Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 06:01

A Wattrelos, la qualité de notre cadre de vie, on y tient !

 

Des espaces verts entretenus (un défi quotidien dans une ville de 1 300 hectares !) et un fleurissement agréable à l’œil sont deux composantes essentielles de ce cadre de vie ; quand on peut y allier le développement durable, c’est encore mieux.

 

Gestion-diffe-rencie-e.jpgAinsi, le service municipal des espaces verts pratique-t-il, en cette saison estivale 2013, une gestion différenciée plus poussée que les années précédentes, qu’agrémentent des bandes de gazon fleuri écologique et des plantations de vivaces.

 

Vous l’aurez peut-être remarqué si vous vous êtes promenés au parc de Beaulieu, au parc du Lion, si vous êtes passés le long de la route qui mène au pont des 44 et au-delà (Martinoire - cf. photo - et Touquet Saint-Gérard), le long du boulevard de la République ou le long du boulevard André-Cambray. C’est également le cas dans les parcs d’activités du Beck, du Winhoute et au cimetière du centre.

 

De quoi s’agit-il au juste ? Cela consiste à laisser, par endroits, la nature reprendre ses droits (en clair : à ne pas tondre systématiquement) afin de favoriser la biodiversité pour la flore et la faune, limitant le dérangement des animaux et encourageant la diversité des espèces. Un exercice qui demande pédagogie et communication car cela pourrait laisser penser que la Ville n’entretient pas ses espaces verts !

 

Aussi complète-t-on ces espaces de fauchage tardif par des bandes de gazon fleuri qui  se réensemencent elles-mêmes d’année en année, et qui forment des tapis de fleurs diverses (coquelicots, bleuets…). Ce gazon est fauché au maximum deux fois par an et non ramassé, de manière à conserver une terre riche et limiter les mauvaises herbes. Les agents municipaux concernés ont été sensibilisés et ont reçu une formation, ainsi que des outils adaptés à une taille douce.

 

Signalons également, au chapitre des nouveautés, que, disposées en sinusoïdes harmonieuses, des narcisses ont fait leur apparition cette année au printemps – vous vous en souvenez peut-être – sur les boulevards de l’Egalité et de la Liberté, ainsi que sur le boulevard André-Cambray (à la demande de la Ville car il s’agit d’une route communautaire). Les bulbes, qui avaient été plantés à l’automne dernier, assureront un fleurissement de plus en plus fourni d’année en année lorsque les beaux jours reviendront.

 

Ces deux postes (bulbes de narcisses et gazons fleuris) représentent un budget de 13 000 euros mais seront amortis dans le temps par leur longévité et leur reproduction.

 

Quant aux plantes vivaces (campanules, iris, géraniums vivaces…), que nous utilisons de plus en plus, elles ont été choisies pour leur esthétisme et leur capacité à résister à la sècheresse : elles permettent en effet des économies d’eau, d’entretien et sont  implantées dans tous les quartiers de la ville.

 

De manière à présenter ces nouveaux types de fleurissement, un aménagement pédagogique est  en cours de création à l’entrée du parc du Lion, derrière la MEP : un massif de vivaces de l’ensemble des variétés plantées dans la ville sera présenté avec leur nom et un labyrinthe fleuri, constitué d’un grand nombre de mélanges, sera créé afin d’accueillir des visites pédagogiques (écoles, office de tourisme, manifestations au parc…).

 

A Wattrelos, on a des fleurs… et aussi des idées ! Alors on les montre.

Coquelicots.jpg 

Partager cet article
Repost0

commentaires

jean mi et cie 16/08/2013 07:44


" Qui séme des fleurs récolte la tendresse "


 Bel été à notre bonne ville de Wattrelos et à son 1er magistrat .


Jean Mi