Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 14:56

Triste et plus que pénible réveil hier matin en apprenant avec douleur et consternation la disparition de deux grands, très grands serviteurs de l'école et du service public wattrelosien : Roger Guinet et Alain Joiffroy.  Roger-Guinet.jpg

Roger Guinet d'abord que, comme citoyen et jeune conseiller municipal, je connus directeur général des services de la mairie (qu'il dirigea pendant presque 20 ans). Figure bien connue de la cité, pilier respecté de la vie administrative, après sa retraite en 1983, il fut conseiller municipal de 1989 à 2001. Il a mis tout son engagement dans sa mission de délégué départemental de l'éducation nationale à l'école Michelet. En septembre dernier d'ailleurs, il était encore à mes côtés pour l'inauguration de l'école maternelle Michelet pour la reconstruction de laquelle il avait milité activement et à juste titre. A cette occasion, il avait été promu officier dans l'ordre des palmes académiques par le directeur départemental de l'Education nationale en qualité de DDEN et chacun se souvient de l'émotion de la manifestation, véritable récompense d'un combat au service de l'éducation !

Roger Guinet était donc un homme pour qui l'intérêt général et le service public passaient avant toute autre considération ; Wattrelos perd aujourd'hui l'un de ses grands serviteurs, fidèle, passionné par sa ville pour laquelle il s'est tant investi et mobilisé. Chacun se souviendra de son oeil vif, son intelligence aiguisée et sa finesse d'esprit.

Alain-Joiffroy.jpg
Autre nouvelle douloureuse : l'annonce du décès d'Alain Joiffroy d'un arrêt cardiaque dans la nuit de mardi à mercredi à l'âge de 57 ans. Alain était directeur général adjoint chargé de l'éducation, de la culture, des loisirs, de la petite enfance, des fêtes et de la restauration scolaire. Il dirigeait à ce titre la plus importante des directions générales municipales où beaucoup connaissaient sa convivialité, son sens de la pondération, son humanité et sa grande proximité avec ses personnels. Après des études d'économie qui l'avaient fait entrer dans les services municipaux en 1984 en charge des questions économiques et avoir participé à ce titre à la mise en place des relations commerciales et du développement transfrontalier, il avait accepté en 2001 une nouvelle mission que je lui avais confiée : réussir la mise en oeuvre d'une nouvelle restauration scolaire avec ce formidable outil qu'est la cuisine centrale, moderniser nos activités périscolaires et toujours améliorer la gestion de nos écoles. Il restait aussi très investi sur les questions de culture, de formation et avait conduit, de son autorité vigilante, l'adaptation de notre service de la petite enfance à l'évolution des règles administratives et des partenariats avec la CAF et les acteurs sociaux.

C'était un collaborateur compétent, fin connaisseur des textes, soucieux des réglementations ; il était brillant, solide et humain, profondément humain, ce qui à mes yeux n'était pas la moindre de ses qualités. Il était mon ami. Son départ si jeune, si injuste, me consterne et me blesse, comme toute la grande famille municipale qui se trouve brutalement plongée dans le deuil et le chagrin. Je m'incline avec affection, fidélité et amitié devant sa mémoire.

A leur conjointe, aux familles, aux proches de Roger Guinet et d'Alain Joiffroy, ainsi qu'à leurs nombreux amis, je veux dire, au nom de la Ville et de l'ensemble du conseil municipal mes sincères et compatissantes condoléances.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

leverd Bertrand 27/04/2012 15:50


Des propos justes, vrais qui nous invitent tous à penser à Alain, un ami, loyal, droit honnête.


Merci et respect pour ses collègues et plus de la Mairie de Wattrelos ( qui se reconnaîtront ) pour ce dernier accompagnement à 600 km de Wattrelos. J'aimerais avoir des collègues comme vous...
N'est-ce pas Christine ?


Merci Dominique pour cette belle parution.


Bertrand Leverd

zarouri 26/04/2012 02:48


comment ne pas rendre un hommage a Alain je suis triste d'avoir appris sa disparition alors que je venais de le retrouver apres plus de 30 ans. je suis triste il m'a tellement apporter. tu perds
un homme precieux Dominique.bon courage a sa famille et a ceux qui l'aime