Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 23:44

IRM-Rx-fev-2012.JPGL'équipement est de très haut niveau : l'IRM 3 Tesla dont s'est doté le centre hospitalier de Roubaix est une merveille technologique, une première en Europe puisque, pour l'heure, sa première installation est à New York ! Une superbe nouvelle pour les patients et pour l'équipe de soignants de l'hôpital, en particulier celle de l'imagerie médicale sous la responsabilité du docteur Anne Liesse.

Celle-ci, d'ailleurs, ne tarissait pas d'éloges sur cet équipement et ses capacités. Il y a encore 5 ans, ce type d'appareil, dit à très haut champ magnétique, était dédié à la recherche. Son entrée dans le domaine des applications cliniques est un atout médical majeur : des images de meilleure résolution, donc d'une qualité accrue, une durée d'examen réduite, pas d'injection de produits de contraste, diagnostic plus précis. Bref, gain de temps et surtout de précision pour les examens : deux atouts décisifs pour soigner mieux et plus vite, donc avec plus de chances d'être efficace.

De plus, le tunnel de l'IRM a un diamètre de 70 cm et offre donc plus d'espace aux patients en surpoids ou claustrophobes. L'équipement sera un incontestable plus pour toute l'agglomération, en particulier pour les deux autres hôpitaux, ceux de Wattrelos et Tourcoing, membres avec Roubaix, d'une communauté hospitalière de territoire.

Pour Roubaix, cet investissement n'a été rendu possible que grâce à un puissant soutien financier du Conseil régional, comme le rappelle sa vice-présidente à la santé et au plan anti-cancer, Cécile Bourdon : sur un coût total de 2,96 M €, le Conseil régional aura mis 1,63 M € ! Superbe effort, pour un matériel prometteur. Déjà, depuis le début de l'année, il aura réalisé 800 examens. IRM-Rx-fev-2012_2.JPG

Par-delà le coup de projecteur sur cet équipement, l'inauguration de ce soir, en présence de Daniel Lenoir, directeur général de l'Agence régionale de santé, aura souligné :

  • la puissante modernisation des équipements du CH de Roubaix, même si un gros, très gros dossier attend encore le signal budgétaire de lancement de la part de l'Etat : celui de la reconstruction de la maternité (j'en parlais encore, il y a moins de deux semaines avec le ministre Xavier Bertrand dans l'hémicycle, lequel me donnait (bon ?) espoir, malgré des arbitrages très difficiles, d'obtenir au final que ce dossier-là puisse être à l'arrivée sur le dessus de la pile !

  • la qualité des équipes médicales et des personnels dédiés à l'image du service d'imagerie médicale ;

  • mais que, malheureusement, les matériels ne font pas tout : la présence de syndicalistes de l'hôpital qui m'apprennent la tentative de suicide ce jour d'une infirmière en gériatrie (secteur en souffrance du CH de Roubaix, et sur lequel, là aussi, je suis intervenu en soutien des salariés et des familles), souligne ô combien que le soin aux patients passe d'abord par des personnels assez nombreux et qualifiés, et donc par une meilleure prise en compte de l'humain, de l'accompagnement dans les dotations budgétaires !

Et puis, sur le plan wattrelosien, cette manifestation aura permis à Cécile Bourdon, comme à Daniel Lenoir, de redire avec force l'importance de l'hôpital de proximité comme celui de Wattrelos, le DG de l'ARS redisant vigoureusement que « coopération n'est pas fusion » : ça me va !

Comme me va bien la déclaration de René Vandierendonck, me saluant d'être à ses côtés et rappelant que « jamais je ne lui avais fait défaut... ». Ah, je suis content d'être venu !

Mais je suis surtout content pour Roubaix car cet IRM 3, les malades de nos villes de Tourcoing-Roubaix-Wattrelos le méritent bien !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires