Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 08:38

Voici la réponse que je viens d'obtenir à la question écrite (J.O. du 21 octobre 2008) qu'en ma qualité de parlementaire j'avais posée à Monsieur le Ministre de l'Education nationale sur les inquiétudes que suscite dans les projets de réforme de la classe de seconde, la suppression de l'enseignement des sciences de la vie et de la terre comme discipline obligatoire dans les enseignements fondamentaux.

Cette discipline est en effet essentielle, et mérite de demeurer dans les savoirs fondamentaux. En effet, les objets d'étude, la vie et son support la terre, sont au coeur des enjeux environnementaux, de santé et de gestion de l'eau, des ressources énergétiques et alimentaires. Or, pour progresser du point de vue économique et être à la pointe de la recherche fondamentale et appliquée, il faut pouvoir s'appuyer sur les domaines de la biologie et de la géologie.

L'enseignement des sciences de la vie et de la terre participe de surcroît à une orientation large et positive vers pratiquement tous les domaines d'emploi. D'autant que l'appétence de nos jeunes lycéens est réelle pour le vivant et son environnement. Pour eux, pour leur avenir, leur insertion professionnelle comme pour la vie quotidienne, en ce XXIe siècle, la culture scientifique est nécessaire.

Il serait donc très grave, tant du point de vue politique qu'économique, de supprimer cet enseignement culturel. Enfin, la présence obligatoire des sciences de la vie et de la terre se justifie par le potentiel d'emplois que représentent ces deux champs disciplinaires.

C'est pourquoi, il lui demande de prendre ces éléments en considération dans la réforme des lycées qu'entend préparer le Gouvernement.

R-ponse-33092.pdf Réponse parue au Journal Officiel le 2 décembre 2008


Partager cet article
Repost0

commentaires