Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 20:43

resultatselections.jpgLe premier tour des élections régionales à Wattrelos le confirme : la Gauche est et reste la première force politique de cette ville, et bien évidemment, je ne peux qu'être satisfait des près de 40 % réussis par la liste Percheron-De Saintignon. Précisément, à 39,4 %, c’est le même score que lors des précédentes régionales en 2004 !

 

La liste PS-MRC-PRG marque ainsi sur la ville 12 points de plus que Ségolène Royal lors du premier tour de l'élection présidentielle de 2007. Un résultat qui, alors, nous avait laissé, reconnaissons-le, un goût d’insatisfaction. Le bon bilan et le programme réaliste de l'équipe de gauche sortante du Conseil régional ont été compris et récompensés.

 

          Parmi toutes les grandes villes de l’agglomération, c’est Wattrelos qui offre son meilleur résultat au PS ! C’est 34 % à Lille (où le premier adjoint, Pierre de Saintignon, est aussi notre tête de liste départementale), 32,5 % et 34 % respectivement à Roubaix et à Tourcoing (où les maires sont chacun candidats sur la liste), 34 % aussi à Dunkerque et à Maubeuge, 32 % à Denain, 30 % à Villeneuve d’Ascq (un très beau résultat au demeurant vu le contexte local), 27 % à Halluin… Le vote socialiste a de belles couleurs à Wattrelos et le premier secrétaire de la section, Christophe D’Hulst, les élus municipaux comme moi-même, pouvons en être fiers car bien sûr, la gestion municipale n’est pas absente de ce résultat : il suffit d’ailleurs de voir les éloquents résultats du vote socialiste dans les bureaux (51,2 % à Curie, 49 % à Camus !) de Beaulieu, quartier en pleine rénovation urbaine (avec l’appui décisif de la Région !) pour s’en convaincre.

 

          • La deuxième grande donnée du scrutin, c'est que la majorité présidentielle est en net repli. La Droite parlementaire réalise son plus mauvais score depuis le début de la Ve République. C'est même un désaveu (11,78 %). L'illusion Sarkozy, c'est fini ! La liste de Valérie Létard marque 16 points de moins que le vote Sarko du premier tour de la présidentielle, et 5 points de moins par rapport aux régionales de 2004 (si on ajoute les scores de l'époque des listes Létard-Delevoye). La Majorité présidentielle avait pourtant utilisé de vieilles postures pour capter l'électorat Front national – notamment avec le désastreux débat sur l'identité nationale – mais cela n'a pas marché et les électeurs de Le Pen sont, si j'ose dire, rentrés à la maison. En 2007, c’est clair : à Wattrelos comme en France, Sarkozy avait siphonné les voix de Le Pen ; à la présidentielle, celui-ci n’avait fait que 15,1 % contre 27,7 % à Sarkozy. Trois ans après, ce rapt de Sarkozy a fait long feu.

 

          •  Avec 23,3 % des voix, le vote Le Pen à Wattrelos est inférieur à celui de 2004 (24,2 %) ! C’est lourd mais il s'agit d'une caractéristique ancienne, à Wattrelos comme ailleurs dans la région. Il n’y a pas de remontée donc, si ce ne sont les déçus du sarkozysme qui retournent à un vote protestataire. Contre quoi ? Contre d’abord les conséquences sociales de la crise économique, amplifiées par une politique gouvernementale injuste : nombre de nos concitoyens expriment leur souffrance face au chômage, à leurs difficultés de vivre, se soigner, à leurs craintes pour l’avenir de leurs enfants et de leurs petits-enfants. Contre aussi les promesses non tenues de Sarkozy : il avait promis plus de pouvoir d’achat mais il y a des emplois en moins et des salaires en baisse ; il avait promis plus de sécurité mais il a supprimé depuis trois ans des milliers de postes de policiers ; il avait promis la justice mais il accorde de gras cadeaux fiscaux aux plus riches et intervient outrageusement dans les affaires judiciaires… La liste est longue de ces promesses trompées. Et, floués, les électeurs le disent ! A Wattrelos comme ailleurs, ce scrutin est un désaveu majeur de l’action gouvernementale. Je n’oublie pas cependant qu’ici, une spécificité locale s’observe sur des bureaux du centre-ville où le score du FN dépasse même à l’école Michelet (un comble pour une école maternelle, priorité de la Municipalité puisque nous la reconstruisons cette année) toutes les autres listes. La polémique engagée sur les conditions d'accueil des gens du voyage ces derniers jours n'a sans doute pas été neutre dans ce résultat : ce message des électeurs sera entendu et je m'emploierai à expliquer que la peur n'est pas de mise car ce qui a été dit dans ce débat est bien trop partiel.

 

           Enfin, avec 33,9 % de participation (contre 53,6 % en 2004 lors de ce même premier tour), la participation est bien sûr décevante dans notre ville – elle l'est aussi, parfois bien plus, dans d'autres communes alentour. C'est une tendance nationale, accentuée encore chez nous, mais je ne peux pas l'accepter : les régionales représentent une élection de proximité ; la Région, c'est le renouvellement urbain, le principal financeur de nos politiques de santé, c’est l’avenir de notre centre hospitalier, ce sont nos lycées, notre cadre de vie... C'est notre vie quotidienne ! Ce message n'a pas été suffisamment compris alors qu'à Wattrelos comme ailleurs, la Région effectue un travail rigoureux et efficace. Lorsqu'on voit combien de peuples dans le monde se battent pour obtenir le droit de vote, il n'est pas possible de bouder ce droit plus longtemps dans notre pays. Alors, aux abstentionnistes du premier tour, je dis : votez, votez, votez !

 

La démocratie, c'est choisir ; l'avenir de notre région en dépend !

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires