Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 13:51

cmp2.jpgDouble symbole pour ces nouveaux bâtiments que j’inaugure en fin de matinée aux côtés de Marie-Christine Staniec-Wavrant, présidente de l’EPSM du Nord, de Sylvie Lechevilliers, directrice territoriale de l’Agence régionale de santé, de Mehdi Massrour, conseiller général, et d’Anne Duquesnois, mon adjointe à la santé. Ces équipements sont en effet situés dans l’ancienne habitation du pharmacien peut-être le plus connu de Wattrelos, car il officiait sur la Grand-Place, et c’est dans la pâture au dos de sa maison (où se trouvaient ses chevaux, ce qui captivait beaucoup le gamin de ville que j’étais à l’époque) que les nouveaux bâtiments sont érigés ! En plus, ils sont rue du Docteur Leplat, mon lointain prédécesseur qui, il y a plus d’un siècle, fut à l’origine de l’hôpital de Wattrelos !

 

cmp3.jpgDe quoi  s’agit-il ? D’une extension du centre médico-psychologique et d’un CATTP, aux locaux très lumineux, à l’architecture soignée, et aux couleurs très pastellisées, fussent-elles modernes ! Coût : 1,8 million d’euros (avec le soutien d’une donation familiale).

 

Après les prises de paroles de Joël Noël et de Didier Duthoit, directeur général et chef de pôle de la structure, le témoignage d’une patiente, Carole - qui veut que je reste avec elle sur la tribune - aura beaucoup ému l’assistance, il n’était pas simple de me voir donner le micro ! Aussi je me contente :

  • de souligner que ces bâtiments s’inscrivent dans une histoire. Heureusement, il est loin le temps des dispensaires d’hygiène mentale ! A Wattrelos, d’abord à Beaulieu, puis depuis 1996 au 58 rue Leplat, et maintenant au 91, le CMP conforte sa présence ; tant mieux.
  • de me féliciter d’une pierre supplémentaire dans ma ville qui soit aussi une main tendue vers les personnes en difficulté psychologique. Rien n’est plus complexe que les méandres du cerveau humain. La Ville travaille déjà avec le CMP : on pourra faire plus et, je l’espère, mieux encore. 
  • de pointer que Séraphine Louis, née en 1864 et décédée en 1942 (parquée honteusement dans un asile-mouroir par les nazis !), dont le nom a été donné à l’établissement, aura eu une folie créatrice. L’histoire a ainsi retenu d’elle qu’elle fut une artiste. Ce qui est la leçon de cette matinée, et de l’intérêt que porte Wattrelos à ces pathologies et à leur traitement : nul ne peut, nul ne doit rester au bord du chemin dans notre société !

Ici, on accueille, on écoute, on conforte, on réconforte, on aide… C’est une belle et noble mission. Gageons que nos partenariats, dans la ville, du CMP avec le Conseil communal de santé, le centre hospitalier et nos écoles sauront en être confortés pour le mieux vivre ensemble qui m’est cher !


Partager cet article
Repost0

commentaires