Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 09:39

Avant les congés d’été, il faut que les choses soient claires pour tout le monde.


Il n’est pas possible pour moi de conserver dans l’exécutif municipal, à mes côtés, des élus qui ont fait campagne des mois durant, parfois durement, contre leur maire, pourtant chef de file de la majorité municipale. Ces élus-là ont préféré obéir aux directives de responsables lillois ou nationaux de leur parti, plutôt que de tenir compte des réalités locales, de l’intérêt des socialistes et de défendre l’intérêt de Wattrelos ! De fait, ils ont été désavoués vertement par les électeurs les 10 et 17 juin. Je me dois d’en tenir compte. En politique, il faut une éthique, il faut être juste et clair.


Voilà pourquoi j’ai décidé de remanier l’exécutif municipal en modifiant l’attribution des délégations. Une délégation donnée par le maire à un autre élu, c’est donner à cet élu la capacité de décider et d’agir à la place du maire dans certains domaines. Cela suppose d’évidence de la fidélité et de la confiance. Je ne peux maintenir ma confiance à des élus qui n’ont su maintenir leur fidélité ni aux militants socialistes qui les avaient désignés ni à leur maire ni à leur ville. Je viens donc de mettre fin aux délégations jusqu’à présent exercées par Christophe D’Hulst, premier adjoint, Hélène Declercq, Amed Zafrane et Rabah Dahmani, conseillers délégués.


Tout au long de la campagne législative, ces élus n’ont cessé de s’éloigner de moi, de me critiquer, de dégrader mes affiches. La ligne de l’admissible a été dépassée. Celle de la fidélité a été piétinée, l’amitié a été oubliée pour satisfaire des orgueils ou des chimères éphémères. J’ai trop subi pour continuer comme avant. Les Wattrelosiens ont tranché à plus de 85 %. Ceux qui ont porté un choix contraire auraient dû comprendre que la logique politique, celle du suffrage universel et l’honneur auraient dû les amener à remettre d’eux-mêmes leur démission de l’exécutif !


A l’inverse, je viens de nommer conseillers délégués : Guy-Noël Lemay, en charge de la sécurité civile et des projets sociaux de territoire, et Annie Chantrie, en charge de l’économie sociale et solidaire.


Pour gérer efficacement, il faut une majorité claire, fidèle et lisible. C’est vrai au niveau national ; j’ai d'ailleurs été candidat aux législatives pour donner une telle majorité à François Hollande. Au niveau municipal aussi il ne peut pas y avoir d’ambiguïté. Je dois aux Wattrelosiens de gérer la ville avec une équipe cohérente : c’est à ce prix qu’elle continuera d’être efficace.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Degans 20/07/2012 09:40


Merci Mr le Maire, content de voir que vous faite tout votre possible pour que votre ville se porte bien, et que vous prenez compte des paroles de ses habitants.


Bon courage à vous.
                                                                                                                               

cathy 19/07/2012 17:52


je peux vous comprendre car de mon cote il n ete pas question que vous laissiez votre place a quelqu un d autre et je suis contente d avoir avec beaucoups de monde donner de mon temps afin de
vous porter a la victoire maintenant ce qui ont fait un autre choix ne peuvent plus pretendre etre a vos cotes votre reaction est legitime a aucun momment vous n avez ete meprisant ou blessant
par contre vous avez subit des coups bas tel un phenix vous renaissez pour la justice et l egalite alors je vous adresse mes felicitations pour ce combat et vous souhaite beaucoups de bonheur


 

Dominique Marécat 17/07/2012 11:44


Cette décision s'imposait effectivement. Les Wattrelosiens n'auraient pas compris que leur maire continue d'accorder sa confiance à des gens qui, par manque de lucidité ou par calcul
politique, se sont placés d'eux-mêmes en dehors de la majorité municipale. Cette décision courageuse se justifie d'autant plus que les mêmes anciens membres de la majorité municipale
donnent, aujourd'hui encore, le triste spectacle d'une soi-disant recomposition de la section socialiste de Wattrelos, dont ils ont réalisé l'exploit de la faire imploser, provoquant
l'éloignement d'une grande partie de ses membres. Et ce sont ces gens qui espèrent conduire les affaires dans deux ans ? Heureusement, les Wattrelosiens n'ont pas la mémoire courte
et sauront se souvenir de leur attitude...