Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 12:54

blogdrapeau.jpgCe midi a lieu, à l'Hôtel de ville, dans une salle des fêtes pleine, une réception pour solenniser la remise d'un nouveau drapeau à la Fraternelle des Combattants, présidée par Ferdinand CLAEIS.

 

L'événement n'est pas anodin car un drapeau, c'est important.

 

D'abord parce que le drapeau, notre drapeau, est le symbole de la nation, celui que tant d'hommes et de femmes ont défendu, ont porté, pour qui tant d'hommes et de femmes ont donné leur vie, et dont les trois couleurs, porteuses des idéaux de liberté, d'égalité et de fraternité, sont notre identité de Français.

 

"Le long de la rue, voilà qu'il vient. Son de clairons, roulement de tambours. Eclair de couleurs dans le ciel. Chapeaux bas ! Voilà le drapeau qui passe..." a écrit H.H Bennet.

 

Ce drapeau est aussi l'identité de la société patriotique La Fraternelle. Il est de toutes les commémorations, dépôts de gerbes et cérémonies en l'honneur des combattants disparus. Une association très présente sur le territoire de la ville, forte de plusieurs centaines d'adhérents qui, par leur engagement associatif, contribuent évidemment à faire valoir leurs droits mais qui, surtout, font vivre le devoir de mémoire, rappellent les horreurs de la guerre et les bienfaits de la paix.

 

C'est d'ailleurs un symbole fort que cette remise de drapeau se fasse dans une salle où sont également accrochés sur l'un des murs les drapeaux des pays de nos villes jumelles ! Signe que l'histoire avance et qu'après tant de conflits avec certains de ces pays, depuis plusieurs décennies maintenant, en Europe, on s'attache à construire plutôt qu'à détruire. C'est ce que je veux dire en citant ce proverbe (chinois) : "Les armes sont comme le feu ; si l'on n'étouffe pas le feu, on se brûle"...

 

Après que le porte-drapeau ait remis au président Claies l'ancien drapeau, c'est à moi que revient l'honneur de remettre le nouveau drapeau à Pierre Amestoys, président de l'Union fédérale du Nord qui, lui, en conféra l'usage immédiatement après au porte-drapeau... juste avant que ne raisonne La Marseillaise.

 recpt-Mdesmet.jpg

Mais ce matin est aussi le moment de la mise à l'honneur de Léopold Desmet, qui vient d'être décoré de la prestigieuse médaille militaire et que je félicite. Léopold, "voltigeur calme, courageux, s'est signalé à plusieurs reprises", et durant "15 mois au commando, a participé sans faillir à toutes ses opérations", pour reprendre les états de service qui m'ont été communiqués.

 

En cette journée d'élection et donc d'expression démocratique du suffrage universel, voilà donc une pierre républicaine supplémentaire que cette cérémonie à l'Hôtel de ville.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires