Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 10:21

Pendant  dix jours, comme c’est l’habitude à Wattrelos, des enfants d’une école élémentaire se rendent dans une ville jumelée avec notre commune, en Hongrie ou au Portugal. Ces deux dernières années, j’étais allé visiter les enfants présents en Hongrie, à Mohàcs, notre ville jumelle des bords du Danube. Cette année, j’ai voulu aller apprécier l’accueil et partager le séjour de nos jeunes Wattrelosiens de l’école Curie à Guarda, au Portugal.

 

Ces trois jours m’ont plus que séduit quant à la qualité de l’accueil, mais aussi du travail réalisé pour et avec nos enfants. Car ces échanges ne consistent pas uniquement à découvrir un pays ou une ville ; ils sont aussi, bien sûr, éducatifs et pédagogiques.

 

Je suis arrivé dimanche soir. Lundi, la journée fut consacrée, pour nos 24 jeunes Wattrelosiens, avec leurs copines et leurs copains portugais, à une promenade-déjeuner sur le bateau Senhora da Veiga (cf. photo ci-dessus) pour remonter les rives du Douro, fleuve magnifique (bordé de pentes escarpées pendant des kilomètres sur lesquelles s’alignent des vignes qui ont été classées en 2001 par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’Humanité et qui, paraît-il, produisent le meilleur des portos !).  Dès le départ, la curiosité des enfants – et des grands – était en éveil puisqu’il a fallu franchir une écluse (avec un dénivelé de 22 mètres !) : étape franchement impressionnante à vivre… et à expliquer par les enseignants et accompagnateurs.

 

Les enfants ont pu écouter les explications des guides mis à disposition par la municipalité de Vila Nova de Foz Côa, propriétaire du bateau, tout en appréciant les charmes de cette vallée grandiose, riche de son passé historique. Un moment extraordinaire pendant le voyage : une quarantaine d’enfants, français et portugais, ont entonné un magnifique et très émouvant happy birthday pour David, un jeune enfant portugais dont c’était l’anniversaire, l’aidant ainsi à souffler ses bougies. C’était superbe.

 

Mon homologue Joaquim Valente (maire de Guarda, qui a tenu à être à nos côtés toute la journée) et moi en étions ravis (cf. photo) car c’est pour ce type de moment humain fort, de proximité où les barrières, les nationalités, les frontières s’effacent devant l’amitié et la fraternité de ces jeunes enfants, que nous faisons, chacun dans nos municipalités, ce que nous faisons.

 

Ce sont nos valeurs socialistes et nous en sommes fiers. Comme j’ai été heureux d’aller saluer ensuite le maire de Foz Côa et ses élus, en son Hôtel de ville, pour faire le point sur le développement de sa région et ses projets d’avenir.

 

Bien d’autres échanges ont eu lieu pour les enfants, selon un programme franchement riche par sa diversité comme par sa qualité pédagogique. Instant extraordinaire aussi que leur accueil à l’école Adaes Bermudes, la correspondante de Curie, où des saynètes de théâtre, des chansons françaises se sont succédé en leur honneur… après qu’ils eurent été accueillis par une Marseillaise superbement interprétée par les enfants portugais !

 

Pour ma part, si j’ai suivi et scrupuleusement accompagné le groupe dans sa découverte, deux temps forts ont marqué mon séjour. La réception en mairie, officielle bien sûr, mais conviviale surtout (cf. photo), avec le maire de Guarda, à l’occasion de laquelle j’ai remercié très chaleureusement les enseignants et surtout les parents portugais qui ont déployé force moyens personnels mais aussi des trésors de gentillesse pour nos enfants. Cadeaux, activités, marques d’affection ont été nombreux… comme superbe fut le buffet (surtout de desserts, féérique pour les enfants… comme pour les grands que je ne citerai pas mais bien connus pour leur qualité de bouque à suc’ !) de la fête du mercredi !

 

Autre instant privilégié, politiquement fort pour moi : la réunion publique à Guarda avec Vital Moreira (et quelques-uns de ses colistiers), tête de liste du PS pour les élections européennes du 7 juin au Portugal. L’occasion de parler politique mais aussi de souligner que les socialistes européens se présentent ensemble pour changer l’Europe sur un même programme, en France comme au Portugal. Un député français aux côtés du candidat député européen, les télévisions et journaux locaux n’ont pas raté cela (cf. photo ci-contre) !

 

Nul doute que, quand ils rentreront à Wattrelos, nos jeunes Wattrelosiens auront compris eux aussi qu’entre leurs copains de Guarda et eux, il n’y a pas de différence, si ce n’est la distance entre nos deux villes.

 

C’est cela l’Europe que j’aime, celle du concret, celle de l’humain, celle de la citoyenneté des enfants de l’Europe pour qu’ils soient demain des citoyens européens.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires