Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 15:50

photo-bibliotheque-AN-avec-Dominique.jpgEn ce lundi de fin juillet, et alors que les travaux à l’Assemblée sont suspendus pour cause de pause estivale, je suis tout de même de passage à mon bureau.

 

Il s’agit pour moi de profiter de cette période pour faire le point sur plusieurs dossiers : dette de l’Etat (mon rapport spécial que je prépare chaque automne lors du débat budgétaire), préparation du débat sur les retraites qui reprendra lors de la session extraordinaire de septembre, et aussi Journées parlementaires de mon groupe parlementaire (qui, chaque année en septembre, sont l’occasion avec mes collègues socialistes, députés, sénateurs et députés européens, de travailler ensemble sur des sujets majeurs comme les finances publiques, la sécurité sociale, etc., et élaborer ensemble des propositions à faire aux Français).

 

Cette période, ici à l'Assemblée, a quelque chose de tout à fait particulier : c’est celle où sont organisés les grands travaux d’entretien et de rénovation de ce bâtiment, lorsque élus et visiteurs fréquentent plus rarement ces lieux : hémicycle, bibliothèque bien sûr, et aussi couloirs ou salles de commissions sont ainsi l’objet d'attentions, pour que dès fin août les débats parlementaires puissent reprendre dans les meilleures conditions.

  photo-bibliotheque-AN-visite-Dominique.jpg

Pour ma part, je profite de ce temps estival pour passer un peu de temps à mon bureau sur mes dossiers, et également à la bibliothèque. C’est si rare de pouvoir le faire, tant le rythme imposé au Parlement est soutenu, et le sera à nouveau dans un mois ! Cette bibliothèque est vraiment un lieu magique, même avec cette espèce d'élévateur qui trône durant quelques semaines en son centre contribuant ainsi aux travaux de son entretien.

 

L’architecture de Jules de Joly, les peintures de Eugène Delacroix, et 700 000 ouvrages (dont beaucoup sont rangés en sous-sol) pour la plupart reliés pour les protéger et leur permettre de traverser ainsi les décennies, voire les siècles ! Ce lieu est  magnifique. Et une fois encore je suis intrigué de tous ces ouvrages que j’aimerais avoir le temps de feuilleter !

 

Et c’est avec gentillesse et enthousiasme qu’un administrateur vient tout à coup me proposer de me rapprocher de tous ces ouvrages inaccessibles pour les visiteurs. Et de monter sur la coursive (photo du haut), d’ordinaire réservée aux agents allant chercher les ouvrages, souvent très anciens, disposés avec soin dans ces rayonnages ainsi situés en hauteur.

 

Et voilà, il suffit d’un escalier et de passer une porte dérobée, dissimulée derrière les seuls faux livres de la bibliothèque pour pouvoir ainsi découvrir ce lieu sous un angle inédit. Depuis ce nouvel accès qui chemine tout le long des rayonnages, à quelques mètres au-dessus des lecteurs en bas, je découvre tout à coup pleinement, et de près, les peintures de Delacroix ! Ainsi je (re)découvre « Orphée [qui] vient policer les Grecs encore sauvages et leur enseigne les Arts et la Paix », à un bout de la bibliothèque, et « Attila suivi de ses hordes [qui] foule aux pieds l'Italie et les Arts » à l'autre bout en vis-à-vis, et aussi de nombreux ouvrages retraçant l’histoire de notre pays et de notre démocratie. Moi le féru d’histoire et des institutions, me voilà comblé ! 

 

Et voilà, cette pause studieuse à la bibliothèque ne dure qu’un – trop – court moment. Déjà, il me faut redescendre, avant de rentrer à Wattrelos où d’autres dossiers m’attendent.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C


Merci Monsieur le député maire de nous faire partager les coulisses de l'assemblée en cette période estivale.


je vous souhaite un bel été en chansons


jean mi 



Répondre