Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 09:37

voeuxentreprises2.jpgEn cette fin de matinée, je reçois comme tous les ans les responsables d’entreprises wattrelosiennes, mais aussi les services et les partenaires liés à l’emploi qui contribuent au développement de notre territoire et à la présence d’emplois à Wattrelos.

 

Il s’agit de la dernière des cérémonies de vœux organisées par la Municipalité ; elle n’est pas la moins importante à mes yeux car notre ville grandit, notre ville change, et la spirale du déclin démographique est à présent bien enrayée : après avoir, durant deux décennies, perdu 2 000 habitants, elle en regagne à présent, elle est de nouveau attractive avec ses 43 400 habitants en 2010 (nous avons même connu un pic de naissances – 651 – en 2009 !).

 

Je ne reviens pas sur ce que fut l’année 2009 en matière économique : la récession, la crise bancaire, les difficultés de quelques entreprises wattrelosiennes (Intissel, Facam, Griltex, La Redoute)… L’année qui s’est achevée fut particulièrement douloureuse.

 

Non, ce que j’ai envie de dire ce matin, c’est que nous essayons de réinventer la ville de demain à travers cinq priorités : le logement, les écoles, l’environnement, la santé, les services publics.

 

Mais pour cela, nous voulons aussi réinventer notre développement économique. D’où la nécessité d’affirmer la volonté d’investir aux côtés, et en partenariat avec le monde de l’entreprise, même si le contexte budgétaire est difficile pour les collectivités publiques, et même si nous compensons les pertes de dotations de l’Etat (- 1,3 million en trois ans !) par des économies de gestion.

 

Nous voulons ainsi agir dans trois directions :

 

Ø      en développant nos infrastructures routières. Qui ne se souvient combien l’ouverture de grands axes comme l’Antenne Sud ou le boulevard de la Fraternité en 2004 ont eu des effets démultiplicateurs sur notre tonus économique ? Il reste le rond-point des Couteaux qui se franchira facilement (sous le canal !) cet été ; la voie du Centre incluse dans le contrat de territoire LMCU dont les travaux devraient démarrer à la fin de l’année ; et la liaison Habitat-Travail (Tourcoing-Beaulieu) également fléchée dans les grandes infrastructures prioritaires de LMCU, qui faisait l’objet d’un recours de riverains qui vient d’être rejeté, et qui peut, qui doit s’engager très vite car elle est vitale pour les parcs de la Martinoire et du Winhoute ;

 

Ø      en accueillant les entreprises de demain : en 2009, des projets ont été reportés en raison de la conjoncture mais des avancées majeures, des perspectives positives se sont dessinées :

o       à l’Union où Wattrelos se réjouit des projets engagés (CETI, siège de LMH, tribunal de commerce, mais surtout de l’implantation sur le site Terken de Kipsta) ;

o       pour nos friches industrielles : IRD a achevé la démolition du bâti au Sartel, le désamiantage est en cours à La Lainière, des parcelles (5,3 ha) seront commercialisées en 2010 au Peignage, une annonce sera faite prochainement par le vice-président de LMCU chargé du développement économique, Michel-François Delannoy, pour le site Saint-Liévin ;

o       pour nos parcs d’activités : il ne reste que deux parcelles libres à l’Avelin (dont une est demandée) ; deux entreprises de 15 salariés chacune doivent se relocaliser au Beck, où s’ouvrira surtout l’hôtel d’entreprises, où la réhabilitation de la ferme Truffaut en salons de réception se concrétisera, et où se relocalisera le Pôle Emploi en un site unique ; à la Martinoire, ce sera l’année DSV où 100 emplois seront rapidement localisés, où l’ex-filature Sion ne cesse d’accueillir de nouveaux services comme cette plate-forme de formation de l’AFPA ; au Winhoute où les 26 ha sont remplis sur le papier avec l’arrivée de Trenois-Decamps (voir article ci-dessus) qui complète un tableau composé de Jules, Papier (fabricant de matériel de piscine qui lance ses travaux le mois prochain) et une autre entreprise qui va déposer son permis de construire ;

 

Ø      en développant l’économie sociale et solidaire : une élue du conseil municipal est en charge de cette délégation ; nous appuyons l’émergence de projets, faisons vivre le dispositif du micro-crédit (26 dossiers ouverts) et venons de participer au 3e forum métropolitain de l’économie sociale et solidaire. Cela apporte de l’humain et de la qualité à notre politique économique… et cela rend des services à bien des personnes !

 

Comme disait Roger Martin du Gard : « Le chemin qu’on a pris est toujours le meilleur, pourvu qu’il permette d’aller de l’avant ».

 

Il y a 5 ans, Wattrelos ne comptait ni Avez ni Steffy ni Senelaer ni Jules ni Promod ni Transpole, pour n’évoquer que les plus grosses implantations. Ces six entreprises représentent à elles seules 700 emplois localisés dans notre ville ; voilà du concret !

 

Alors, en 2010, je dis bienvenue à Trenois-Decamps, à DSV, à Papier, à l’IME d’Handas (qui lui aussi va créer une soixantaine d’emplois !)… et d’autres projets à venir. Je dis bonne année aux emplois que l’on créera et à ceux que l’on sauvera, bonne année à nos entreprises !

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires