Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 22:57

Après l’inauguration de l’exposition consacrée à la fête foraine au musée, l’après-midi, je l’ai consacré au patrimoine… le plus beau de nos villes, l’humain, c’est-à-dire des tranches de vie quotidienne dans les villes de la circonscription, et au côté des dirigeants d’associations qui se dévouent pour être utiles, tout simplement.

  DSCI0872-copie-2.jpg

Alors d’abord, à 13 heures, rendez-vous sur la place de Croix, pour le départ des 28 heures de Roubaix (photo), où je suis aux côtés du maire de Croix (moi qui suis un fidèle, depuis que je suis député, pour donner le départ, c’est quand même, avec Régis Cauche, le troisième maire de Croix aux côtés duquel je me trouve pour donner le coup de pistolet du départ de la compétition), rejoint par mes amis de l’opposition croisienne Jeanne-Alice Huyghe et Alain Coussement. Comme d’habitude, mon ami Louis Desroches - grand passionné de la marche et des marcheurs - est là, orchestrant les mises en place, avec près de lui celui qui aura été dix fois vainqueur de l’épreuve Zbigniew Klapa. Je salue mes potes du club et j’encourage - surtout, je le reconnais - celui qui a le plus de chances, au sein du club des marcheurs roubaisiens, de se trouver en haut du classement, Dominique Naumowicz. Une bise à sa femme Véronique, une poignée chaleureuse à Bernard, le quasi-vétéran, toujours fidèle, célèbre chanteur de l’hymne des marcheurs, et… pan ! C’est le départ. Rendez-vous demain 17 heures au Colisée de Roubaix pour l’arrivée.

 

Après une réunion de travail à mon bureau avec plusieurs adjoints, puis l’échange des consentements d’un mariage, puis un passage, avec mon premier adjoint, à l’exposition souvenir du centre social de l’Avenir où je converse agréablement (et utilement) avec le président de la CAF (notamment sur le projet gouvernemental de départementalisation des CAF), direction le CSE pour l’assemblée générale de Wattrelos football club. La salle est déjà pleine et les dirigeants du club peuvent être satisfaits des résultats sportifs, tous en hausse, avec des équipes qui se tiennent quasiment dans le haut du classement en toutes catégories. De surcroît, les comptes sont équilibrés, fût-ce sans largesse, et je leur annonce que si j’en ai la possibilité, pour les aider à consolider leur situation. Je me battrai cet automne pour qu’ils obtiennent un concours parlementaire exceptionnel… qui aurait la vertu de tripler leur solde de caisse et donc leur fonds de roulement !

 

Et puis après un rapide passage par mon bureau en mairie, et un morceau plus rapidement encore, avalé, en route pour le grand spectacle des sosies à la salle Watremez de Roubaix. Comme ils le font depuis cinq ans, les commerçants de l’association roubaisienne Commerce & Quartiers, emmenés par leur (plus que) dynamique présidente Nathalie Desfrennes, organisent leur rendez-vous des Mystères de Roubaix dont la fête des sosies est le point d’orgue ! Et si j’y arrive vers 20 h 30, j’y suis resté jusqu’au bout, question de respect et de marque de soutien pour cette sympathique et volontaire équipe de bénévoles.

 

Après un sosie de Jacques Brel plus vrai que nature et très touchant (dans son interprétation de Ne me quitte pas, il est tout simplement remarquable), et celui de Christophe Mae pas toujours très entraînant pour son public (même s’il y avait des fans, nombreux, du dénommé Christophe autour de moi), il faut bien reconnaître que la présentatrice-animatrice, Marielle (une Tourquennoise !), fut hors pair, à la fois dans l’animation de la salle et dans ses interprétations, que ce soit d’Axelle Red ou de Rita Mitsouko.

  01GDH.jpeg

Un clin d’œil aussi à mes amis (de Wattrelos !) du groupe Eclypse (d’Alain Devoldre) qui assurent les inter-scènes.

  01DYTJYDTKY.jpeg

Mais le clou de la soirée, ce furent à mes yeux les sosies de Patrick Bruel (Jérôme Maugis), dont la voix et le mimétisme de scène sont troublants de ressemblance : avec passion et émotion, il a littéralement mis le feu à la salle, ce qui a évité à Richy, le sosie de Johnny Hallyday (photos) de devoir le rallumer ! Lui aussi très convaincant. Et il n’était plus qu’à l’entendre décrire ces « cheveux qui s’étalent comme un soleil d’été » pour dire, avec lui… Que je t’aime ! Et bien d’autres choses encore…

 

Un bien beau spectacle de qualité ; bravo aux organisateurs, chapeau Nathalie… même si avec tout ça, tu m’as fait rentrer chez moi à plus de minuit !

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Desfrennes nathalie 16/10/2010 09:57



Désolée pour "albert" qui devait t'attendre impatiemment !


Merci,  de nous avoir fait l'honneur d'être présent alors que ton weekend était chargé.


A la prochaine édition , afin de pallier l'absence d'un bon nombre d'élus , je me mets en quête de trouver leur sosies !


 Cordialement,  Nathalie