Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 08:39

logo anCe matin paraît au Journal Officiel une question écrite que j'ai posée à la garde des sceaux, ministre de la justice, sur la protection de la vie privée des mineurs sur internet.

 

À l'heure actuelle est uniquement prévu par les textes un droit d'accès et de rectification des données. Aucune disposition ne prévoit une protection particulière des enfants et des adolescents. Or les plus jeunes sont des utilisateurs de plus en plus nombreux et réguliers d'internet et ne bénéficient pas toujours du regard bienveillant d'adultes avisés.

 

Ainsi, un enfant ou adolescent naviguant sur la toile est fréquemment convié à livrer des informations à caractère privé. Malheureusement, ces éléments ne peuvent être effacés et rendent impossible le « droit à l'oubli ». Quid de photos décalées, de propos démesurés dans quelques années lorsqu'un jeune déposera sa candidature auprès de potentiels employeurs ? Le Gouvernement peut-il envisager d'examiner, avec les opérateurs du réseau internet, dans quelle mesure un dispositif de protection et de « droit à l'oubli » des mineurs sur internet peut être mis en place, permettant d'effacer certaines données, voire de favoriser le « déréférencement » d'un mineur ?


Partager cet article
Repost0

commentaires

jfm 27/11/2012 15:31


Le droit a l'oubli n'a pas de sens sur Internet. Ce n'est pas réaliste. Si vous voulez protéger les mineurs (et les adultes aussi en passant) il faut les éduquer, leur apprendre ce qu'est le
réseau, comment il fonctionne, et surtout leur donner les moyens d'assumer leurs actes et d'être conscients et responsables.