Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 17:00

FNACA 19 mars 2013Wattrelos a toujours commémoré le 19 mars 1962, jour de la proclamation du cessez-le-feu en Algérie, au lendemain des accords d'Evian. La loi du 6 décembre 2012 a reconnu officiellement le 19 mars comme journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

 

Ce jour-là, en effet, bien des appelés, bien des fils de Roubaix ou de Wattrelos se sont dits : « C'est fini ! », ont pensé qu'enfin, bientôt ils rentreraient au pays, retrouveraient leur famille. Ce jour-là aussi, ils ont pensé à tous leurs copains qui eux, ne rentreraient pas. Ce conflit est, chacun le sait, l'un des plus douloureux que la France ait connu. Aujourd'hui encore, les plaies sont encore vives, ici bien sûr, mais aussi de part et d'autre de la Méditerranée.

 

C'est donc dans l'émotion qu'élus et sociétés patriotiques se sont recueillis ce matin aux monuments aux morts des cimetières du Crétinier et du Centre. A mes côtés, le président de la Fraternelle, Ferdinand Claies, mais aussi bien des combattants, ont écouté avec émotion le message de la FNACA, lu par M. Delanslays, et celui de Kader Arif, ministre délégué aux anciens combattants, que j'ai lu au cimetière du Centre.

 

Le ministre y rappelle que « la France rend hommage à toutes les victimes. A ces jeunes engagés ou appelés, projetés brutalement dans la guerre. Beaucoup y perdirent la vie. Les autres en revinrent marqués, dans leur chair et plus encore dans leur esprit. » Sans oublier que le 19 mars ne signera malheureusement pas la fin des drames et des horreurs.

 

Kader Arif estime que « C'est désormais une mémoire apaisée qui doit être recherchée », espérant que les jeunes soient « demain les porteurs de notre mémoire réconciliée, entre Français d'abord, entre Français et Algériens également. »

 

Si j'ai déposé une gerbe au nom de la Ville de Wattrelos, au pied du monument, c'est Edith Marchal qui déposa celle de la FNACA ; l'émotion fut forte lorsqu'elle y ajouta une rose rouge en souvenir de son époux, ancien président, André Marchal, récemment disparu. Nous pensons aussi aujourd'hui à lui avec affection.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires