Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 17:21

Après avoir participé ce matin au Sénat au tour de table des collectivités locales pour la mise en place d’une association d’études d’une agence de financement des collectivités locales, ce midi je suis allé rencontrer Jean-Paul Bailly, président de La Poste. Il est accompagné de sa directrice de cabinet, et de son directeur des relations institutionnelles.

Si nous évoquons les grand dossiers de La Poste, son plan stratégique, le financement de l’augmentation du capital, le contrat de présence territoriale, j’interpelle le président sur ma colère d’élu wattrelosien : les fermetures trop fréquentes du bureau de poste de Beaulieu !

En effet, ce n’est pas acceptable de constater les fermetures répétées dans ce pourtant tout nouveau bureau de poste. Dès que La Poste a besoin, pour son bureau central, d’un renforcement de ses effectifs, elle récupère l’agent présent à Beaulieu, et baisse le rideau de son bureau du quartier ! A quoi ça sert alors ? Pourtant, l’existence de ce bureau (dont je rappelle qu’il est né de la volonté municipale d’ouvrir dans ce quartier une agence postale communale, que La Poste, satisfaite du fonctionnement, a ensuite transformé en bureau de plein exercice !), fait l’objet d’un engagement de La Poste pour assurer sa présence en zone urbaine sensible, dans le cadre du programme ANRU, et spécifiquement de son président. Alors, c’est ce que je dis à Jean-Paul Bailly : comment croire à l’engagement de La Poste et à la parole de son président si, dès qu’il y a un problème d’organisation, on ferme ce bureau là ? Comment la population de ce quartier peut-elle admettre que dès que le bureau central a un problème, c’est leur bureau de poste à eux que l’on ferme ? Moi, je ne l’admets pas !

C’est ce que je dis explicitement à J.-P. Bailly, surpris lui aussi de cette pratique. Il me promet de regarder cela de près et comprend ma colère : ce n’est pas possible que cela se passe ainsi, en tout cas ce n’est pas son souhait, ni les directives données…

J’espère donc que je serai entendu… et les habitants de Beaulieu aussi. Ce n’est pas à eux de payer les difficultés de fonctionnement de La Poste ! Le service public postal doit continuer à être assuré à Beaulieu…

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires