Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 06:08

Chantiers-2011_Michelet1.jpgEn disant cela, je ne parle pas politique bien sûr (et ne fait aucune ingérence chez les centristes), mais je veux dire qu’il n'y a pas qu'à Beaulieu que Wattrelos change de visage (cf. articles du 3, 4 et 5 août derniers).

Demain se transformeront et se moderniseront les quartiers du Crétinier (dans le cadre du programme métropolitain de requalification des quartiers anciens dégradés) et des Villas (dans le cadre de l'ANRU 2), mais aussi du centre-ville auquel LMCU consacrera un puissant programme de revitalisation comme il l'a fait à Roubaix et Tourcoing.

Tout cela est en cours de mise au point et sera lancé prochainement. Cela s’étalera sur la décennie qui vient, donc, pour la fin de ces opérations, à l'horizon 2020. Mais en attendant, nous prenons un peu d'avance sur la modernisation du centre-ville par la concrétisation de deux dossiers d'envergure : la reconstruction de l'école maternelle Michelet et la création de la voie du Centre.

Parmi les chantiers actuels qui se terminent, l’école Michelet est parmi les plus gros du mandat municipal ; sa reconstruction s'inscrit dans le cadre de la rénovation de toutes les écoles publiques de la Ville, conduite avec énergie par la Municipalité (dans le prolongement des municipalités précédentes, qui avaient la même priorité politique !) afin d'offrir à nos enfants un contexte d'enseignement de qualité. L’objectif politique est clair : favoriser ainsi l'égalité des chances ; j’y suis très attaché ! Lancée l'été dernier, cette reconstruction est à présent quasiment achevée : l'école sera inaugurée juste avant la rentrée le 3 septembre. Les parents pourront la découvrir à l'occasion d'une portes ouvertes à la veille de la rentrée scolaire, où ils pourront ainsi voir où leurs enfants seront en classe, où seront les vestiaires, les dortoirs… Chantiers-2011_Michelet3.jpg

Avec les élus qui m’entourent, je suis durablement content de faire cette première visite en avant-première, pour deux raisons. D’abord, parce qu’il s’agit d’un investissement lourd pour la ville, majeur du mandat, qu’il a fallu à mon équipe beaucoup se mobiliser pour le sortir, et de le voir ainsi érigé – enfin ! – et prêt à recevoir des enfants, cela réchauffe le cœur. On voit pourquoi on bosse !

L’autre raison, c’est de féliciter mes collaborateurs des services techniques, car cette école, c’est plus que leur travail, c’est presque… leur enfant ! En effet, la conception du bâtiment revient à notre bureau d'études, ce qui a permis de réduire considérablement la facture finale de l’école. Construite en bois, agrémentée d’une façade ornée de panneaux de fort jolies couleurs, elle a l'avantage d'être gaie, colorée, lumineuse et, ce qui ne gâte rien, parfaitement aux normes actuelles pour l'accessibilité des personnes handicapées. Chantiers-2011_Michelet2.jpg

Dès l'entrée par la salle polyvalente, c'est une fresque campagnarde, avec des vaches et des escargots, qui nous accueille : les enfants vont adorer ! En parcourant les couloirs, je constate que la conception des locaux a été très bien pensée : chaque classe (7 au total, sur deux niveaux) comporte son dortoir juste en face, mais aussi un petit décroché du mur dans le couloir pour stocker les pantoufles et les affaires diverses... et même de petites toilettes individuelles dans les classes pour les envies pressantes hors des créneaux prévus ! Les murs blancs assurent à l'ensemble une clarté permanente, même quand le ciel est gris ce qui, fort heureusement, se produit très rarement dans notre région. Et même que le ciel a des couleurs, puisque chaque plafond est composé de panneaux… de couleur (douce et apaisante).

Bref, cette école Michelet est une belle réussite qui aura tout de même coûté à la Ville près de 3 millions d'euros (sans subvention possible) mais pour mieux préparer l'avenir de nos enfants, l'investissement était nécessaire.

Depuis 1955, école alors provisoire, cette école maternelle aura duré. Elle sera dorénavant digne de nos enfants et de la République.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

MACREZ Daniel 10/08/2011 09:57



Quand c'est bien ,il faut dire aussi.