Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 14:41

Pierre-Prouvost.jpegLa dernière fois que je l’avais rencontré, c’était lors de l’élection de Pierre Dubois, nouveau maire de Roubaix, le 25 mars de l’année dernière. J’ai appris avec tristesse la disparition de Pierre Prouvost, qui fut lui-même maire de Roubaix durant un mandat (1977-1983) mais aussi, durant dix ans, député de la 7e circonscription (et donc une partie de Wattrelos à l’époque), et conseiller général de Roubaix-est. Emblématique membre de l’équipe de Victor Provo – dont il fut le premier adjoint de 1971 à 1977 – il fut un maire actif, soucieux notamment de la démocratie participative (il a créé les comités de quartiers dès 1978), et des bons rapports avec les villes voisines (à commencer par Wattrelos).


J’ai toujours entretenu avec Pierre des relations chaleureuses et amicales. Certes, je n’ai jamais vraiment eu à travailler avec lui en tant qu’élu, puisque je suis devenu conseiller municipal de Wattrelos en mars 1983, alors qu’à ces mêmes élections – on se souvient du cataclysme local – il perdait son poste de maire de Roubaix.

 

Mais fût-il depuis éloigné de la vie publique, il ne s’en est jamais désintéressé. Assidu aux réflexions et travaux du parti socialiste, présent dans les grandes manifestations et assemblées générales de notre roubaisis, il continuait d’écouter, de questionner, à s’informer, à être attentif aux autres. De ses fonctions d’élu, il avait gardé le réflexe de chercher à être utile : que de fois ne m’a-t-il appelé, dans mes fonctions de député, pour attirer mon attention sur une personne, sur un dossier ou pour me suggérer une question écrite. Ce fut un homme de caractère, un militant socialiste convaincu. Son intelligence vive et sa connaissance des dossiers étaient reconnues de tous.

 

Notre métropole, avec le décès de Pierre, un mois à peine après le départ d’un autre Pierre (Mauroy), perd de nouveau un homme de bien. La défaite trop injuste de 1983 l’aura  malheureusement placé dans l’histoire comme un maire de transition entre les deux grandes figures imposantes de la vie roubaisienne qu’ont été Victor Provo et André Diligent.

 

Mais ce serait une erreur historique de ne le considérer que comme tel : visionnaire, soucieux de démocratie, conscient des réalités économiques, il savait que Roubaix devait changer, qu’elle allait devoir vivre une mutation d’ampleur. Au cours de son trop bref mandat, avec son équipe (au sein de laquelle il aura su parier alors sur la jeunesse, avec des figures locales que furent par exemple Robert Cailleau et Bernard Carton), il aura préparé ces changements et bien des chantiers qui, ensuite, se sont concrétisés. Oui, il aura apporté beaucoup à Roubaix !

 

A sa famille, à ses proches, je tiens à adresser mes plus sincères condoléances.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Lietaert Jean-Michel 27/07/2013 16:12


Bonjour.


Je regrette la mort de Pierre Prouvost pour les Ateliers Mémoires de Roubaix. Nous perdons quelqu'un de bien qui connaissait beaucoup sur Roubaix.


Jean-Michel Lietaert


Cousin germain de Robert Cailleaux.