Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 15:22

office.jpg

Quel dimanche encore ! Le père Noël est très présent à Wattrelos en ce moment, il est même partout, et je ne me lasse pas de le rencontrer !

 

Ce dimanche matin, c'est avec les motards d'Amitié motards (qui ont pour l'occasion -un peu- déserté leur stand du Marché de Noël) que le père Noël arrive à l'office de tourisme où, la matinée durant, il accueille les petits enfants. L'équipe de petites lutines qui l'entoure offre alors bonbons et coquilles, après que nos jeunes (parfois très jeunes) artistes aient remis leur dessin. Court moment de pause photo avec le Conseil d'administration…

 

Noel-2012-Miss-Amis-bourle.JPGAux Amis de la bourle, en sus du banquet, c'est remise des prix, en présence des miss de Wattrelos (cf. photo) au cercle Saint-Marcel. Les résultats sont bons cette année, et parmi nos jeunes bourleux, de jeunes talents s'affirment, à l'image d'Emeline et de Greg. 

 

Noel-2012-club-amitie.JPGAu club de l'Amitié, les adhérents du Nouvel Age étaient déjà en piste avant même l'entrée d'un très sympathique repas de Noël. Sympathique et chaleureuse, l'équipe d'Arlette, la nouvelle présidente, l'est largement, et pose (avec bonnet de Noël !) autour du comptoir (cf. photo). Quelle ambiance, tout l'après-midi !

 

Je me sauve quelques instants pour aller à la résidence du Parc saluer les résidants et résidantes lors d'un repas où il y a aussi de la bonne humeur. Il est vrai que l'équipe de Jean-Marc Courteille, responsable de la résidence, a mis les petits plats dans les grands pour le 25e anniversaire de cet équipement du Nouvel Age (inauguré en décembre 1987). Un très beau gâteau d'anniversaire a immortalisé cet instant, sous les admirations des convives (cf. photos).


  Photos blog 16 déc. 2012 2Photos blog 16 déc. 2012

 Photos blog 16 déc. 2012 3

Au centre-socio-éducatif, c'est l'Amicale du personnel du centre hospitalier de Wattrelos qui, après un chouette spectacle qui raconte l'histoire de Yamaska, la petite indienne, reçoit le père Noël… que je rencontre ainsi une fois de plus ! Toujours généreux (cf. photo), il permet à tous ces petits bouts de repartir avec des jouets parfois plus gros qu'eux… 

 

Alain Delorme déc. 2012

Mais incontestablement, c'est au marché de Noël, installé salle Salengro, qu'il y a le plus de monde. Et pour cause : outre la féérie du site, illuminé de mille couleurs, le chanteur Alain Delorme réjouit un public conquis par cette voix toujours singulière et si envoutante. J'arrive quand Alain chante un superbe Petit Papa Noël très applaudi, avant d'autres chants de Noël… et nous comble en nous offrant à la suite un medley de ses plus belles chansons (de l'époque où il était le chanteur du groupe Crazy Horse).

 

 De Ne rentre pas ce soir à J'ai tant besoin de toi, Une fleur rien qu'une rose, jusqu'à Romantique avec toi, sensuel avec elle… du pur bonheur pour le public, d'évidence ravi et… pour moi (je suis un fan irréductible !). Merci Alain !

 

C'est le cœur empli de ces mélodies que je m'en vais saluer l'association des cinq quartiers qui, au Plouys, organise son après-midi pour les anciens : chacun d'entre eux, après une après-midi ludique, repartira avec un colis bien agréable pour les fêtes. 

 

Il y en avait pour tous à Wattrelos aujourd'hui, des plus jeunes aux plus âgés…


Partager cet article
Repost0
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 18:48

Après ces moments si chaleureux et intenses pour souhaiter un bon anniversaire à notre nouvelle centenaire, un déjeuner (rapidement pris) avec une patate chez ma copine Sandy au marché de Noël de Wattrelos, c'est un nouveau samedi après-midi de marathon qui s'engage.

 

MDA-Roubaix-dec.-2012.JPGAvec d'abord, Noël oblige, un passage fort sympathique à la Maison des associations de Roubaix qui organise, dans ses grandes pièces principales du rez-de-chaussée, son marché de Noël. On y (re)visite le monde avec toutes les associations présentes, et on y apprécie les petits cadeaux qu'on peut s'y procurer pour quelques euros. J'avais les mains pleines à la sortie, ce qui rendit délicate la photo (devant le stand d'une soupe bien chaude aux poireaux de leur confection !) sur laquelle je pose, dans la bonne humeur, avec le Conseil des jeunes de Roubaix !

 

Séquence émotion ensuite en passant à la manifestation de solidarité que, dans les locaux de La Redoute, les bénévoles de Solidarcité organisent. Ce Noël solidaire permet à des familles en grande précarité de passer un après-midi récréatif avec des ateliers de cirque et au terme duquel les enfants de Wattrelos et de Roubaix reçoivent coquilles et cadeaux. Tout cela se fait en liaison avec les CCAS de nos villes : 71 enfants de 31 familles wattrelosiennes sont présents et j'en suis heureux.

 Noel-aux-5-quartiers_2.JPG

Séquence humour ensuite au Plouys où l'association des 5 quartiers organise sa fête de Noël. Un prestidigitateur hors pair officie sous les yeux ébahis des enfants et la présidente, Michèle Coquelle, aura même dû servir de cobaye… à l'invitation de ses bénévoles et de son mari ! Et voilà que tous nos petits sont en piste pour mettre « les pouces en avant, les coudes en arrière » (chanson préférée de certains de mes adjoints…), avant que Le Père Noël n'arrive avec sa hotte sur le dos.

 Noel-aux-5-quartiers.JPG

Par-delà, ensuite, ma tournée chez les commerçants (au Saint-Liévin, au Sapin Vert, à Beaulieu et au Centre) qui participent à l'opération I love Wattrelos, avec mon adjoint au commerce et le président de W’atout commerce, je passe à l'amicale du Crétinier qui tient son assemblée générale. Les activités ne manquent pas et la Ville doit à l'amicale l'organisation de l'élection de Miss Wattrelos (présente au 1er rang avec ses dauphines). Et l'assemblée est toujours un grand moment de bonne humeur. Bravo aux amicalistes !

 AG-amicale-Cretinier-2012.JPGAG-amicale-Cretinier-2012_2.JPG

Concert-Noel-Saint-Maclou.JPGEnfin, instant dégustation au concert de Noël du conservatoire de musique et de danse. La chorale adultes d'Alvina, l'ensemble de percussion de Christophe, et le nouveau brass band créé en liaison avec Tourcoing, auront visiblement conquis le public de l'église Saint-Maclou bondée.

 

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 16:37

Jeanne-Masclet.jpg

Elle est née à Wattrelos, a vécu et enseigné à Wattrelos... et fête donc aujourd’hui ses 100 ans à Wattrelos, à la résidence du parc précisément : Jeanne Masclet est aujourd'hui entouré de ses proches et de ses ami(e)s de la résidence pour cet événement. Je passe bien sûr lui faire une grosse bise, avec un bouquet de fleurs et - ne le dites pas à son médecin... qui est d'ailleurs le même que le mien - une boîte de chocolats !

Il faut croire que le bon air de Wattrelos a des vertus conservatrices : Jeanne est en pleine forme et très vive d'esprit. Je commence à peine à lui lire son acte de naissance : "Par devant nous ont comparu, le 16 décembre de l'année 1912...", qu'elle me reprend aussitôt : elle n'est pas née le 16 mais le 15 décembre ! Je le sais bien mais ce n'est pas de ma faute si son papa est allée la déclarer le 16 ! Eclat de rire général, qui confirme que Jeanne est une femme de tempérament, comme c'est souvent le cas de nos centenaires.

Jeanne aura donc passé sa vie dans notre bonne ville, rue Faidherbe, non loin d’ici. Elle y a formé des centaines d'élèves puisqu'elle fut institutrice à l’école du Laboureur (rue de Londres, donc juste à côté) jusqu'à sa retraite en... 1965 ! J’étais à l'école élémentaire à l'époque ! Peut-être fut-elle même l'institutrice de quelques locataires de nos résidences du nouvel âge, qui sait...

L'année de sa naissance, la ville de Wattrelos élisait un maire socialiste pour longtemps : Henri-Briffaut. Un siècle plus tard, c'est un autre maire socialiste moustachu qui vient lui remettre la médaille d'or de la Ville en la félicitant et en faisant chanter la salle à l'unisson : bon anniversaire, chère Jeanne !

Et même, avec ses 3 petits-enfants et 4 arrière-petits-enfants, j’ai très chaleureusement envie de lui dire : happy birthday (en référence d’un voyage en famille aux Etats-Unis qui, d’évidence, lui aura laissé un excellent souvenir…) !

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 20:46

eric-baertQuand je voyais la pluie froide tombante aujourd’hui, je me suis dit que nous avions eu – ô combien ! – raison il y a trois ans de transporter notre marché de Noël à la salle Salengro ! D’autant que mes services des fêtes et des espaces verts auront vraiment réalisé un superbe écrin multicolore afin que, jusqu’au 24 décembre, les visiteurs puissent réaliser de bonnes affaires. 

Mais l’inauguration, cette année, je l’ai voulue encore moins solennelle qu’à l’accoutumée. J’ai privilégié la décontraction et l’humour. D’abord en demandant à mon copain et ami, le célèbre imitateur-humoriste Eric Baert, d’en être l’invité d’honneur. Pourquoi pas un homme ou une femme politique ? Eric les représente tous à la fois (ou presque) : F. Hollande, N. Sarkozy, J. Lang… Alors je savais qu’on ne s’ennuierait pas ! Pari réussi.

Marche-de-Noel-2012_10.jpgDès l’entrée, mon inénarrable adjoint aux animations Jean-Luc Doyen, mais aussi ses élus complices, Michèle, Guy-Noël et Georges (Clowné !) accueillent les visiteurs, plus clowns que nature, et iront même jusqu’à chanter ! L’ambiance est lancée.

Reste à déambuler tout au long des 29 chalets où bijoux, vêtements, objets artisanaux de décoration, peluches, denrées et bonbons voisinent agréablement, offrant aux badauds bien des opportunités de cadeaux sympathiques sans (trop) bourse délier !  Marché de Noël 2012 2-copie-1

Au terme de la visite, nous aurons droit à une démonstration d’un artiste du cirque Jackson (qui s’installe devant la bibliothèque jusqu’au 24), maniant le lasso et le fouet comme personne ; partenaire volontaire désigné d’office, mon directeur du service animations l’atteste…

A l’heure des discours, après avoir rendu hommage à nombre de grands disparus de l’année, je regarde dans le rétroviseur ce que fut l’année 2012, et notamment les grands projets pour Wattrelos qui auront  abouti ou progressé. 

Marché de Noël 2012 8

Oui, des satisfactions, il y en aura eu en 2012. Ce qui n’interdit pas d’être réaliste, de rappeler les incertitudes, les inquiétudes de nombre de nos concitoyens, leurs difficultés. C’est à eux que je pense en souhaitant à chacun de profiter de ce moment toujours magique de Noël, pour que les lumières brillent au cœur du plus grand nombre. Si je n’avais qu’une seule chose à demander au père Noël, ce serait ça ! 

Marché de Noël 2012 5

Bravo à tous les exposants, aux associations et à Amitié motards qui créent dans ce marché une ambiance hors pair ! A l’image de celle qu’aura créée dans son discours (hors normes !) Eric Baert. Grâce à lui, on aura reçu pour l’inauguration deux présidents de la République, Céline Dion, Jean-Pierre Marielle, Jean-Marie Bigard, Régis Laspalès, Elie Kakou et Mike Brant (à s’y méprendre !)… et j’en oublie ! Quel artiste cet homme-là !

Pour un bien beau marché de Noël , assurément…

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 16:44

Premier-troncon-Tcg-Beaulieu-2012_3.jpgC’est le miracle wattrelosien : la pluie battante en ce début d’après-midi se calme (un peu) pour que je puisse pousser symboliquement, en ce début d’après-midi, en compagnie de Vincent Lannoo, président de la commission transports et infrastructures au Conseil général, mais aussi de mes adjoints Henri Gadaut et Jean Vandoorne, les barrières qui ouvrent officiellement l’accès à la liaison routière Martinoire-Ballon, c’est-à-dire la 1ère section de la liaison Tourcoing-Beaulieu (RD791) dite habitat-travail.

Enfin !

Les équipes municipales se seront succédé durant quarante ans sans voir le commencement des travaux (puisqu’on évoquait déjà cette liaison dans les années 70). Je suis fier que ce mandat ait permis ce premier pas significatif… et visible !Premier-troncon-Tcg-Beaulieu-2012_2.jpg

Les travaux avaient débuté le lundi 13 février et le Conseil général avait pronostiqué une ouverture de la route mi-décembre : le planning est respecté ! C’est une belle façon de terminer l’année… après l’avoir débutée de la même manière puisque début mars, on inaugurait le boulevard André-Cambray (que cette liaison coupera perpendiculairement dès que la passage dans le parc du Lion aura été réalisé).

Ce nouveau tronçon de 1,2 km était particulièrement attendu. Il absorbera une bonne partie du trafic de la rue Voltaire où se situent une école maternelle et élémentaire, ainsi que de nombreuses habitations, et où passent actuellement les camions du parc d'entreprises de la Martinoire (DSV Solutions, La Redoute...) pour rejoindre le boulevard de l’Egalité. Les camions de plus de 3,5 tonnes seront d’ailleurs désormais interdits dans cette rue Voltaire, de même qu’entre la rue Jacquard et le rond-point Corneille.

Premier-troncon-Tcg-Beaulieu-2012.jpg

Autres conséquences de cette ouverture : la zone du Winhoute va pouvoir être reconfigurée et la CCI pourra achever son aménagement vers le sud.

Le coût de cette nouvelle route construite par la Conseil général est de 3,86 millions d’euros (+ les protections phoniques et les aménagements paysagers à venir). Elle ne demande qu’à être prolongée jusqu'au bas de la rue de Mouscron. Ce que je rappelais ce midi, avec le sourire, à Vincent Lannoo.

Au-délà, c’est-à-dire de la rue de Mouscron jusqu’au rond-point de l'Europe situé au bout de l'avenue Mendès-France à Beaulieu, c’est la Communauté urbaine qui prend le relais. Les travaux d’assainissement et de dévoiement des concessionnaires ont été réalisés tout au long de l’année 2012. Ils rendent possibles maintenant l’engagement des travaux de voirie ; la création d’un grand rond-point est notamment prévue au Saint-Liévin. Ce tronçon devrait s'ouvrir au 2e semestre 2014.


Sur mon premier mandat, on a ouvert vers la Belgique la VRU et l’Antenne Sud. Au cours de ce mandat, on aura connu l’ouverture du tunnel sous le rond-point des Couteaux, celle du boulevard André-Cambray et maintenant ce barreau-clé d’habitat-travail ! Améliorer ses infrastructures routières, c’est l’avenir de Wattrelos.


Partager cet article
Repost0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 11:02

Qui ne l’est pas ? A l’approche de la fin du premier trimestre scolaire, nombre d’écoles font leur marché de Noël. Alors, avant de recevoir des syndicalistes Edf-Gdf, de réunir la commission des finances à la mairie et de partir siéger une très large partie de la nuit dans l’hémicycle de l’Assemblée pour la 2e lecture de la loi de finances pour 2013 (avec les ministres Hamon et Cahuzac), je me suis offert une escapade pour aller visiter deux écoles en fête.

 Marche-Noel-Curie-2012_3.jpg

Direction d’abord vers l’élémentaire Pierre-Curie. J’arrive juste au moment où tous les enfants se regroupent pour chanter avec enthousiasme mais aussi des mimiques franchement trognon qu’il « faut emballer les cadeaux ». Et quel plaisir de déguster un chocolat chaud en entendant tous ces enfants entonner qu’ils sont « fans du Père Noël ! ». Les applaudissements des nombreux parents étaient bien mérités ; tous ont été séduits par la qualité, les couleurs et la diversité des petits cadeaux, boules de noël et guirlandes fabriqués en classe ! D’évidence, nos petits ont de l’imagination et c’est bien chouette ce qu’ils ont fait.

 Marche-Noel-Jean-Mace-2012.jpg

Marche-Noel-Jean-Mace-2012_4.jpgComme d’ailleurs ce qu’ont fait les enfants de Jean-Macé, au Laboureur, que je rejoins. Ils ont fini de chanter (We wish you a Merry Christmas et L’as-tu vu le Père Noël ?), et c’est l’ouverture du marché, multicolore, là aussi très imaginatif. J’y croise un petit lutin du père Noël, surpris à déguster un excellent gâteau au chocolat, avant de saluer une petite lutine fort mutine… C’est que ça s’active à la table aux gâteaux ! Hum, ça sent le chocolat chaud… et les fêtes !

Marche-Noel-Jean-Mace-2012_5.jpg

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 10:24

CESER-dec.-2012_3.jpgAprès une séance de nuit à l’Assemblée (comme la nuit précédente), ce matin je suis dans l’hémicycle du Conseil régional à Lille, aux côtés de Daniel Percheron, président du conseil régional et de Frédéric Motte, président du conseil économique et social régional, lequel m’a demandé d’intervenir devant le conseil sur le thème : « Le défi du financement local et les contraintes budgétaires ».

 

Etre à la tribune en plénière est impressionnant. Mais je suis accueilli par de nombreux amis (cf. photo avec Jean-Marie Toulisse).

CESER déc. 2012 2CESER déc. 2012-copie-1

Dans mon propos, je rappelle qu’en effet il y a défi car, pour les collectivités locales, il y a excès de demande de capitaux sur l’offre. Et dès lors, pour en sortir, soit on augmente l’offre de financements, sinon la demande ne sera pas servie et il y aura baisse des investissements des collectivités locales, ce qui n’est pas bon pour l’investissement public, donc pour les plans de charge des entreprises, donc pour la croissance et donc pour l’emploi.

 

Je me suis efforcé de répondre successivement à trois questions :

 

  1. Pourquoi les collectivités locales empruntent-elles ? Pour financer leurs investissements. Jusqu’à présent elles le faisaient sans problème car la liquidité bancaire était abondante ; les banques prêtaient volontiers aux collectivités locales estimant que ce risque était un bon risque, d’où des taux d’intérêt plutôt bas et des durées plutôt longues.
  2. Pourquoi maintenant y a-t-il des contraintes d’offre (de crédit) ? Parce que les crises ont profondément bousculé les conditions du financement bancaire. Touchées par la crise bancaire américaine, puis par la dérive des dettes souveraines européennes,  les banques ont affronté des pertes ou des doutes sur leur solvabilité. Son problème de liquidités a emporté la banque Dexia (principal financeur des collectivités). Et pour limiter les risques d’effondrement du système bancaire, les régulateurs ont adopté des règles prudentielles très strictes dites Bâle III. Pour les collectivités, cela veut dire : moins de crédits, de moins longue durée, et plus chers, pour moins d’investissements. Et cela au moment même où les collectivités ont perdu de la dynamique de leurs autres ressources (gel durable des dotations d’Etat ; moins d’autonomie fiscale).
  3. Dès lors, comment répondre à la demande ? La question se pose car, pour couvrir un besoin global de 18 à 20 Mds €, le financement bancaire classique (CE, CM, CA, SG…) ne finance que 8 à 10 Mds € en 2012 et 2013. De nouveaux outils sont en train de se mettre en place.

 

Ce sont la Banque postale (5 Mds € de MLT en 2013) ; les émissions obligataires groupées (telle celle des 44 collectivités pour 610 M€ levées en octobre) ; l’agence française de financement des investissements locaux qui va être créée par des collectivités locales (objectif 4 à 5 Mds € en 2013).

 

 

Reste que pour éviter le crédit crunch, la CDC a mis en place, sur fonds d’épargne, deux

enveloppes en février et en juillet pour 5 Mds € globalement en 2012.

 

Cela me permet de conclure que le financement des collectivités locales est devenu pour les élus un combat !

 

La preuve : Libération publiait le 13 novembre dernier un article titré  « Crédit bancaire : les communes au régime sec ».

 

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 08:31

logo anCe matin paraît au Journal Officiel la question écrite que j'ai posée au ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé de l'économie sociale et solidaire et de la consommation, sur les documents publicitaires dits attractifs, c'est-à-dire faisant largement miroiter au destinataire un gain conséquent (un chèque de 10 000 euros, une voiture, une croisière, etc.).

 

Ces courriers utilisent en effet des procédés mensongers en stipulant en gros caractères, plus aisés à lire (notamment pour les personnes âgées), que le gros lot leur est acquis. Pour lire la suite de la question, cliquer ici.


Partager cet article
Repost0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 23:54

Ce repas, je l’ai attendu, je l’ai espéré et je n’étais pas seul à le vouloir. La rapidité des inscriptions, dès qu’avec Dany Cuchère, la nouvelle première secrétaire de la section, nous avons lancé la date de la manifestation, a fait chaud au cœur. Le mien bien sûr. Mais aussi celui de tous les militants socialistes de Wattrelos qui auront su rester fidèles à l’esprit, à l’histoire et à l’âme de leur section au printemps dernier.

Retour au siègeRetour au siège 2

Notre histoire, oui, car elle était faite d’une affirmation claire, naturellement attachée prioritairement à Wattrelos et à notre fameux esprit de village gaulois si souvent souligné par les observateurs : ici, ce sera toujours Wattrelos avant tout !

 

Notre âme, oui, car la stratégie de soumission ou celle du soutien pour faire plaisir à des arrangements qui ne nous concernent pas, n’est pas la nôtre. La très, très large majorité des militants socialistes wattrelosiens a su ne pas renoncer à sa fidélité, tant en amitié qu’au travail de son élu sortant. Car ici, on est fidèle avant tout.

 

Et ici, les militants socialistes sont à l’image des habitants, puisque les électeurs eux aussi auront été fidèles aux socialistes wattrelosiens, à l’histoire et à l’implantation locale, et à leur député socialiste local injustement mis en cause dans sa légitimité.

 

Retour-au-siege_3.JPG

Alors, quand on a eu le sentiment d’être, et d’avoir été dans ses choix, fidèle à l’intérêt majeur du parti socialiste, de la section socialiste de Wattrelos et de la ville de Wattrelos, oui, ça fait du bien de se retrouver chez soi ! C’est d’ailleurs ici, comme je l’ai rappelé en quelques mots ce midi, que j’ai annoncé le 10 mai 2012 ma candidature aux élections législatives. Depuis, on m’avait ôté le droit d’y revenir ! Ce midi, ce n’est que du bonheur d’être ici. Avec Dany. Avec tant d’amis, tant de militants.

 

Quelle ambiance ! Et en plus, un bon pierrot, saucisses-haricots, ça fait plaisir ! Une belle tradition socialiste d’antan et de toujours. Fidèle, je vous dis…      

Retour-au-siege_4.JPG

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 10:21

miss1.jpgHier soir, la France  élisait sa miss ; ce matin, Wattrelos a rendez-vous en mairie avec ses miss ! Mathilde Delebois bien sûr, miss Wattrelos 2013 (élue le 18 novembre dernier), mais aussi Mégane (1ère dauphine), Ameline (2e dauphine) et toutes les compétitrices. Atout charme garanti…

 

C’est sans doute pour cela que Denis Rolland (dont la soirée fut semble-t-il sympathique et… prolongée) est troublé dans son discours, à moins que ce ne soit la (ferme) présence de Michèle, son épouse et présidente (notre Madame de Fontenay à nous) à ses côtés qui l’émeuve.

miss2.jpg

 

Alors voilà, Wattrelos a sa miss Mathilde, comme l’Angleterre eut sa reine Mathilde ! C’est en effet par un point d’histoire que je commence mon propos, en rappelant ainsi Mathilde de Flandre, née en 1031, conjointe de Guillaume le Conquérant, et donc duchesse de Normandie et reine de l’Angleterre conquise ! Une belle manière de souhaiter un bon règne à notre Mathilde 1ère à nous !

 

Avec ses deux dauphines, elle représentera Wattrelos, souvent à mes côtés, pendant un an auprès des associations, dans les fêtes et banquets, remises de prix, et surtout dans nos villes jumelles, à commencer par le tout prochain carnaval d’Eschweiler. Leur premier rendez-vous, ce sera l’inauguration du marché de Noël de Wattrelos, à la salle Salengro, ce vendredi 14 à 19 heures, où elles auront pour chevalier servant mon invité d’honneur, le célèbre humoriste-imitateur Eric Baert ! Bonne humeur garantie…

 

Les autres concurrentes ont eu également bien du mérite (d’autant que, quand je les regarde, je me félicite une fois de plus de ne pas être dans le jury de sélection !) et je les congratule chaleureusement. Ainsi que les sponsors, si indispensables, et l’amicale du Crétinier, notamment Michèle Rolland (Miss camping Bray-Dunes 1977, me dit-on)…

 

Et tous mes vœux accompagnent Cheryll, notre très agréable Miss Wattrelos 2012, mais aussi Aurore et Laurine, miss précédentes qui seront candidates le 30 mars prochain lors de l’élection de Miss Roubaix. Car comme je le leur dis : qu’elles ne s’impressionnent pas, ce n’est pas parce qu’on vient de Wattrelos qu’on ne peut pas gagner une élection à Roubaix !

 

Partager cet article
Repost0