que je connais particulièrement bien), a mis en perspective la nécessité de faire gagner la gauche au printemps 2012 prochain. Et pour cela, il faut deux conditions.

D’abord, il faut le vouloir. Et pour cela, estime Camba, « le changement a besoin d’une volonté, pas d’une habilité ».

Ensuite, « il faut être dans le rassemblement ». Le candidat issu de la primaire citoyenne devra être appuyé par les forces de gauche. Car « s’il n’y a pas de mouvement populaire, il n’y aura pas de changement. Le changement a besoin de rassemblement ».

La conclusion que Jean-Christophe, dès lors, en tire, observant l’énergie déployée par Martine depuis le congrès de Reims, c’est qu’elle « a les qualités, et même les défauts, pour être Président de la République », rappelant qu’elle « a du caractère ».

Mais de conclure que, quel que soit le résultat des primaires, « le jour où le candidat sera désigné, les socialistes feront bloc » car la priorité absolue, c’est de battre Nicolas Sarkozy et de pouvoir mettre en œuvre en 2012 une autre politique !

 

 

Partager cet article

Repost0