Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 11:44
Attention, un escargot ça peut faire rire !

A la MEP de Wattrelos, ce dimanche après-midi c’est la deuxième représentation de la nouvelle création théâtrale de la troupe wattrelosienne des « Trois Cinq de Beaulieu ». Et le millésime 2016 promet, car qu’est-ce qu’on rit ! Et de bon cœur ! La troupe se surpasse, et la pièce de J.C. Martineau est vraiment bien rythmée. De quoi s’agit-il ?

Attention, un escargot ça peut faire rire !

Nous sommes à 1 heure du mariage de sa fille, et Paul (Michel), romancier qui a toujours l’esprit ailleurs, est toujours en peignoir ! Au grand regret de son ombrageuse épouse Martine (Isabelle), pour qui son époux a « vraiment un big problème » : il est atteint de « gasteropodose », « maladie rarissime qui ne touche que la gent masculine ». D’ailleurs Paul, dont le credo est « reste zen ! », a pour surnom « l’escargot ».

Attention, un escargot ça peut faire rire !

Coup de théâtre, Margot (Jade) la fille, ne veut plus se marier, pour ne pas ressembler au « vieux couple » que sont ses parents, et surtout parce que son promis Flavien (Nicolas) «ressemble comme deux gouttes d’eau à son père » : il a la même lenteur…

 

Bien sûr, dans l’élevage familial de bêtes à cornes… Voilà que débarque la belle famille ! « Mariage raté, ambiance pourrie, noces plombées »… Ça devient compliqué à gérer, et cela le « titille grave aux antennes, le mollusque » !

Attention, un escargot ça peut faire rire !

Mais voilà que Chacha (Michel) vient voir Popaul !

 

Et l’heure de la vengeance de l’escargot va sonner. Tremblez gastéropodes ! Il y aura un colonel autoritaire, mais qui monte à l’échelle, un mari agressé mais amoureux, une nympho mais qui se range, un suicidaire mais au shampoing, un bonze mais qui se rase, une belle-mère mais qui fait du judo, un sdf mais qui ne l’est pas, une soumise mais qui ne l’est plus,… Vous avez tout suivi ? Non, c’est normal : allez voir la pièce pour comprendre, les prochains week-ends des 5/6, 12/13, 19/20 à la MEP ! Vous y découvrirez qu’ « il ne faut jamais emmerder un escargot qui roupille » !...

Attention, un escargot ça peut faire rire !

Bravo à toute la troupe, avec un clin d’œil à Jean-Pierre (c’est le maire… dans la pièce !) dont c’est le premier rôle !

Attention, un escargot ça peut faire rire !
Attention, un escargot ça peut faire rire !
Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:31
Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !
Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !

Quand un Wattrelosien reçoit le Mérite c’est un évènement important. Ce samedi midi, dans les salons de l’Hôtel de ville, j’ai l’honneur – et le plaisir – d’épingler Ferdinand Claeis Chevalier dans l’ordre national du Mérite, par décision du Premier Ministre, Manuel Valls.

 

A son comité d’honneur, à mon invitation, se joint Alain Denizot, président de la Caisse d’Epargne Nord France Europe.

Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !

Car si Ferdinand Claeis est aujourd’hui le président très connu de la plus grande association d’anciens combattants de la ville, la Fraternelle, il a été le directeur, connu de tous, petits et grands, de la Caisse d’Epargne de Wattrelos centre. Cela vaut bien l’hommage du patron de la Caisse de notre région ; merci à lui d’être là !

 

Ferdinand a su, mieux que quiconque, des années durant, incarner, être son établissement : serviable, aimable, gestionnaire avisé des noisettes de sa clientèle, il est, je l'affirme, « le banquier tel qu’on l’aime l’avoir pour soi ». Il est aussi « une vie d’engagements » et œuvre sans relâche à la présidence de la Fraternelle où il a succédé à André Cambray, après en avoir été trésorier (normal pour un banquier !) pendant vingt ans.

Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !
Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !

Félicitations à Ferdinand Claeis, à son épouse et à ses deux filles présentes, très émues par l’hommage - bien mérité - à leur père.

Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !

Pour lire mon discours, cliquez ici.

Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !
Partager cet article
Repost0
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 08:42
Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !

Tous les deux ans, la Ville de Wattrelos et son Conseil communal de santé, sous l’égide de mon Adjointe Anne Duquesnois, organise la fête de la santé. Ce jeudi, je parcours les différents stands, avec une délégation d’élus, et en compagnie d'Hélène Toussaint, directrice Nord de l’agence régionale de santé (ph. ci-dessous, à gauche).

Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !

Cette 7e édition aborde le corps humain et se tient du mercredi 24 au samedi 27 après-midi.

Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !
Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !

Avec la Ville (police municipale, éducateurs sportifs, service santé avec Sylvie Delgrange, Maison des parents, Relais d’assistantes maternelles), le centre hospitalier et nombre de partenaires (Clic Riv’âge, CMP, club Coeur et santé, Acti’Jeunes, centres sociaux, Soins et santé,…), jeunes et moins jeunes pourront au gré des stands réinterroger leur mémoire, mieux connaître leur cerveau, évaluer les effets néfastes de l’alcool, tirer parti pour leur cœur et leurs poumons de l’exercice physique, visiter de manière très ludique et instructive (wouah, les dents !) leur appareil digestif et mieux comprendre l’intérêt de l’équilibre alimentaire, ou mieux connaître leur corps.

Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !
Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !
Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !

L’objectif est d’éduquer à la santé ! Parce que la santé, ça s’apprend. A la fête de la santé, on prend le temps de se rencontrer, d’expliquer, de sensibiliser, d’inciter à la réflexion. Nous le savons : en matière de santé comme dans tant d’autres domaines, la tentation, c’est la facilité !

Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !
Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !
Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !

A Wattrelos, la santé préoccupe la Municipalité. C’est une priorité politique de l’action municipale depuis plusieurs mandats. Car ici, l’industrie, le travail, l’éducation, un certain fatalisme face à la santé ont laissé des traces. D’où la nécessité d’infléchir, d’inverser le cours des choses et de multiplier les actions de prévention, d’information. Chacun doit le comprendre : la santé est un bien précieux (j’en sais quelque chose !), pas seulement un besoin. A nos yeux, elle est une exigence !

Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !
Leur santé, j'y tiens ! La santé, ça s'apprend !
Partager cet article
Repost0
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 17:29
Eglise Saint-Gérard : l'AEP répond !

Le week-end dernier, la presse faisait état (et à la Une !) d’un projet de mutation de l’église Saint-Gérard (et des propriétés attenantes). Ma surprise fut grande, car le promoteur du projet, d’évidence, préfère présenter son projet à la presse plutôt qu’à la Ville : ce n’est pas la meilleure manière d’être constructif et efficace ! Mon Adjointe à l’Urbanisme, Catherine Osson, a répondu en ce sens sur son compte Facebook ; j’ai partagé son avis sur mon propre compte.

 

Ce matin, j’ai reçu une réponse de l’AEP, l’association qui se dévoue depuis des années pour la paroisse : elle a pris aussi, comme moi, l’article de presse comme un camouflet. Je pense utile de faire connaître sa position, exprimée par Michel Lessenne :

 

« Depuis plus de cent ans l'évêché n'a jamais mis un centime ni dans sa construction, sa décoration intérieure, les objets de culte dont certains de grande valeur, ni dans son entretien. Tout cela a été assuré par l'association Saint-Gérard, créée en 1907 pour la construction de notre église.

 

Aujourd'hui, nous assurons l'entretien de tous les bâtiments annexes : presbytère, salle paroissiale, cercle et cour intérieure, grâce au prêt de notre salle paroissiale (priorité aux habitants du quartier), l'organisation d'une kermesse, le repas de Saint-Gérard, du cercle et du nouvel an.

 

Ces manifestations permettent aux habitants de Saint-Gérard de se retrouver afin de partager nos joies, d'élaborer de nouveaux projets. Saint-Gérard est un quartier familial où tout le monde se connaît et personne ne se reconnaît dans ce projet pharaonique qui ne fera que détruire tout ce que nous avons construit.

 

Cette église sera vendue pour 1€, c'est-à-dire le bénéfice que fait l'évêché sur plus de cent ans. Quelle belle gestion du patrimoine !

 

Grace à notre équipe de 40 bénévoles qui consacre tous ses mercredis, voire beaucoup plus suivant l'importance des travaux, les bâtiments sont en parfait état, gros œuvre comme entretien.

 

Nous apprenons que notre salle paroissiale est destinée à un estaminet. Comment voulez-vous qu'un projet de cohabitation puisse tenir ? L'évêché est le toréador, nous sommes les taureaux élevés pour la mise à mort.

 

Heureusement nous pouvons compter sur l'appui total de Dominique Baert, notre député-maire de Wattrelos, toujours présent avec quelques membres du conseil municipal à toutes nos manifestations. Merci Monsieur le Maire de votre reconnaissance ».

 

Précisément, en ce qui me concerne, le diocèse ne m’a toujours pas présenté le projet à ce jour. Ni à mes collaborateurs ni au service de l’urbanisme…

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 18:30
Wattrelos a son budget pour 2016 !

Voilà, ce jeudi soir, Wattrelos s'est doté d'un budget pour 2016 ! 

 

Le Conseil municipal l'a voté, et les élus wattrelosiens le goûtent avec une certaine satisfaction. En effet, peu de communes alentour ont déjà voté le leur. Deuxième satisfaction : boucler le budget 2015 fut très difficile mais nous avons fait ce que nous avions promis ! 

 

Ce que nous promettons, nous le faisons ! L'exécution budgétaire 2015 a été exemplaire. Souvenons-nous : 

- nous avions dit : en 2015, il n'y aura pas de hausse des taux des impôts locaux, pas de hausse des cantines, et les TAP resteront non payants. Nous l'avons fait ! 

- nous avions dit : nous continuerons à réduire le stock de dette : il a baissé de 200 000 € en 2015 ! 

- nous avions dit : nous réduirons les charges financières (intérêts payés) : elles ont diminué de 177 700 € en 2015 ! 

- nous affichions notre volonté de réaliser 1 million d'euros d'économies : les dépenses réelles de fonctionnement sont passées de 52,47 millions en 2014 à 51,42 millions en 2015. Elles ont donc diminué de 1,05 million (- 454 000 € pour les charges à caractère général ; - 199 000 € pour les charges de personnel ; - 214 000 n€ pour les autres charges de gestion ; - 178 000 € pour les charges financières). 

- nous avions dit : nous voulons rétablir les comptes, donc l'épargne, en 2015 : l'excédent des recettes sur les dépenses de fonctionnement est de 360 000 € (après - 420 000 € en 2014). 

 

Notre gestion est économe et prudente. Comme celle de notre dette, elle est adaptée à nos besoins, et surtout à nos recettes. C'est une réalité incontournable, année après année les ressources de la Ville diminuent : 53,30 millions en 2012 ; 53,04 en 2013 ; 52,94 en 2014 ; 52,69 en 2015 ! La vérité des chiffres est incontournable : nos recettes globales baissent, donc nos dépenses doivent baisser. 

 

> Contraint et prudent, le budget 2016 est le meilleur possible ! A 59,03 millions, c'est un budget en diminution de 1,5 % (- 1,2 % pour le fonctionnement ; - 3,4 % pour l'investissement). Les dépenses diminuent donc. Avec trois piliers pour notre stratégie financière : 

- pas de hausse des taux des impôts locaux (pour la sixième année consécutive !). De fait, la fiscalité locale à Wattrelos demeure maîtrisée, comme le montrent les études fiscales de la MEL. Le produit fiscal par habitant est inférieur de 10,5 % à la moyenne des communes de la MEL (et même de 30 % pour la taxe d'habitation !). Pas de hausse non plus des cantines, ni des tarifs des services, et pas de TAP payants ; 

- poursuite du désendettement. La dette baisse encore de 300 000 € en 2016. Elle aura baissé de 1,1 million entre 2011 et 2016. C'est indispensable, puisque les recettes de la Ville baissent ! D'ailleurs, la dette est maîtrisée : l'annuité de la dette (capital + intérêts) en pourcentage des recettes de fonctionnement est plus faible aujourd'hui qu'il y a 15 ans (8,5 % en 2015 contre 8,83 % en 2002 !) ; 

- indispensable stabilité des dépenses de personnel. 

L'autofinancement est conforté : 0,40 million en 2015 (après 0,05 million en 2014) ! 

 

Avec ce budget, la majorité municipale donne aux services municipaux les moyens de fonctionner, pour rendre les services nécessaires aux Wattrelosiens ! 

 

L'opposition, elle, n'aura guère été constructive : les deux conseillers Républicains ne sont pas venus ; le Front de Gauche n'a rien proposé, se réfugiant dans une critique systématique et irresponsable, et veut dépenser plus d'argent… que le budget municipal n'a pas ! 

 

Quant au Front National, il n'a que deux idées : il veuinternaliser et réduire drastiquement la dette. Mais dans le détail, rien ! Comment internaliser quand 69 % des dépenses sont déjà consacrées au personnel : c'est insensé ! Et pour réduire l'endettement, il lui faudrait le courage de dire ce qu'il veut faire, car à l'écouter, trois solutions : arrêter tous les investissements, même d'entretien du patrimoine (il faudrait alors fermer la cuisine centrale et licencier ses agents, les salles de sports, ne pas lancer la rénovation des Villas... et nous n'aurions pas dû faire Beaulieu !) ; supprimer des dépenses, donc des services, donc massivement des postes... ou augmenter fortement les impôts ! Derrière des déclarations choc, le FN ne dit jamais rien de précis sur ce qu'il ferait concrètement. 

 

La majorité municipale, elle, prend ses responsabilités, avec ses valeurs de gauche. Une Gauche réaliste qui gère, prépare et vote un budget pour servir Wattrelos et les Wattrelosiens ! 

 

Pour lire la présentation du budget 2016, cliquer ici. 

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 11:43

Je me rends cet après-midi à l’école Curie pour remettre, en compagnie de Virginie Dussart, policière municipale impliquée dans les actions de prévention routière de la Ville, des cartes d’identité aux écoliers de CM1. Ce ne sont pas, bien sûr, des cartes nationales d’identité, mais un document, sous forme de triptyque, à accrocher au cartable par un anneau : les élèves pourront y noter les informations les concernant, les coordonnées de leurs parents, les numéros d’urgence, mais aussi prendre connaissance de règles à respecter lorsque l’on écoute de la musique au casque dans la rue (c’est le thème retenu cette année).

Mieux sensibiliser nos écoliers à leur protection !

Car cette action ludique, se veut surtout pédagogique, pour toujours mieux sensibiliser les enfants à la sécurité routière et aux dangers de la vie en ville. Cette action, la Municipalité la mène en partenariat avec la Fondation Boulanger (plus précisément le magasin d’Englos) représentée par Etienne Hurez : l’idée est de prévenir les dangers de la circulation, dont on n’a pas toujours conscience quand on est enfant (ces élèves ont passé l’an dernier leur permis piéton, comme tous les autres écoliers de CE2 de Wattrelos).

Tous les CM1 des écoles publiques de la ville recevront cette carte d’identité dans le courant du mois, pour mieux les protéger.

Mieux sensibiliser nos écoliers à leur protection !
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 09:51
Bienvenue au Magic World de Wattrelos !

Ce samedi, en milieu d’après-midi, nous dévoilons officiellement deux fresques murales, peintes par l’artiste Thierry Mordant, en compagnie d’ERDF, un des financeurs de l’opération.

Bienvenue au Magic World de Wattrelos !

Pourquoi ces deux fresques, sur le poste ERDF en bordure de l’impasse Vandendriessche et sur l’un des murs de l’école Jean-Macé ?

 

> D’abord pour rendre la ville plus belle, plus colorée. L’histoire des fresques murales est ancienne à Wattrelos. Mon prédécesseur avait fait réaliser l’estaminet place de l’Humanité ; j’ai fait réaliser celle de nos trois géants rue Delory, et celle de la gare sur le mur de notre conservatoire. Au cours du mandat précédent, nous y avions travaillé avec mon Adjoint Bernard Vanmarke, mais sa disparition avait freiné ce dossier. L’engagement de nouvelles fresques figurait dans le programme municipal pour deux raisons : là où il y a des fresques, les murs sont préservés de dégradations ; c’est quand même plus beau que des murs borgnes ou tagués !

 

A Bruxelles, dans bien des villes, sur bien des murs de briques, de telles couleurs, de telles œuvres existent : pourquoi pas à Wattrelos ? Et si Wattrelos devenait la « ville des 100 fresques » ? Nous aurions davantage de couleurs dans nos rues !

 

Merci à mes services techniques d’avoir rendu cela possible ; merci aussi à ERDF et à son directeur Stéphane Ledez, présent cet après-midi à mes côtés, d’avoir cofinancé ces oeuvres (participation de 2 500 euros, cela atténue beaucoup le coût total - 8 700 euros - des deux peintures). Nous signons d’ailleurs la convention à Jean-Macé.

 

> Ensuite pour donner leur chance à de jeunes Wattrelosiens. En  soutenant nos artistes, nous saluons leur talent et nous les épaulons : être artiste et vivre de ses œuvres n’est pas toujours facile, en effet.

 

> Enfin, avec ces deux fresques, nous rendons hommage à Thierry Mordant, un très grand artiste. J’ai une profonde admiration personnelle pour lui ; il porte haut le nom de Wattrelos, sa ville d’origine. Pouvoir admirer sur le mur de Jean-Macé une fresque d’un peintre habitué des expositions internationales, remarqué par le palais princier de Monaco, c’est un beau clin d’œil pour le quartier du Laboureur !

 

Thierry – Titi – c’est d’abord un univers qui fait voyager, incite à l’imaginaire, c’est un monde magique. Ce sont aussi des dizaines de timbres dessinés (pour Monaco, la France, l’Afrique, la Nouvelle-Calédonie ou la Belgique), tel celui du centenaire de la course cycliste Paris-Roubaix. C’est enfin la trilogie de sa vie : Wattrelos, Monaco, Québec, trois terres d'inspiration où il a vécu.

Bienvenue au Magic World de Wattrelos !

Thierry Mordant est un artiste plein de fantaisie, talentueux ; il est surtout wattrelosien ! Je lui offre donc avec un très grand plaisir, au terme de l’inauguration, une Berlouffe relookée : sur le bas du menton se détache un petit appendice laineux évoquant la barbichette caractéristique de Thierry !

Bienvenue au Magic World de Wattrelos !
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 10:26
Je signe pour Wattrelos le contrat de co-développement !

Après la rapide réunion du conseil de la MEL consacrée au vote de l’abattement fiscal pour les lofts, les maires de la métropole concernés par un contrat de co-développement (2015-2020) avec la MEL sont invités à le signer, aux côtés de Damien Castelain, président de la MEL.

 

A travers la conférence métropolitaine des maires et le conseil des maires du territoire  roubaisien, services et élus wattrelosiens et métropolitains travaillent depuis plusieurs mois maintenant à la rédaction d’un document contractualisant les engagements réciproques de la MEL et de la commune pour le territoire roubaisien. Comme le disent Damien Castelain et Bernard Gérard, vice-président délégué, il s’agit d’une « vision partagée du développement de notre territoire ». Ce contrat préconise « les actions portées par la MEL et en accompagnement d’actions communales, en fonction des capacités budgétaires de chacun ».

 

Economie, habitat, transports et déplacements, espaces publics, projets urbains, politique de la ville, écologie urbaine, rayonnement sont les têtes de chapitre du projet métropolitain. La partie wattrelosienne décline plus spécifiquement le projet de développement de la commune et les contributions de la commune au projet métropolitain.

 

La programmation des actions distingue la période 2015-2017 ; à son terme, une clause de revoyure permettra contradictoirement de réexaminer les projets et la période postérieure.

 

Pour lire le contrat de co-développement de Wattrelos, cliquer ici.

Je signe pour Wattrelos le contrat de co-développement !
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 19:53
Les fééries et les voeux des commerçants

Regroupés dans leur association - Wat’Com, présidée par Sophie Wojtaszewski - nos commerçants wattrelosiens ne manquent ni de talents ni d’initiatives. Dans mon discours, ce soir, dans les salons de l’Hôtel de ville, je salue chaleureusement les distinctions en 2015 de Jessica (Sergine Coiffure), finaliste de la Wordskills Competition ; Loïc Masurel (M Innovation), élu coiffeur de l’année aux Hairdressing awards ; Olivier et Stéphanie Delmulle (salon de coiffure au Laboureur), lauréats du Mercure d’Or et du prix spécial de l’artisanat.

 

Durant tout le mois de décembre, Wat’Com a organisé les Fééries de Noël : 61 commerçants participants et 5 000 tickets remis à leurs clients, avec 8 lots à gagner directement en magasin. Hormis ces lots, chaque ticket donne droit à une participation à un tirage au sort pour 22 gros lots (tablettes, appareil photo, GPS, ordinateur, deux télévisions, un voyage).

Les fééries et les voeux des commerçants

Entouré de plusieurs de mes adjoints et du Bureau de Wat’Com (Sophie, Christophe, Séverine…), je participe ce soir à la remise de ces gros lots. Jeune Roubaisienne de 22 ans, Cassandre Ounas gagne le voyage (ticket provenant de Permis en poche) ; les deux téléviseurs reviennent à Lionel Giampetro (ticket Auto Eco Propre) et Jean Corbeau (ticket Palais des Sports).

Les fééries et les voeux des commerçants
Les fééries et les voeux des commerçants

Cette manifestation le rappelle : la première force, la première condition d’existence des commerçants dans nos quartiers, ce sont leurs clients ! Alors, si vous aimez vos commerçants, si vous voulez les conserver, profiter de leur proximité, achetez chez vos commerçants ! Vous avez besoin d’eux ; ils ont besoin de vous !

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 10:00
Mes voeux aux entreprises, avec Lidl en tête d'affiche !

Comme chaque année, le troisième jeudi de janvier en fin de matinée, accompagné des élus en charge des questions économiques et d’emploi, et bien que la presse n’en rende pas compte, j’accueille dans les salons de l’Hôtel de ville, pour la traditionnelle cérémonie des vœux aux entreprises, les responsables et dirigeants des entreprises importantes de la commune, ainsi que des organismes intervenant en matière d’emploi.

Mes voeux aux entreprises, avec Lidl en tête d'affiche !

Au regard du contexte économique général, l’inconnue en 2016 est surtout européenne, pour des préoccupations politiques bien sûr (migrants, nationalismes, Brexit) mais aussi économiques (divergence des politiques monétaires américo-européenne, demande intérieure faible).

 

En France, en revanche, le taux de chômage reste élevé, quoiqu’en fléchissement (10,1 %), mais la situation économique s’affirme clairement en rétablissement. L’économie française a cependant besoin d'une reprise des investissements des entreprises.

 

A cet égard, je redessine pour nos responsables d’entreprises les principaux – les importants – investissements de la ville en 2016 (Beaulieu, Touquet, Villas, centre-ville), et les problématiques qui sont les nôtres pour les infrastructures routière, le numérique et les transports.

 

Au plan économique, Wattrelos connaît une dynamique spécifique de créations d’entreprises : de nouvelles enseignes s’installent en ville.

 

En France, les créations d'entreprises ont baissé de 4,7 % en 2015 ; à Wattrelos, elles ont en revanche augmenté : de 79 en 2014 à 125 en 2015 (contre 65 créations seulement en 2011 !). En cinq ans, deux fois plus de créations d’entreprises et 35 % de disparitions en moins ! Et, de 2011 à 2015, 427 créations et 259 disparitions, soit un solde net de 168 nouvelles entreprises : c'est appréciable car une entreprise créée, c’est au moins un emploi créé !

 

Cela va continuer : au Beck, JADE, Métal Passion et Colmant Coated Fabrics vont s’installer en 2016, MBC au Winhoute, Nord Toitures et Flandres Désamiantage à la Martinoire, et d’autres encore, c’est en discussion, à l’écoparc du Sartel.

 

Ces arrivées d’entreprises nous sont précieuses, comme je le souligne : « Wattrelos a besoin de vous, de votre dynamisme, de vos réussites, de votre chiffre d’affaires et de vos résultats à la hausse ».

 

En conclusion de mes vœux, je passe la parole à mon invité du jour, Etienne Coulier, responsable immobilier Nord de Lidl France.

Mes voeux aux entreprises, avec Lidl en tête d'affiche !

Il salue d'emblée la qualité du partenariat qu’il entretient avec la ville, spécifiquement avec son maire (il dit que je suis un « hyperboosteur » de dossiers !), et présente l’investissement majeur de Lidl au centre commercial des Couteaux.

 

Comme je l’avais annoncé il y a plusieurs mois, Lidl, après avoir rasé la friche Match, va en effet ériger un supermarché de 1 700 m². Il s’affirmer ainsi comme la locomotive nécessaire et particulièrement décisive de ce centre commercial aux portes de l’Union et du quartier des Villas, inscrit en ANRU 2 (nouveau plan national de renouvellement urbain). Nous parlons de ce projet depuis plusieurs années ; son aboutissement me réjouit tout particulièrement. Ce quartier de presque 11 000 habitants en a bien besoin !

 

Une vraie bonne nouvelle pour 2016 !

 

Pour lire mon intervention, cliquer ici.

Partager cet article
Repost0