Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 07:37

Permis-cyclistes-2014-3.jpg

 

Permis-cyclistes-2014-1.jpgIl faut bien le reconnaître : décrocher le permis alors qu’on n’a qu’une dizaine d’années, c’est plus que méritant ! C’est le cas de quelque 350 jeunes Wattrelosiens, dont ceux auxquels je rends visite ce matin à l’école Léo-Lagrange (classe de Delphine Gravez). De fait, il s’agit du permis… cycliste. Deux jours à peine après que Wattrelos ait reçu le diplôme des écharpes d’or de la Prévention Routière, me voilà au cœur d’une action concrète ! Les hasards de calendriers sont parfois sympathiques.

 

Comme tous les ans, mes policières municipales Virginie et Bénédicte, soutenus par notre partenaire Prévention MAIF (dont le représentant est venu ce matin offrir des chasubles jaunes réfléchissantes aux enfants), ont en effet formé des enfants de CM2 des écoles publiques de Wattrelos volontaires (12 classes cette année), afin de les sensibiliser aux dangers de la rue lorsqu’on fait du vélo, et de leur donner les bases du code de la route. En complément, ces enfants ont bénéficié d’exercices pratiques au parc et sur la voie publique, encadrés par des éducateurs sportifs de la ville et leur instituteur(-trice).

 

Permis-cyclistes-2014-2.jpgAujourd’hui, c’est la remise des prix, et nos jeunes cyclistes ont tellement bien travaillé qu’ils sont tous lauréats ! Ils savent désormais que le casque, s’il n’est pas légalement obligatoire, est fortement recommandé, qu’il faut enfiler une chasuble réfléchissante lorsqu’on circule la nuit, à la campagne, ou aux heures où la visibilité est moindre, entre chien et loup comme dit l’expression, qu’il faut mettre pied à terre au panneau stop, etc. Ils savent surtout que la rue, la ville ça peut être dangereux, et que pour se protéger, mieux vaut être prudent.

 

C’est également le cas des enfants des écoles Anatole-France, Lavoisier, Condorcet, Jaurès, Jean-Macé, Camus et Brossolette. Bravo à eux !

 

Cette matinée conforte le discours que je tenais il y a deux jours en mairie : des enfants formés aux dangers de la ville, avertis, exercés, sont des enfants d’autant moins exposés aux risques d’accidents. C’est l’un des très nobles buts de l’action publique que la municipalité que j’anime mène avec détermination.


Partager cet article

Repost0

commentaires