Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 16:10

Araignee-blog-2.jpgAraignee-blog-1.jpgCe dimanche, en fin de matinée, j'enrage.

 

Je suis sur la route pour aller à la fête du Plouys quand mon adjoint à la sécurité m'informe que le jeu d'enfants connu sous le nom de l'Araignée, au parc urbain, a été dégradé cette nuit. Je me fais expliquer les dégâts ; je suis consterné, atterré, furieux !

 

Il y a quelques jours à peine, presque quelques heures, lors de la visite de nos accueils de loisirs d’été, avec plusieurs élus, nous avions accompagné des enfants dans leurs jeux d'extérieur, au mini-golf voisin. L'Araignée est un jeu parmi les plus ludiques, les plus sympathiques, emblématique de ce que sont les jeux du parc depuis 20 ans. Je dois maintenant dire : était un jeu…

 

Ce qui a été commis est un acte odieux, indigne, irresponsable.

 

Odieux parce que d'évidence, on n'est pas là dans un acte mineur d'incivilité. Ceux qui se sont introduits au parc cette nuit savaient ce qu'ils venaient faire. Ils venaient détruire, casser, saboter ! C'est un acte prémédité. Il y a eu volonté spécifique de nuire et de dégrader un bien public. Les câbles qui ont été coupés ne l'ont pas été avec des ciseaux ou des couteaux, ni même au sécateur ! C'est avec un matériel électro-portatif performant que les malfrats ont commis leur lamentable coup ! Ils sont venus pour détruire le bien public ; mais qu'est ce que le bien public sinon le bien de tous ? La conséquence, c'est que ce jeu est maintenant hors d'accès, dans l'impossibilité de servir, que son remplacement prendra du temps et coûtera, d'après les informations qui m'ont été communiquées, pas loin de 80 000 euros !

 

Indigne parce que qui va être puni, qui est affecté par cette destruction, sinon les enfants qui l'utilisent ? Des enfants ! Mais bon sang, quels idiots peuvent avoir envie de priver des enfants du plaisir de jouer, a fortiori pendant l'été ? C'est maintenant qu'ils peuvent s'en servir, c'est maintenant qu'on leur détruit ! Après l'incendie de la crèche du Sapin Vert en 2007, et celui il y a un mois des locaux d'Acti’Jeunes, c'est une nouvelle agression contre l'enfance et la jeunesse. C'est minable et dégoûtant.

 

Enfin, et plus que tout, et j'essaie de contenir ma colère mais il n'y a pas d'autre mot : c'est irresponsable ! Car cet acte aurait pu tuer ! Je n'ose penser qu'il ait été commis à cette fin. Mais j'en ai froid dans le dos. En sectionnant un côté à la base les quatre câbles, et deux câbles sur quatre sur un autre côté, ces malfrats n'ont pas mis à bas la structure, mais ils l'ont considérablement fragilisée. Tellement que si un ou des enfants, ne s'en rendant pas compte, s'étaient mis à escalader l'Araignée, le risque d'effondrement ou de chute était réel, avec les conséquences dramatiques que cela aurait pu avoir ! C'est au sens propre du sabotage !

 

On n'est pas dans l'incivilité et les petites dégradations certes qui nous lassent, nous exaspèrent, mais qui restent dans une certaine limite. Là, les limites ont été franchies ! Comme elles l'ont été avec l'incendie des bureaux d'Acti’Jeunes il y a un mois (où le feu aurait pu se propager aux habitations voisines !) ou avec l'incendie du podium de l’opération Nos Quartiers d'Eté à la Mousserie dans la nuit de vendredi à samedi, où le nom d'un conseiller municipal est jeté en pâture. Tout cela est inacceptable ! Ma conviction est claire : je ne crois pas au hasard, tout cela est intentionnel et veut nuire ! Il n'est pas possible d'accepter qu'une équipe de margoulins ait des humeurs, s'en prennent à des bâtiments et des biens publics et, pire que tout, risque de mettre en péril la vie d'autrui.

 

Je demande aux forces de police et de renseignements de tout mettre en œuvre pour que les coupables soient identifiés et poursuivis. Je veux la plus grande sévérité car prendre le risque de tuer, non, en démocratie, on ne peut pas tolérer cela !

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jean-François SOYEZ 09/08/2010 19:45



Je partage en tous points les propos et les sentiments de Monsieur le Maire. Ne laissons pas une bande de salopards (oui, salopards) démolir notre ville et mettre en danger la vie des enfants.
Qu'ils soient punis et remboursent au centime près les dégats occasionnés!


 


Cordialement.


 


Envoyé de mon iPhone