Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 14:00

Cibles-electroniques.jpgL’actualité est très éclectique en ce premier week-end d’avril : après ma permanence de député ce matin à Roubaix, le vernissage de deux expositions au musée (article précédent) et à la bibliothèque dans la foulée, je suis en cette fin d’après-midi au stand de tir de l’amicale laïque du Centre où Paule Duel, présidente de l’amicale, et André Alleene, président de la section tir sportif, m’accueillent, ainsi que plusieurs élus dont mon adjoint aux sports Francis Poissonnier, pour inaugurer les 15 kits de cibles électroniques (pour pistolets et carabines) qui équipent désormais le club et qui viennent conforter les 5 existantes.


Cibles-electroniques_5.jpgUne cible électronique, pour faire simple, c’est une cible dont la sensibilité est reliée à un logiciel, un écran (disposé à côté du tireur) et une imprimante, le tout relié à un ordinateur qui centralise les scores (et peut les diffuser également au public), ce qui permet d’évaluer avec une précision très fine le résultat du tir. Un équipement ultra-moderne que nombre de clubs vont nous envier : Wattrelos est pour l’instant le seul club du département (et le deuxième de la région) à en bénéficier !

 

Ils le méritent, nos tireurs wattrelosiens : parmi les 127 adhérents, on compte pas mal de champions qui se distinguent régulièrement dans les compétitions de différents niveaux, y compris nationales. Et la qualité de la formation dispensée à l’école de tir (4e des derniers championnats de France) est également renommée.

 

Cibles-electroniques_3.jpgBien entendu, je me suis volontiers fait un tir au pistolet et à la carabine sur ces nouvelles cibles (les résultats n’étaient franchement pas trop mauvais !), en réalité installées depuis le mois de décembre mais que l’on n’avait pas encore eu le temps d’inaugurer (elles sont financées par la Ville). C’est désormais chose faite !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires