Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 22:51

On sent l'effervescence, la pression monter même, dès qu'on entre au théâtre équestre de Christine et Diego, ce soir, dans le parc du Beck à Wattrelos. On devine que ce soir, il va se passer quelque chose.

Et on ne sera pas déçu, loin s'en faut !

L'amour, la passion du cheval qui s'enseigne ici, va se concrétiser : patience récompensée, complicité avec les chevaux, adresse, jeunesse d'artistes aussi, capables de réaliser un spectacle (pour certains, un véritable show, même !) où le talent se mêle avec la relation extraordinaire que le (ou la) cavalier(-ère) entretient avec son cheval… ou son poney.

Ces 4es trophées du spectacle auront été une réussite, une compétition où les jeunes cavaliers auront rivalisé, dans des shows successifs, près de trois heures durant. Trois catégories : amateurs juniors, amateurs seniors et confirmés.

Chez les juniors, ce sont Joye et Franck qui ont emporté les faveurs du jury (et du public) avec un numéro de voltige véritablement époustouflant ! Chez les seniors, le numéro tout feu tout flamme (évidemment, avec du feu !) a ébahi le public dont les applaudissements furent chaleureux. Theatre-equestre-Pentecote_2.JPGTheatre-equestre-Pentecote.JPG

Theatre-equestre-Pentecote_3.JPGMalheureusement, il fallait un classement… Alors, en remettant les coupes aux nominés, je n'ai pas pu m'empêcher de féliciter tous ces véritables artistes et de les remercier pour toute l'énergie et tout l'enthousiasme dont ils et elles ont fait preuve durant le spectacle.

J'ai vu des choses superbes, vraiment…

Il est plus de 23 heuresà présent ; je pars pour Roubaix au festival de l'amitié...

 

 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 09:29

Heure-conte-J-Mace-2012.jpgC’est l’avantage d’avoir un espace polyvalent dans l’école, fût-ce dans sa partie élémentaire : cela permet de superbement valoriser les travaux réalisés par les classes dans une exposition tout à fait remarquable sur le fond comme sur la forme.

Car le travail en maternelle s’est fait sur le thème du conte. Aussi, les nombreux parents présents – comme moi-même - suivront-ils le parcours assez féerique en passant de conte en conte. Et si les enfants ont des regards émerveillés, nous avons tous des tas de souvenirs qui nous reviennent en mémoire.

Pensez donc. Dès l’entrée, rencontre avec les trois petits cochons et leurs bâtisses (photo ci-dessus) : céderont-elles devant le loup ? Il est décidément très présent celui-là, puisqu’on le retrouve dans Pierre et le loup (cf. photo), mais aussi dans Le petit chaperon rouge où, là, le loup est déjà installé dans le lit de mère grand (cf. photo) !

Heure-conte-J-Mace-2012_3.jpgHeure-conte-J-Mace-2012_2.jpg

Bien sûr, nous rencontrerons aussi Hansel et Gretel, Jacques et le haricot magique ou encore La petite poule rousse… Pas de doute, les enfants aiment la balade.

L’équipe de l’école dirigée par Myriam a fait un super boulot !

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 08:02

Paroisse-St-Gerard-2012.jpgLa kermesse de la paroisse Saint-Gérard est une institution dont l’origine se perd dans le temps. Et Michel Lessenne, le président de l’association paroissiale, poursuit opiniâtrement la tâche de Jean Deghin, disparu il y a peu et encore dans toutes les mémoires. Je ne manque pas de saluer son souvenir dans mon (bref) propos cet après-midi.

Mais avant dimanche, il y a eu samedi. Les jeux tout l’après-midi pour les familles et enfants du quartier avec tir à la carabine et jeux gonflables. Et quand le soir arrive, Gégé (Gérald pour l’état civil) se met à ses frites, et dans son nuage de vapeur de friture, nous en prépare des fried chips à faire se pâmer Obama ! Pour moi, et comme pour les centaines de convives présents, ce sera comme tous les ans assiette anglaise et filet américain ! Avec évidemment le top du top, la tombola où on est certain de repartir… avec tout ce dont on n’a pas besoin mais qui fait bien plaisir quand on le gagne. Soirée très conviviale et réussie en écoutant de surcroît les chansons de Mick/Johnny Halliday et les reprises de grandes mélodies romantiques. Quelle soirée ! Paroisse-St-Gerard-2012_2.jpg

Et aujourd’hui, après tous les stands de la chaleureuse braderie de la rue Gabriel-Péri, retour à Saint-Gérard pour le second round. Gégé est toujours à ses fourneaux, ces dames bénévoles toutes souriantes mitonnent les assiettes de viandes et de fromages, il y a toujours la tombola, je suis à table avec le père Ludovic… lequel va découvrir une thérapie par le rire 100 % wattrelosienne : Les Copés in deux.

C’est en effet l’éminente troupe wattrelosienne (elle devrait être remboursée par la Sécurité sociale !) qui a la tâche de faciliter la digestion de la salle bondée… et qui va, comme à l’accoutumée, s’en sortir magnifiquement. En mêlant humour et tendresse, vécu et parodies. Avec un clou : Christian Ladoé en mari ivrogne (un rôle de composition pour lui, certainement !), qui modernise clairement la célèbre eau ferrugineuse du regretté Bourvil. Je n’ai pas pu rester jusqu’au bout, rédaction de profession de foi oblige… mais je le confesse : comme tous ceux qui ont eu la bonne idée de passer leur après-midi à Saint-Gérard, j’ai bien ri !

La kermesse Saint-Gérard ? L’endroit où il fallait être…

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 12:38

Ce midi se tient l’assemblée générale de l’association Un bouchon pour un élan, présidée par Claude Lecluse. Cette association, Claude a décidé de la créer après qu’un accident de circulation eut fait de lui un accidenté de la vie, ou comme on le dit pudiquement une personne à mobilité réduite.

Se déplaçant en fauteuil roulant, suivant des rééducations à notre centre Elan de l’hôpital de Wattrelos, Claude a vite réalisé combien la vie est différente pour celles et ceux qui ne peuvent se déplacer sur leurs pieds. Et combien la ville aussi est différente. Se rendre dans un immeuble, pratiquer un sport, tout devient complexe.

Alors, quand je l’ai rencontré, à la création de son association, l’idée était simple : collecter suffisamment de bouchons pour pouvoir doter la piscine de Wattrelos d’un fauteuil de mise à l’eau pour PMR. Un fauteuil qui donne de la dignité aussi à ces personnes. Et à moi qui lui suggérait qu’une initiative publique (municipale) pouvait permettre de régler le problème, il me répondit un non ferme : il voulait - et c’est tout à son honneur, comme de ceux qui l’entourent - que ce soit une démarche essentiellement associative. AG-Un-bouchon-2012.JPG

Alors des bouchons, ils en ont collecté et stocké ; des manifestations, ils en ont organisées, tout cela pour en obtenir 50, 100, 200 euros.

Mais heureusement, ils ont eu deux sérieux coups de mains récents. D’abord des sapeurs-pompiers de Roubaix qui ont décidé d’apporter un soutien financier. Ainsi que le Rotary Wattrelos-Val de Marque qui, au nom de sa devise Servir d’abord, par Michel Decraene, lui remet ce matin aussi un chèque de soutien (cf. photo).

Alors c’est la bonne nouvelle de la journée : le projet balnéo de l’association Un bouchon pour un élan est bouclé ! AG-Un-bouchon-2012_2.JPGLe rêve devient réalité. Pourquoi ? Parce que ce fauteuil, qui coûte un peu plus de 11 000 euros, est financé. Comment ? D’abord par le chèque de 4 200 euros que me remet ce midi Claude Lecluse (cf. photo), auquel s’adjoint une subvention de 5 000 euros du Ministère de l’intérieur (que je suis allé négocier en octobre dernier auprès du président de la commission des finances de l’Assemblée : une vertu concrète du cumul des mandats !), subvention reçue ce mois, le solde étant pris en charge par la Ville.

De fait, le fauteuil a pu être commandé et sera installé à la piscine de Wattrelos pour cet été, à n’en pas douter.

Il s’additionne à l’achat de fauteuils roulants adaptés aux milieux humides pour la circulation dans les vestiaires et de ceintures de flottaisons pour l’accompagnement dans l’eau. AG-Un-bouchon-2012_3.JPG

Pour les PMR, la piscine sera plus accueillante, offrira plus de dignité ! C’est comme ça que je conçois la ville : sans exclusion et pour tous ! C’est pour cela que j’ai confié, dans ce mandat municipal, une délégation à l’accompagnement des personnes handicapées à Dany Cuchère, une élue humaine, au grand cœur, mais surtout opiniâtre et tenace !

Le mot de la fin, c’est Claude Lecluse qui l’a en disant avec émotion sa « fierté d’être Wattrelosien ». Moi aussi…

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 16:00

Volant-d-or-Transpole-2012_4.jpgDepuis dix ans, Transpole organise une épreuve biennale baptisée Le volant d'or, challenge interne destiné à mettre en concurrence les meilleurs conducteurs de ses dépôts de Lille, Sequedin... et bien sûr de Wattrelos !

Car Transpole, installé à la Carluyère depuis quelques années, est sur le territoire de la communauté urbaine la première entreprise créatrice de valeur ajoutée, et donc d'emplois. A Wattrelos, elle est la deuxième entreprise de la ville : fin décembre 2012, son dépôt emploiera 550 salariés !

La profession de chauffeur de bus est au demeurant un métier, parmi tous ceux qui ont émergé ces dernières années, capable d'offrir une nouvelle pespective professionnelle aux salariés des emplois industriels d'hier. Volant d'or Transpole 2012 3

Alors ce soir, je ne cache pas ma satisfaction de récompenser, dans les salons de l'Hôtel de ville, les participants à ce Volant d'or, notamment le vainqueur du jour, Sabbar Chihab, conducteur basé au dépôt de Wattrelos !

Ce conducteur... et ses collègues – présélectionnés (il y avait 100 compétiteurs au départ) pour n'avoir eu aucun accident ni aucune réclamation client ces deux dernières années – se sont soumis, durant toute la journée, à une épreuve d'adresse sur le parking des Basanos (slaloms entre piquets), mais aussi au test du client mystère, caché parmi d'autres passagers lors d'un trajet effectué entre Beaulieu et l'Eurotéléport à Roubaix, chargé de noter la qualité de la présentation, de l'accueil et de la relation client de chaque chauffeur. Tout cela après avoir passé avec succès, fin mars, une première étape constituée d'un questionnaire à choix multiples et sur des connaissances à faire valoir en mécanique et en titres de transport !

Bref, notre chauffeur de Wattrelos ne manque pas de mérite pour avoir triomphé de tous ces obstacles ! Il représentera notre agglomération à l'échelon supérieur de la compétition, le Bus d'or, début juin à Paris.

Bonne chance à lui et félicitations à tous ! Volant-d-or-Transpole-2012_2.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 16:12

hongrieLa solidarité est une valeur sacrée pour les Wattrelosiens.

Ils ont souvent l'occasion de l'exprimer et ce soir encore, je suis présent aux côtés des bénévoles de l'association franco-hongroise Kossuth et de son président Olivier Simoens, en compagnie de mon adjointe aux relations internationales Juliette Keraudy, pour saluer le départ de deux camionnettes chargées de matériel médical à destination de notre ville jumelle hongroise Mohàcs.

Des matelas, des lits, des cannes, etc. – 30 000 euros de matériel au total ! – mais aussi des cartons de vêtements donnés spontanément par les Wattrelosiens seront acheminés sur les bords du Danube dans des maisons de retraite et dans un institut pour personnes déficientes mentales, là où les moyens manquent cruellement.

C'est un bien joli geste, renouvelé pour la troisième fois déjà par l'association Kossuth, auquel la Ville participera en finançant un voyage supplémentaire avant la fin de l'année car la totalité du matériel collecté ne peut l'être en une seule fois !

Bravo à ces admirables bénévoles qui véhiculent – c'est le cas de l'écrire – une excellente et fidèle image de Wattrelos... et bonne route à eux !

 

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 11:54

img02320-.jpgOn n'a pas tous les jours 20 ans !

Ce matin, c'est donc la fête de l'office de tourisme – dans l'école Jean-Macé attenante qui fut inaugurée le même jour que l'office, le 14 mars 1992 – sous forme de salon des saveurs. C'est-à-dire un marché indoor de produits régionaux répartis en stands que je visite en compagnie de la présidente de l'office, Edith Marchal, et de sa directrice, Rita Catena, mais aussi de nombre d'élus et de personnalités.

Un rayon de soleil accompagne cette visite et, dans mon allocution dans la cour de l'école, je veux avant tout saluer les directrices et directeur qui ont fait de l'office ce qu'il est aujourd'hui : Nathalie Bohée qui a tracé le sillon, Eric Bavay qui a développé l'institution et Rita Catena, spécialiste de l'histoire patrimoniale de notre ville, qui fut vite à mes yeux et à celle de sa présidente la candidate naturelle à la succession d 'Eric (car cela existe, un candidat naturel !) et qui est le visage actuel de l'office depuis l'an dernier. img02343-.jpg

Je veux aussi saluer tous les bénévoles qui ont oeuvré et oeuvrent encore pour la rayonnement de notre ville via l'office, et bien sûr le regretté président Roland Duflot et aujourd'hui Edith Marchal, élue opiniâtre à la tête de l'office depuis 2006 dont la volonté force l'admiration. Quand il faut se réunir, qu'il faut proposer, ils sont présents, dévoués, attachés à la promotion de notre patrimoine.

Enfin, je veux saluer cet office de tourisme, issu d'une première cellule tourisme fondée en 1987, créé en 1992 donc, et dont la vocation est d'accueillir, d'informer les Wattrelosiens et les visiteurs extérieurs, mais aussi de mettre en valeur Wattrelos. C'est vrai, on a peu de bâtiments historiques, mais nous avons des choses à montrer et une richesse humaine incroyable. Nous sommes une ville où nous vivons notre patrimoine, où nous nous promenons dans notre patrimoine même, et ce en liaison avec notre musée des arts et traditions populaires et l'association de recherches historiques de Wattrelos. img02334-.jpg

Les milliers d'habitants qui ont habité et habitent Wattrelos sont son vrai patrimoine ; ils ont fait notre ville et l'ont développée ; nous en sommes aujourd'hui les respectueux héritiers et pour préparer l'avenir de notre commune, nous ne devons jamais oublier d'où nous venons.
Alors ce matin, pour les 20 ans de l'office, il y a à l'école Jean-Macé du bon vivre, du bien vivre, des commerçants de chez nous et d'ailleurs, des confiseries, des fromages, des pains, des crêpes... la vie quoi ! Cela aussi, la convivialité, le goût d'être ensemble, c'est notre patrimoine, notre façon de vivre à nous autres, Wattrelosiens.
Alors bon anniversaire à l'office de tourisme. 20 ans, c'est l'âge de la majorité, l'âge qui autorise les projections... alors poursuivons le chemin !

Partager cet article
Repost0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 16:55

Oui, ça va mieux aux centres sociaux de Wattrelos, pour l’association, mais malheureusement, le rôle de proximité et la tâche sociale restent toujours d’actualité. Car les besoins sociaux des familles, pour l’enfance, pour la lutte contre les exclusions, pour l’écoute et l’aide à la vie quotidienne, mission-clé de nos centres sociaux, restent importants dans nos quartiers de la Mousserie, du Laboureur et de Beaulieu.

L’assemblée générale aura été l’occasion, pertinente, de donner quelques coups de projecteur sur des partenariats de l’année (accueil et écoute, avec le Conseil général ; suivi éducatif avec le collège Nadaud ; formation des animateurs…). Mais aussi, ce moment, adoré de tous (en particulier de notre emblématique Georges Maertens), la présentation des comptes.

En fin de réunion, je dis au président Chayani mes remerciements d’avoir rappelé la mémoire d’Alain Joiffroy, DGA disparu récemment, et d’avoir choisi de tenir l’assemblée générale dans cet Espace Titran , ce si bel équipement de la rénovation urbaine de Beaulieu.

Je dis aussi ma satisfaction de la qualité des liens financiers entre la Ville et l’association en 2011. J’observe que si l’ensemble des subventions d’exploitation a augmenté de 24 k€ en 2011, 17 k€ résultent de l’augmentation de la subvention de la Ville (à laquelle s’ajoutent les 25 k€ de réserve parlementaire perçus en 2011). Nous avons aussi bien travaillé à valoriser nos concours, ce qui a permis à l’ACSW d’optimiser les dispositifs dans lesquels la Ville les engage : CUCS, DRE et FITA (et si ce n’est pas encore arbitré définitivement, le financement de la ville sur cette ligne doublera en 2012 pour les centres sociaux).

De fait, si la Ville a su redresser ses comptes en 2010, et surtout en 2011, 2011 n’a pas été moins favorable pour nos centres sociaux puisque les fonds propres ont augmenté de 648 à 807 k€, et les disponibilités en banque sont passées de 562 k€ de fin 2010 à 854 k€ à fin 2011 (pesant 60 % du total du bilan).

Enfin, dans l’appui qu’elle apporte à l’association, s’agissant d’ajustements à réaliser dans ce bâtiment Titran tout neuf, je peux confirmer ce soir les prochains travaux pris en charge par la Ville :

  • la cuisine associative (20 600 €), pour laquelle, suite à la liquidation de l’entreprise bénéficiaire du marché, il a fallu lancer un nouveau marché : intervention mi-juin ;

  • brise-soleil extérieur pour garderie (18 800 €) : réalisation fin juin ;

  • barrière jardins petite enfance (2 900 €) : réalisation fin juin ;

  • passerelle (3 700 €) : réalisation mi-juin.

Une belle manière de conclure cette assemblée générale…

 

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 11:00

8mai2012-1.jpgCe 8 mai, la France célèbre le 67e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945. Comme à l’accoutumée, Wattrelos s’associe à cette commémoration, et élus et sociétés patriotiques, nous nous retrouvons aux cimetières du Crétinier et du Centre pour déposer des gerbes au pied de nos monuments aux morts.

Pour cette manifestation, s’il s’agit de célébrer la victoire des armes sur le totalitarisme nazi, pour les élus de Wattrelos, il s’agit évidemment de rendre hommage aux Wattrelosiens qui ont perdu leur vie dans ce conflit, à commencer par tous ceux, résistants, combattants de l’ombre, arrêtés, assassinés par l’occupant, et dont nombre des tombes se trouvent au cimetière du Crétinier.

La Seconde guerre mondiale fit ainsi à Wattrelos 168 victimes, dont 31 prisonniers morts en déportation, 13 résistants et 6 membres des Forces françaises de l’intérieur.

C’est dire combien fût attendu, espéré ce moment où, en ce 8 mai 1945, les journaux titrent : « L’Allemagne est vaincue ». 8mai2012-2.jpg

Comme l’écrit dans son message de ce jour le secrétaire d’Etat aux anciens combattants, « le 8 mai 1945, c’est la fin de ce temps de la crainte, l’aboutissement de ce temps de l’espoir, la Victoire ».

Dans notre XXIe siècle, les leçons de l’histoire sont encore à méditer et si la génération à laquelle j’appartiens a eu la chance de connaître un continent européen en paix (hormis dans les Balkans bien sûr), nous ne sommes pas exempts de trois grandes menaces : le terrorisme ; les catastrophes naturelles ou industrielles ; la course aux armements. Elles supposent, elles imposent que dans nos démocraties, nous soyons encore vigilants.

Car comme le rappelait avec pertinence François Mitterrand lors de son dernier discours au Parlement Européen le 17 janvier 1995 : « La guerre ce n’est pas le passé, cela peut être l’avenir. Et c’est à vous d’être les gardiens de notre paix, de notre sécurité, de cet avenir » !

Pour lire mon discours au cimetière du Centre, 8 mai 2012cliquer ici.

 

 

Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 13:29

_DSC0039.JPG_DSC0034.JPG Ce soir, la France a marqué sa volonté de changement et tourne le dos clairement aux politiques de Nicolas Sarkozy. Ouf ! Tant mieux pour la France et tant mieux pour des villes comme Wattrelos.

Après trois défaites douloureuses, la Gauche gagne l’élection présidentielle et François Hollande devient Président de la République. Alors oui, je suis heureux. J’y ai toujours cru, nous y sommes !

Je suis heureux pour lui, car je connais bien François Hollande. _DSC0045.JPGJe me souviens encore avec émotion de cette fête de la Rose de Wattrelos où, 1er secrétaire du parti, il avait répondu à mon invitation et où il s’agissait par sa venue d’accomplir un premier pas pour la reconquête de la fédération du Nord du PS dont le 1er secrétaire était alors Marc Dolez. Plusieurs militants nous avaient alors entouré en lui disant, en l’encourageant, qu’il serait Président de la République ! Ils doivent être heureux, ces militants ce soir. Je le suis aussi, ô combien.

Car François s’est bien préparé à la fonction, il connaît bien la France des territoires et surtout, il aime les Français. Il saura réussir le changement !

En 1981, j’avais 20 ans. Après avoir voté à Wattrelos le midi, j’avais pris le train pour rejoindre ma chambre d’étudiant dans ma résidence universitaire à Paris car le lendemain, à 8 heures, c’était le premier examen de fin d’année à Sciences po (le 11 mai, il fallait vraiment oser, de la part de la direction de l’établissement !). Et c’est donc sur ma vieille télé noir et blanc que j’avais vu avec bonheur s’afficher à 20 heures le visage de François Mitterrand ! Puis ce furent les klaxons, les cortèges de voiture, la pluie battante en fin de soirée…

Alors ce soir, quel bonheur ! Cela fait plus de trente ans que j’attendais que j’espérais cela ! Je vis cependant ce soir l'événement différemment qu’il y a 30 ans. D’abord parce que je le vis, avec émotion, entouré d’élus, d’amis proches et fidèles, nombreux, avec qui j’ai tant partagé de moments forts et avec qui il m’en reste encore tant à vivre. Ensuite, parce que cette victoire de ce soir se déroule dans un moment de responsabilité, de crise en France et en Europe, où la Gauche au pouvoir n’aura pas la tâche facile. Ce soir, la Gauche au pouvoir, j’y pense très fort, devra impérativement se donner deux priorités : les revenus et les conditions de vie des petites gens, s’occuper d’abord et avant tout des travailleurs et retraités modestes ; les services publics de proximité (sécurité, santé, éducation…) que la politique de Sarkozy laisse dans un état déplorable. _DSC0004.JPG

Je suis heureux aussi pour ma ville car avec 11 185 voix (54,5 %), elle donne près de 1 800 voix d’avance à François Hollande sur Nicolas Sarkozy (qui perd précisément 2 000 voix par rapport à 2007, année où, au 2nd tour de la présidentielle, il devançait de… 19 voix Ségolène Royal !).

Mais ce soir, un autre chapitre s’ouvre. Car oui, la France va avoir un Président de gauche, socialiste. Mais elle n’a pas encore un gouvernement de gauche. Il lui faut une majorité à l’Assemblée d’où procédera le gouvernement du pays. Et pour que François Hollande puisse appliquer le programme sur lequel les Français l’ont élu ce soir, il lui faut maintenant une majorité claire et fidèle qui s’engagera, elle aussi, sur ce programme pour le mettre en œuvre ! Le temps des législatives s’engage…

 

 

Partager cet article
Repost0