Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 14:47

Mme ROSSEL3Elle était de toutes les fêtes, de tous les banquets, de toutes les animations, de tous les repas de clubs.

 

Au carnaval, elle était sur le char du Nouvel Age, toujours parée des plus beaux déguisements ;  pour la fête de son quartier du Touquet Saint-Gérard, elle était bien sûr du défilé.

 

Elle jouait des costumes et des maquillages avec constance, elle aimait la vie et aimait donner de la bonne humeur autour d’elle, elle adorait que les gens s’amusent et soient heureux, elle faisait partie de ces bénévoles toujours prêts, toujours volontaires pour être de la fête, pour aider, aussi longtemps que sa santé lui a permis, à l’organisation ; elle a aidé des années durant (depuis 2001) à faire vivre aux côtés de son fils, Claude, et de sa belle-fille, Danièle, le club du Nouvel Age du Touquet Saint-Gérard (dont elle a été membre plus de 25 ans).

 

Elle a contribué à mettre des couleurs à la vie de bien de nos aînés, elle était une étoile au firmament des figures connues et reconnues de son quartier, le Touquet Saint-Gérard.

 

Mais dimanche, brutalement, l’étoile s’est éteinte. Victoria Rosselle s’en est allée en quelques jours à peine. A 87 ans, elle paraissait inusable il y a peu encore, infatigable. Militante de l’animation, passionnée de l’engagement, fidèle politiquement aux idéaux de progrès et d’un attachement viscéral à Wattrelos et à son quartier, Victoria était une femme de caractère et de volonté. Partout elle était, partout on la respectait. 

 

Je me souviens de la fête, organisée à son insu par ses nombreux amis (la salle du club était trop petite pour les accueillir toutes et tous !), et de son émotion lorsqu’une fois arrivée, les yeux bandés, dans un silence absolu, on lui enleva son bandeau et qu’elle découvrit la foule… avec son maire au premier rang ! Mme-rossel2

 

Nous avions l’un pour l’autre une réelle et profonde affection, et nous nous croisions chaque fois avec un bonheur partagé. Lors du dernier forum des associations, je l’avais mise à l’honneur pour saluer son parcours et son engagement en lui remettant, sous les applaudissements, la médaille de l’Assemblée nationale. Ses yeux embués d’émotion d’alors me resteront à jamais en mémoire. Et son affection ne quittera pas un coin de mon cœur…

 

Adieu, amie fidèle.

Partager cet article

Repost0

commentaires