Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 15:53

coluche_restos.jpg« Moi, je file un rencard à ceux qui n’ont plus rien » disait Coluche en lançant les Restos du Cœur au milieu des années 80. Où qu’il se trouve aujourd’hui, s’il a vu ce qui s’est passé à Wattrelos, il doit être effondré.

 

Ce week-end, la plate-forme régionale des Restos, située sur le site de l’ancien Peignage Amédée, a en effet été cambriolée... Oh, pas pour y prendre de la nourriture, non. Cela aurait pu non pas s’excuser mais se comprendre. Non, ce qui s’est passé est autrement plus consternant : c’est essentiellement du matériel informatique et de l'argent liquide qui ont disparu… pour la troisième fois en un mois ! Vous avez dit inqualifiable ?

 

Sur l'ensemble des trois cambriolages, ce sont plus de 8 000 euros qui ont été volés. Ce qui signifie que des milliers de repas ne pourront être distribués à des bénéficiaires dont on sait qu’ils sont malheureusement de plus en plus nombreux, notamment les jeunes qui ne trouvent pas d’emploi et des personnes âgées dont la petite retraite ne suffit plus pour vivre.

 

L’information a fait le tour des médias régionaux et nationaux, et cette émotion me paraît bien entendu justifiée. Une enquête de police est en cours ; j’espère de tout cœur qu’elle aboutira rapidement car, pour le coup, le terme enfoiré choisi par Coluche pour qualifier affectueusement les artistes et les admirables bénévoles qui oeuvrent tous les ans pour lutter concrètement contre la faim dans notre pays, prend un tout autre sens…

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

DELANNOY 15/04/2010 10:50



Cette lamentable affaire qui touche les plus démunis d'entre nous illustre le manque frappant d'effectifs de police nationale dans le secteur, conséquence directe de la restructuration de la
Police par le Gouvernement de droite et de la décision prise par M.SARKOZY de ne pas remplacer 1fonctionnaire sur 2(comme dans la Santé et l'Education) .Par ailleurs, on voit où mène l'abandon de
la police de proximité par le ministre de l'Intérieur de 2002...un certain...Nicolas SARKOZY...Vivement 2012 que le Peuple mette fin à la politique insensée et irresponsable que ce monsieur et
son gouvernement mènent en tous domaines et qui menace d'ailleurs la cohésion nationale et soiciale.