Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 10:43

Tulipes01-copie-1.jpegCe soir, membre du bureau du groupe d’amitié parlementaire France-Pays-Bas, je dîne avec l’ambassadeur des Pays-Bas en France, Hugo SIBLESZ, à l’occasion de la traditionnelle Fête des Tulipes (qui coïncide avec l’anniversaire de la reine Beatrix). De fait, des tulipes, le jardin de l’ambassade en est largement pourvu, et les massifs sont de couleurs multiples. Evidemment, surtout rouges et blancs.

 

Au menu, pour l’essentiel : le vélo ! L’ambassadeur rappelle combien aux Pays-Bas, le vélo a été le moyen de transport le plus utilisé depuis presque deux siècles et est devenu partie intégrante de la vie quotidienne des Néerlandais.

 

Mais, la conversation-clé ce soir, c’est que l’année 2010 marquera une étape importante pour le cyclisme aux Pays-Bas. La ville de Rotterdam sera en effet le décor pour le départ du Tour de France. Le 1er juillet, l’imposante caravane du Tour sera accueillie en fanfare et le 3 juillet, le prologue conduira les coureurs sur les ponts Erasmusbrug et Willemsbrug.

 

C’était d’ailleurs en 1954, aux Pays-Bas, que le Tour de France avait pris, pour la première fois, son départ en dehors du territoire français.

 Tulipes02-copie-1.jpeg

Le vélo, plat de consistance de la soirée. Tellement que je me suis demandé si je n’étais pas là aussi comme député de Paris-Roubaix, ou comme membre de l’amicale cycliste parlementaire. Impression renforcée quand on sait qu’à ce dîner, il y avait aussi le grand champion Joop Zoetemelk (photo), dont j’admirais les performances et les combats à la télé quand j’étais adolescent. Impossible en effet d’avoir oublié celui qui a participé seize fois – sans aucun abandon – au Tour de France, qui l’a gagné en 1980, qui a été vainqueur de 10 étapes et a été 22 jours en jaune dans sa carrière. Nul n’a oublié non plus ses nombreuses autres victoires, de la Flèche Wallonne (1976) au Tour d’Espagne (1979), de Paris-Nice (à trois reprises) au championnat du monde professionnel sur route (en 1985... à 39 ans !).

 

Franchement, je suis ému de le rencontrer et d’échanger avec lui.

 

La coopération entre nos deux peuples, passe aussi par les relations institutionnelles, et ce n’est pas l’adjoint aux sports de la ville de Paris, présent ce soir, qui dira le contraire puisque si le Tour de France part de Rotterdam en 2010, c’est bien à Paris, sur les Champs-Elysées, qu’il finira sa course.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires