Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 14:09

Cela n’a rien de spirituel bien sûr. Il ne s’agit que du courrier que j’ai adressé ce jour à Paul Destailleur, responsable du GADE (groupe d’action pour les demandeurs d’emploi), en réponse à son propre courrier du 1er juillet dernier faisant suite à notre rencontre, en compagnie de quelques membres du GADE, en mairie la veille du 1er mai 2013.

 

En matière d’emploi, la situation est et reste préoccupante : hausse du nombre de demandeurs d’emploi, aggravation surtout dans nos villes du nombre de demandeurs d’emploi de longue durée, succession de défaillances d’entreprise et de plans sociaux et, sur fond d’activité insuffisante, commerçants et artisans souffrent, jusqu’à baisser le rideau. Dès lors, l’enjeu de politique économique et sociale pour la France est déjà de parvenir, comme le voudrait le Président de la République, à stabiliser puis inverser la courbe du chômage d’ici la fin de l’année.

 

Pourtant, beaucoup de mesures ou de politiques ont été lancées depuis un an, selon bien sûr les capacités budgétaires de financement. Et comme je l’avais rapidement rappelé en recevant la délégation du GADE le 30 avril, cela ne doit pas être oublié.

 

De même, il ne faut pas renoncer à chercher à corriger les mesures techniques quand elles peuvent l’être pour qu’elles puissent être plus justes, plus efficaces.

 

Lors de notre entretien, nous avions évoqué bien des sujets : l’allocation équivalent retraite (AER), la CMU, les emplois d’avenir et la perspective des emplois francs mais aussi et surtout l’amélioration de l’efficacité de Pôle Emploi : sur ce point, un rapport d’information parlementaire vient d’être publié et je crois utile que Paul Destailleur et les membres du GADE en connaissent les propositions.

 

Enfin, à chaque entretien, à chaque courrier, à chaque rencontre, Paul me harcelait de questions sur le fonds de solidarité et sa ressource majeure, issue d’un prélèvement de 1 % sur le traitement des fonctionnaires. Pour qu’il soit parfaitement et clairement informé, j’ai fait les recherches nécessaires et j’ai voulu lui dire les choses telles qu’elles sont. Il peut être rassuré, l’argent va bien aux chômeurs !

 

Pour lire mon courrier à Paul Destailleur, cliquez ici, et la pièce jointe qui s'y rapporte (annexe 2 du rapport Pôle Emploi), cliquez ici.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires