Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 08:39

En tant que parlementaire, vice-président du groupe d'amitié France-Belgique de l'Assemblée nationale, j'ai eu l'opportunité d'être invité par Bernard Derosier, président du Conseil général, à participer à une conférence débat dans l'hémicycle du conseil, ayant pour thème : "La réforme des collectivités en Belgique et en France : quel avenir pour la coopération transfrontalière ?".

 

Parmi les participants, Paul Breyne, gouverneur de la province de Flandre occidentale, Jean de Béthune, président du Conseil provincial de Flandre occidentale, et Serge Hustache, député provincial du Hainaut.

 

Pour sa part, Bernard Derosier a évidemment évoqué l'état d'avancement de la réforme territoriale en France (loi du 16 décembre 2010, surtout). Il rappelle les modifications du paysage institutionnel français, avec l'achèvement de la carte de l'intercommunalité, et la création de deux structures intercommunales supplémentaires : la métropole et les pôles métropolitains. Cela ne sera pas sans incidences sur la répartition des compétences entre collectivités, et notamment sur la coopération transfrontalière. Il a aussi et surtout pointé les incertitudes que vont représenter la limitation des financements croisés, l'enchevêtrement des compétences ou les imprécisions de certaines politiques (à l'exemple de la jeunesse).

 

Le Gouvernement de Flandre occidentale a, lui, insisté sur le fait que "la politique étrangère flamande accorde une grande priorité à la coopération avec la France". Le représentant du Gouvernement du Hainaut, Guy Bracaval, a en revanche souligné l'actualité wallonne, à savoir le réaménagement des compétences des provinces wallonnes et, à terme, une "évolution" vers le concept de communautés de communes.

 

Car outre le fait que la Belgique soit fédérale, que le fonctionnement des institutions y diffère à l'intérieur même de chaque région, ce qui ressort clairement des débats ce sont deux choses : l'inexorable montée de l'intercommunalité, commune en France comme en Belgique ; la difficile clarification des compétences entre les différentes collectivités. Avec en sus, une affirmation rassurante : la volonté commune de faire vivre la coopération transfrontalière entre le département du Nord, la Flandre et le Hainaut... dans un climat consensuel ! Enfin des discussions sereines entre Belges, mais il est vrai, c'est... à Lille !

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires