Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 11:03

Mur-vegetal-ERDF-3.jpgQuoi de plus naturel a priori que dans un quartier au nom aussi champêtre – le Laboureur – on trouve un mur végétal ? Certes, mais l’affaire n’a pas été si simple…

 

De quoi s’agit-il ? D’un écran de verdure (des plantes vivaces plantées dans de petites niches de terre contenues dans une grande toile) qui habille depuis quelques mois les hauts et longs murs de béton (4 mètres de haut, 30 de long) protégeant le poste-source d’ERDF rue du Vélodrome. Ce matin, nous inaugurons ce mur végétal et, comme je le dis dans mon propos, nous sommes au carrefour de deux préoccupations : la politique de la ville d’une part ; la transition énergétique d’autre part.

 

Mur-vegetal-ERDF-1.jpg Mur-vegetal-ERDF-4.jpg

 

Lorsque je suis devenu maire, en 2000, j’ai lancé une réflexion sur ce que devait être la ville de demain, notamment les façons de mieux vivre ensemble, qu’il s’agisse de logement, d’infrastructures routières ou de services publics. Parallèlement s’est engagée à Wattrelos une action municipale majeure d’embellissement et de lutte contre les dégradations visuelles. Or, dans ce domaine, nous ne pouvons pas tout maîtriser : les bâtiments, les espaces privés, nous ne pouvons que discuter, inciter, tenter de convaincre, mais pas faire à la place des propriétaires.

 

Mur-vegetal-ERDF-2.jpgAinsi, avec ERDF par exemple : nous avons eu une réunion il y a une dizaine d’années à propos de ces murs en béton du poste-source trop souvent dégradés et salis, ce que je trouvais inadmissible. Et c’est à ce moment que j'ai fait observer que les fresques murales qui existaient ailleurs dans la ville n’étaient pas taguées.

 

Car quand on fait du beau, le respect s’impose.

 

L’intention de départ – à ma demande – était donc de partir vers ce type d’embellissement ; mais entretemps, la préoccupation environnementale a gagné du terrain, des murs végétaux sont apparus sur les balcons et  l’idée a germé – c’est le cas de l’écrire – de proposer le même type d’embellissement sur les murs de ce bâtiment (que je connais quasiment brique par brique car mon parrain habitait en face quand j’étais gamin !).

 

C’est bien la preuve que la politique de la ville, ce ne sont pas que des dossiers, des procédures complexes, des projets ; ce sont aussi des réalisations concrètes.

 

Compteur-vegetal-ERDF_22.jpgC’est un élément du quotidien qui est aussi un symbole : celui de la nouvelle relation entreprises-quartiers voulue précisément dans la logique de la transition écologique. Auparavant, et nos quartiers wattrelosiens se sont développés sur ce modèle, l’économie primait : autour de l’usine poussaient logements, associations, amicales laïques, cercles paroissiaux. Au XXIe siècle, l’économie sera plus intimement liée au respect de l’environnement et aux nouvelles approches en matières d’habitat et de matériaux notamment : la ville de demain se construira en traitant en parallèle les questions d’économie, d’habitat et d’environnement !

 

Ce poste-source, qui transforme notamment la très haute en moyenne tension, dessert plus de 30 000 abonnés à Wattrelos, mais aussi à Roubaix, Leers et Lys. Végétalisé, il est quand même plus beau ! Cela embellit incontestablement le cadre de vie. Et puis, pourquoi bouder notre fierté : ce mur végétal ERDF, c’est une première régionale !


Partager cet article
Repost0

commentaires