Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 10:29

Franchement, quel florilège d’initiatives pour ces Journées du Patrimoine à Wattrelos ce week-end ! Dans le hall de la mairie (superbe exposition !), à la ferme pédagogique, à l’EPHAD (portes ouvertes), hier au centre hospitalier (avec une très intéressante exposition et une passionnante conférence de Madame Duquesnois sur l’histoire de l’hôpital) et ce matin au musée !

 

Quel formidable travail que celui présenté ! Une exposition sur la trop courte vie de Louis Braille et le système d’alphabet qu’il a mis au point au siècle dernier à destination des personnes non- ou mal-voyantes. Mais aussi une série de jeux adaptés à ces mêmes personnes auxquels il nous est proposé de jouer les yeux bandés, le thème de ces Journées du Patrimoine, Le patrimoine accessible à tous, ayant inspiré une découverte du musée à l’aveugle.

 

Présente au musée, la responsable de l’UNADEV, non-voyante, nous ramène à la réalité sociale : elle m’explique comment se servir d’un ordinateur sans voir ni le clavier ni l’écran (c’est-à-dire par commande vocale)… mais que tout cela coûte malheureusement très, très cher ! Cela m’interpelle, me choque. Car comment ne pas voir qu’il s’agit là d’une inadmissible discrimination à l’égard de celles et ceux qui sont privés de cette liberté première qu’est la vue ?

 

Qu’on soit responsable politique, ou citoyen, nul ne peut rester insensible à l’accompagnement des personnes handicapées. C’est pourquoi, après les municipales, j’ai voulu que soit créée, au sein du conseil municipal, une délégation ad hoc, confiée à Danièle Cuchère. Ce n’est pas directement de compétence municipale – tout comme les études supérieures, la santé, l’accompagnement des personnes âgées – mais la Municipalité tient à agir parce que cela concerne des Wattrelosiens, tout simplement.

 

Alors nous cherchons à développer des partenariats en ce sens avec l’Etat, le Conseil général, le monde associatif, pour contribuer à gommer ces discriminations bien trop fortes. Le sujet de la fracture numérique existe ! Quand les nouvelles technologies permettent, comme on nous le montre, d’aider la personne en handicap, est-il admissible que l’accès à ces techniques soit si cher ? Voilà une belle cause à défendre ! Car il n’est pas d’engagement politique plus noble que de combattre l’injustice et l’inégalité !

 

C’est ce que je souligne dans mon propos, avant de filer à la bibliothèque (où est programmée une rencontre avec des auteurs et des maisons d’édition), puis à la bibliothèque du Sapin Vert (pour une exposition sur la vie et les habitants de la Mousserie).

 

Bravo à tous les acteurs culturels de la ville qui se sont mobilisés pour ces Journées du Patrimoine ! Chaque année, j’en tire la même conclusion : à Wattrelos, nous n’avons pas de monuments historiques qui ont traversé les siècles, non, nous avons beaucoup mieux que cela. Nous avons des femmes et des hommes qui ont façonné cette ville, qui y ont créé un climat d’entraide, de fraternité, de convivialité qui perdure aujourd’hui encore. Ce sont elles, ce sont eux notre véritable patrimoine !

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires