Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 12:00

bourlerect2.jpgCet après-midi, je reçois comme tous les ans à l’Hôtel de ville les sociétés de bourles ayant pris part aux différentes compétitions organisées l’an dernier entre joueurs et équipes de Wattrelos et des villes environnantes (Lys, Leers, Tourcoing…).

 

C’est pour moi un vrai plaisir. D’abord parce qu’il s’agit d’une manifestation très conviviale ; ensuite parce que je suis personnellement attaché à ce jeu de tradition qui recouvre tant de pans de notre histoire locale. Une histoire telle que je l’aime, c’est-à-dire celle de la vie quotidienne, de celles et ceux qui nous ont précédés et de celles et ceux qui la font vivre aujourd’hui.

 

J’aime aussi l’esprit de camaraderie qui anime les bourleux, sans doute supérieur à celui qu’on retrouve dans d’autres sports. Les matches se jouent parfois à quelques bouts près (c’est de cette façon que l’on nomme les points), le résultat est serré mais au final, c’est toujours la camaraderie qui en sort vainqueur, dans l’esprit du baron de Coubertin pour qui l’essentiel est de participer.

 

Enfin, je dois dire que j’ai éprouvé beaucoup de satisfaction à lire dernièrement dans la presse locale l’article consacré à la rencontre de bourles entre les conseillers municipaux juniors de notre ville et ceux de Leers. Ces jeunes joueuses et joueurs que l’on initie aujourd’hui sont peut-être ceux qui animeront nos associations demain : nous devons parier sur la jeunesse !

 bourlerecpt1.jpg

Alors ce soir, avec humour et fausse mauvaise humeur, je me régale à lire publiquement le palmarès des compétitions 2009 et à chambrer nos bourleux wattrelosiens battus en championnat (par Lys), pour le trophée de la ville (par Lys), dans le tournoi des jeunes (par Tourcoing) et au masters féminin (par Leers) ! Heureusement, Daniel Germonprez sauve l’honneur de notre ville dans le masters masculin…

 

Le vice-président de la fédération, Fabrice Scotte, qui a pris la parole avant moi, a terminé son propos en chantant sur l’air de Mexico qu’on oublie tout à Wattrelos. Personnellement, je n’oublierai rien et compte bien que mes Wattrelosiens nous ramèneront davantage de victoires l’an prochain !

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires