Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 17:02

Veau-d-or-fete-2012_2.jpgAprès avoir marché la semaine dernière, avec l’épreuve des 50 kms de marche (cf. article du samedi 5 mai), le Veau d’or ce soir défile.

Ainsi, après avoir inauguré mon local de campagne pour les législatives, procédé à un mariage et tenu une réunion de travail, me voilà, fidèlement (car je l’ai fait souvent depuis le début de mon mandat) au départ du traditionnel défilé du Veau d’or, organisé par le comité des fêtes du Fresnoy-Mackellerie. J’y retrouve son président, Jean-Claude (Isebaert), le fidèle Louis Desroches, et les habitants qui, à leur porte, regardent passer les groupes musicaux qui encadrent le Veau d’or lui-même (cf. photo) emmené par des jeunes du quartier. Veau-d-or-fete-2012.jpg

Toujours de la joie et de la bonne humeur pour ces festivités rituelles, et cela met un peu de couleur au quartier.

Merci aux bénévoles pour leur tenace travail d’animation.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 11:54

img02320-.jpgOn n'a pas tous les jours 20 ans !

Ce matin, c'est donc la fête de l'office de tourisme – dans l'école Jean-Macé attenante qui fut inaugurée le même jour que l'office, le 14 mars 1992 – sous forme de salon des saveurs. C'est-à-dire un marché indoor de produits régionaux répartis en stands que je visite en compagnie de la présidente de l'office, Edith Marchal, et de sa directrice, Rita Catena, mais aussi de nombre d'élus et de personnalités.

Un rayon de soleil accompagne cette visite et, dans mon allocution dans la cour de l'école, je veux avant tout saluer les directrices et directeur qui ont fait de l'office ce qu'il est aujourd'hui : Nathalie Bohée qui a tracé le sillon, Eric Bavay qui a développé l'institution et Rita Catena, spécialiste de l'histoire patrimoniale de notre ville, qui fut vite à mes yeux et à celle de sa présidente la candidate naturelle à la succession d 'Eric (car cela existe, un candidat naturel !) et qui est le visage actuel de l'office depuis l'an dernier. img02343-.jpg

Je veux aussi saluer tous les bénévoles qui ont oeuvré et oeuvrent encore pour la rayonnement de notre ville via l'office, et bien sûr le regretté président Roland Duflot et aujourd'hui Edith Marchal, élue opiniâtre à la tête de l'office depuis 2006 dont la volonté force l'admiration. Quand il faut se réunir, qu'il faut proposer, ils sont présents, dévoués, attachés à la promotion de notre patrimoine.

Enfin, je veux saluer cet office de tourisme, issu d'une première cellule tourisme fondée en 1987, créé en 1992 donc, et dont la vocation est d'accueillir, d'informer les Wattrelosiens et les visiteurs extérieurs, mais aussi de mettre en valeur Wattrelos. C'est vrai, on a peu de bâtiments historiques, mais nous avons des choses à montrer et une richesse humaine incroyable. Nous sommes une ville où nous vivons notre patrimoine, où nous nous promenons dans notre patrimoine même, et ce en liaison avec notre musée des arts et traditions populaires et l'association de recherches historiques de Wattrelos. img02334-.jpg

Les milliers d'habitants qui ont habité et habitent Wattrelos sont son vrai patrimoine ; ils ont fait notre ville et l'ont développée ; nous en sommes aujourd'hui les respectueux héritiers et pour préparer l'avenir de notre commune, nous ne devons jamais oublier d'où nous venons.
Alors ce matin, pour les 20 ans de l'office, il y a à l'école Jean-Macé du bon vivre, du bien vivre, des commerçants de chez nous et d'ailleurs, des confiseries, des fromages, des pains, des crêpes... la vie quoi ! Cela aussi, la convivialité, le goût d'être ensemble, c'est notre patrimoine, notre façon de vivre à nous autres, Wattrelosiens.
Alors bon anniversaire à l'office de tourisme. 20 ans, c'est l'âge de la majorité, l'âge qui autorise les projections... alors poursuivons le chemin !

Partager cet article
Repost0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 16:55

Oui, ça va mieux aux centres sociaux de Wattrelos, pour l’association, mais malheureusement, le rôle de proximité et la tâche sociale restent toujours d’actualité. Car les besoins sociaux des familles, pour l’enfance, pour la lutte contre les exclusions, pour l’écoute et l’aide à la vie quotidienne, mission-clé de nos centres sociaux, restent importants dans nos quartiers de la Mousserie, du Laboureur et de Beaulieu.

L’assemblée générale aura été l’occasion, pertinente, de donner quelques coups de projecteur sur des partenariats de l’année (accueil et écoute, avec le Conseil général ; suivi éducatif avec le collège Nadaud ; formation des animateurs…). Mais aussi, ce moment, adoré de tous (en particulier de notre emblématique Georges Maertens), la présentation des comptes.

En fin de réunion, je dis au président Chayani mes remerciements d’avoir rappelé la mémoire d’Alain Joiffroy, DGA disparu récemment, et d’avoir choisi de tenir l’assemblée générale dans cet Espace Titran , ce si bel équipement de la rénovation urbaine de Beaulieu.

Je dis aussi ma satisfaction de la qualité des liens financiers entre la Ville et l’association en 2011. J’observe que si l’ensemble des subventions d’exploitation a augmenté de 24 k€ en 2011, 17 k€ résultent de l’augmentation de la subvention de la Ville (à laquelle s’ajoutent les 25 k€ de réserve parlementaire perçus en 2011). Nous avons aussi bien travaillé à valoriser nos concours, ce qui a permis à l’ACSW d’optimiser les dispositifs dans lesquels la Ville les engage : CUCS, DRE et FITA (et si ce n’est pas encore arbitré définitivement, le financement de la ville sur cette ligne doublera en 2012 pour les centres sociaux).

De fait, si la Ville a su redresser ses comptes en 2010, et surtout en 2011, 2011 n’a pas été moins favorable pour nos centres sociaux puisque les fonds propres ont augmenté de 648 à 807 k€, et les disponibilités en banque sont passées de 562 k€ de fin 2010 à 854 k€ à fin 2011 (pesant 60 % du total du bilan).

Enfin, dans l’appui qu’elle apporte à l’association, s’agissant d’ajustements à réaliser dans ce bâtiment Titran tout neuf, je peux confirmer ce soir les prochains travaux pris en charge par la Ville :

  • la cuisine associative (20 600 €), pour laquelle, suite à la liquidation de l’entreprise bénéficiaire du marché, il a fallu lancer un nouveau marché : intervention mi-juin ;

  • brise-soleil extérieur pour garderie (18 800 €) : réalisation fin juin ;

  • barrière jardins petite enfance (2 900 €) : réalisation fin juin ;

  • passerelle (3 700 €) : réalisation mi-juin.

Une belle manière de conclure cette assemblée générale…

 

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 11:00

8mai2012-1.jpgCe 8 mai, la France célèbre le 67e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945. Comme à l’accoutumée, Wattrelos s’associe à cette commémoration, et élus et sociétés patriotiques, nous nous retrouvons aux cimetières du Crétinier et du Centre pour déposer des gerbes au pied de nos monuments aux morts.

Pour cette manifestation, s’il s’agit de célébrer la victoire des armes sur le totalitarisme nazi, pour les élus de Wattrelos, il s’agit évidemment de rendre hommage aux Wattrelosiens qui ont perdu leur vie dans ce conflit, à commencer par tous ceux, résistants, combattants de l’ombre, arrêtés, assassinés par l’occupant, et dont nombre des tombes se trouvent au cimetière du Crétinier.

La Seconde guerre mondiale fit ainsi à Wattrelos 168 victimes, dont 31 prisonniers morts en déportation, 13 résistants et 6 membres des Forces françaises de l’intérieur.

C’est dire combien fût attendu, espéré ce moment où, en ce 8 mai 1945, les journaux titrent : « L’Allemagne est vaincue ». 8mai2012-2.jpg

Comme l’écrit dans son message de ce jour le secrétaire d’Etat aux anciens combattants, « le 8 mai 1945, c’est la fin de ce temps de la crainte, l’aboutissement de ce temps de l’espoir, la Victoire ».

Dans notre XXIe siècle, les leçons de l’histoire sont encore à méditer et si la génération à laquelle j’appartiens a eu la chance de connaître un continent européen en paix (hormis dans les Balkans bien sûr), nous ne sommes pas exempts de trois grandes menaces : le terrorisme ; les catastrophes naturelles ou industrielles ; la course aux armements. Elles supposent, elles imposent que dans nos démocraties, nous soyons encore vigilants.

Car comme le rappelait avec pertinence François Mitterrand lors de son dernier discours au Parlement Européen le 17 janvier 1995 : « La guerre ce n’est pas le passé, cela peut être l’avenir. Et c’est à vous d’être les gardiens de notre paix, de notre sécurité, de cet avenir » !

Pour lire mon discours au cimetière du Centre, 8 mai 2012cliquer ici.

 

 

Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 13:29

_DSC0039.JPG_DSC0034.JPG Ce soir, la France a marqué sa volonté de changement et tourne le dos clairement aux politiques de Nicolas Sarkozy. Ouf ! Tant mieux pour la France et tant mieux pour des villes comme Wattrelos.

Après trois défaites douloureuses, la Gauche gagne l’élection présidentielle et François Hollande devient Président de la République. Alors oui, je suis heureux. J’y ai toujours cru, nous y sommes !

Je suis heureux pour lui, car je connais bien François Hollande. _DSC0045.JPGJe me souviens encore avec émotion de cette fête de la Rose de Wattrelos où, 1er secrétaire du parti, il avait répondu à mon invitation et où il s’agissait par sa venue d’accomplir un premier pas pour la reconquête de la fédération du Nord du PS dont le 1er secrétaire était alors Marc Dolez. Plusieurs militants nous avaient alors entouré en lui disant, en l’encourageant, qu’il serait Président de la République ! Ils doivent être heureux, ces militants ce soir. Je le suis aussi, ô combien.

Car François s’est bien préparé à la fonction, il connaît bien la France des territoires et surtout, il aime les Français. Il saura réussir le changement !

En 1981, j’avais 20 ans. Après avoir voté à Wattrelos le midi, j’avais pris le train pour rejoindre ma chambre d’étudiant dans ma résidence universitaire à Paris car le lendemain, à 8 heures, c’était le premier examen de fin d’année à Sciences po (le 11 mai, il fallait vraiment oser, de la part de la direction de l’établissement !). Et c’est donc sur ma vieille télé noir et blanc que j’avais vu avec bonheur s’afficher à 20 heures le visage de François Mitterrand ! Puis ce furent les klaxons, les cortèges de voiture, la pluie battante en fin de soirée…

Alors ce soir, quel bonheur ! Cela fait plus de trente ans que j’attendais que j’espérais cela ! Je vis cependant ce soir l'événement différemment qu’il y a 30 ans. D’abord parce que je le vis, avec émotion, entouré d’élus, d’amis proches et fidèles, nombreux, avec qui j’ai tant partagé de moments forts et avec qui il m’en reste encore tant à vivre. Ensuite, parce que cette victoire de ce soir se déroule dans un moment de responsabilité, de crise en France et en Europe, où la Gauche au pouvoir n’aura pas la tâche facile. Ce soir, la Gauche au pouvoir, j’y pense très fort, devra impérativement se donner deux priorités : les revenus et les conditions de vie des petites gens, s’occuper d’abord et avant tout des travailleurs et retraités modestes ; les services publics de proximité (sécurité, santé, éducation…) que la politique de Sarkozy laisse dans un état déplorable. _DSC0004.JPG

Je suis heureux aussi pour ma ville car avec 11 185 voix (54,5 %), elle donne près de 1 800 voix d’avance à François Hollande sur Nicolas Sarkozy (qui perd précisément 2 000 voix par rapport à 2007, année où, au 2nd tour de la présidentielle, il devançait de… 19 voix Ségolène Royal !).

Mais ce soir, un autre chapitre s’ouvre. Car oui, la France va avoir un Président de gauche, socialiste. Mais elle n’a pas encore un gouvernement de gauche. Il lui faut une majorité à l’Assemblée d’où procédera le gouvernement du pays. Et pour que François Hollande puisse appliquer le programme sur lequel les Français l’ont élu ce soir, il lui faut maintenant une majorité claire et fidèle qui s’engagera, elle aussi, sur ce programme pour le mettre en œuvre ! Le temps des législatives s’engage…

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 13:41

Veau-d-or-2012_5.JPGLes fêtes du Veau d’or sont le rendez-vous traditionnel de printemps du quartier du Fresnoy-Mackellerie à Roubaix, sous la houlette fidèle du comité des fêtes présidé par mon ami Jean-Claude Isebaert.

Et parmi ces fêtes, il y a un rendez-vous incontournable, celui des 50 kilomètres à la marche, organisés en liaison avec le club des marcheurs roubaisiens. Si je n’ai pu, cette année, être présent comme j’en ai l’habitude au coup de feu du départ de l’épreuve à 11 h 30 (car je participais alors à l’hommage funèbre à mon directeur général adjoint et ami Alain Joiffroy), je suis en revanche aux côtés des bénévoles et organisateurs pour la remise des coupes ce soir, à la salle des Petits Loulous.

L’occasion, pour moi, même si les compétiteurs ont été peu nombreux, de les féliciter pour leur engagement car la marche est une discipline exigeante et dure, et que la météo fut de surcroît assez fraîche. Tous ont donc bien du mérite ; parmi les premiers, je croise même… un Wattrelosien, licencié au CMR !

Un bravo particulier à Pascal Biebuyck (du club d’Ath) qui remporte l’épreuve, suivi par – un revenant dans la course, et cela me fait bien plaisir – le Roubaisien Saadi Lougrada. Tous deux visent le fameux Paris-Colmar : bonne chance à eux !

Veau-d-or-2012_2.JPGVeau-d-or-2012.JPG Veau-d-or-2012_4.JPGVeau-d-or-2012_3.JPG

 

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 18:55

Alors que dans quelques heures, la campagne électorale présidentielle va se terminer, et avant d'examiner les résultats du second tour, cela vaut la peine, me semble-t-il, de regarder un instant les résultats du premier tour à Wattrelos et de les mettre en perspective par rapport aux autres premiers tours d'élections présidentielles.

 

 

1988

1995

2002

2007

2012

(1)Total Droite+ ext-Droite

 

dont FN

10116

 

(5 261)

12100

 

(5 849)

8070

 

(5 108)

10206

 

(3 464 )

10361

 

(5 996)

 

(2) Total Gauche

 

dont PS

 

11 996

 

(10 031)

 

9 330

 

(6 212)

 

8 008

 

(4 120)

 

9 089

 

(6 537)

 

9 686

 

(6 798)

 

(1)-(2) Ecart Droite / Gauche

 

- 1 880

 

2 770

 

62

 

1 117

 

675

 

Ce qui me permet de faire trois remarques :

 

1. La comparaison avec 2007 fausse tout sur le vote FN : en 2012, il retrouve son niveau de... 1995 !

 

Evidemment, comparer les résultats du candidat FN entre 2007 et 2012 donne le sentiment d'un considérable bond en avant de celui-ci ! En réalité, entre 2007 et 2012, le bloc des droites (Droite + extrême-Droite) ne gagne que 160 voix !

La nouveauté, c'est un chassé-croisé entre les voix de Le pen et de Sarkozy puisqu'après que ce dernier les a « siphonnées » vers lui en 2007, les votes Le Pen retournent vers Le Pen en 2012 ;

Et elles ne font que retrouver le volume des voix qu'elles avaient en... 1995 ! 5 996 voix en 2012, au lieu de 5 849 voix en 1995. Le chiffre est important, certes, mais malheureusement très comparable à celui... d'il y a 17 ans !

 

2. L'écart Droite / Gauche en 2012 : le plus faible depuis 17 ans !

 

C'était en 1988 que, pour la dernière fois à Wattrelos, le total des voix de gauche était supérieur à celui des voix de droite et d'extrême-droite.

En revanche, c'est en 1995, que la Gauche est la plus faible ! C'est là que les voix de la Droite + de l'extrême-Droite sont le plus supérieures aux voix de gauche : 2 770 !

Cet écart s'est quasiment annulé en 2002, avant de croître à nouveau en 2007, et de diminuer de près de moitié en 2012 (il n'est d'ailleurs pas inintéressant de noter que sur la période 1997-2002, puis 2007-2012, le maire de la ville a été député socialiste).

Pour autant, le fait saillant de cette mise en perspective, c 'est que l'écart Droite / Gauche, s'il est encore en faveur de la Droite, est quatre fois moins élevé qu'en 1995 !

 

3. Le résultat du PS en 2012 est le meilleur depuis 17 ans !

 

Depuis 2002, le score du candidat PS à la présidentielle a progressé, et culmine même en 2012 à un niveau (6 798 voix) même supérieur au chiffre de 1995 !

Pour autant, à Wattrelos, le décrochage du candidat PS se fait entre 1988 et 1995 : 2 000 voix se sont alors décrochées du bloc des gauches pour s'accrocher au bloc des droites... sans revenir vraiment (si ce n'est que très lentement) à gauche.

Le candidat du PS dépasse ainsi le candidat FN en 2012 de + 802 voix, alors que l'écart n'était que de + 363 voix en 1995 !

Partager cet article
Repost0
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 13:57

Jeunes-Wattrelosiens-Assemblee-mai-2012_2.JPGTout au long de mon mandat de député, j'ai mis un point d'honneur à répondre favorablement (pour autant que la règle des quotas de visites gérée par l'Assemblée nous laissât des marges de manœuvre, mais de ce point de vue, je peux dire que mon équipe parlementaire aura accompli de véritables miracles pour satisfaire le plus grand nombre… bien au-delà du seul groupe de 30 autorisé par trimestre !) aux demandes de visites de l'Assemblée, par des écoles, des collèges, lycées ou des associations de jeunes.

Pourquoi ? Parce que, par-delà l'aspect touristique de la visite des bâtiments, les exclamations sur les peintures et sculptures d'époque, c'est une opportunité majeure d'éducation à la citoyenneté. D'abord par la promenade dans l'Histoire que permettent ces visites, à travers l'évocation des diverses révolutions et monarchies qui se sont succédées au XIXe siécle et dont le Palais Bourbon porte les traces. Jeunes-Wattrelosiens-Assemblee-mai-2012.JPG

Mais aussi et surtout, parce que c'est une occasion de dire, d'expliquer comment s'écrit, se modifie, se vote la loi en France et qui la vote. De préciser la mécanique des commissions, des amendements, de rappeler le rôle des députés dans le contrôle du gouvernement avec les questions écrites et orales, et de décortiquer la mécanique des institutions à travers les relations entre le Parlement, le Gouvernement et le Président de la République.

Voilà pourquoi je n'ai pas manqué de faire un aller-retour rapide à l'Assemblée cet après-midi pour aller accueillir un groupe d'une quarantaine de jeunes de nos quartiers de Wattrelos, de tous âges, garçons et filles, pour leur ouvrir les portes et couloirs de l'Assemblée nationale. D'autant, bien sûr, qu'en ma présence, cela leur permet de circuler plus facilement partout, avec deux moments forts : le bureau du président de l'Assemblée, à l'Hôtel de Lassay, et surtout, évidemment, l'hémicycle, malheureusement en travaux. L'un et l'autre les auront passionnés. Et pas seulement d'ailleurs, si j'en juge par la multiplicité des questions qu'ils m'ont posées.

Presque deux heures plus tard, il était temps pour eux d'aller faire une (courte) visite des Champs-Elysées avant de rentrer.

Gageons que dorénavant Paris et la République leur paraîtront moins lointains.

Jeunes-Wattrelosiens-Assemblee-mai-2012_3.JPG

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 08:24

Soussou_2.jpgCe soir à l’Hôtel de ville de Roubaix, c’est un moment de convivialité - mais aussi d’émotion - pour la remise de la médaille d’argent de l’Office municipal des sports à Saoussen Boudiaf (dite Soussou, pour ses camarades et fans du cercle d’escrime de Roubaix).

Un sacré tempérament que cette jeune fille, née à Roubaix en décembre 1993, entrée au cercle d’escrime à 10 ans et devenue une sabreuse tenace ! Elle participe ainsi au pôle jeunes d’Orléans de l’escrime française et figure parmi les meilleurs espoirs français.

Je me souviens avoir assisté il y a quelques semaines à la finale du parcours départemental au parc des Sports à Roubaix (cf. photo), où Saoussen participait, et j’ai bien en mémoire la vitalité, la technicité et l’énergie (valorisée par des cris de touche dont on se souvient !) de celle qui est, comme l’a dit dans son discours, mon ami Henri Planckaert « une des étoiles montantes du sabre français ». Soussou.jpg

Ainsi, après la coupe du monde à Budapest, elle revient des championnats du monde juniors 2012 à Moscou avec, sur la poitrine, la médaille d’or en équipe de France et la médaille de bronze en individuel !

Une belle réussite qu’a salué, très ému, Jean-Jacques Verbrackel, président du CER, dans son discours liminaire, en associant bien sûr aux félicitations le maître d’armes Cédric Wallart.

Bravo à cette jeune Roubaisienne qui réussit.

Bravo Soussou !

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 17:12

Tir-arc-1er-mai-2012_4.JPGParmi les festivités traditionnelles du 1er Mai, le tir du roy du club de tir à l’arc à la perche des Amis réunis au parc urbain n’est pas le moins spectaculaire. Comme à l’accoutumée, l’équipe du président Jean-Pierre Zelny se sera mesurée aux compétiteurs d’autres clubs, et la compétition fut rude.

Il aura en effet fallu plus de 15 tours (soit plus de deux heures et demie !), où chacun des archers cherchait à atteindre l’oiseau tout en haut de la perche (un oiseau en bois orné d’une grande plume en bleu-blanc-rouge) pour qu’enfin, l’un d’entre eux le décroche et le mette à terre ! Le roy – car c'est donc lui – est cette année Michel Ferrier (du club de Ferrière-la-Grande), à qui je remets en fin de journée ses attributs, à savoir un vase souvenir et surtout un collier sur lequel sont cousues les médailles au nom de ceux qui ont, chaque année, remporté cette compétition prestigieuse.

Michel succède ainsi à Alain Dumazy, qui fut roy en 2011, et à Jean-Pierre Zelny, roy en 2010. Le club, pour prolonger la tradition, honore ensuite, en soirée, le vainqueur d’un vivat flamand toujours bien sympathique.

Tir-arc-1er-mai-2012.JPGMais, fierté du club wattrelosien, s’il ne s’agit pas d’un de ses archers qui est couronné, c’est en revanche un de ses jeunes – à peine âgé de 15 ans – Romain Wanin, un Wattrelosien qui ne tire à l’arc que depuis 2 ans, qui décroche la 2e place et devient vice-roy ! Une fierté pour Romain et pour tous les Amis réunis… qui portent bien leur nom !

 

 

Partager cet article
Repost0