Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 14:57

Ce jeudi soir, je suis à Brest, à l'occasion des rencontres annuelles des communautés urbaines. Demain, ce seront les débats et discussions techniques avec les collègues des autres communautés. Mais ce soir, je suis aux côtés de Martine Aubry, qui rencontre les militants socialistes de la fédération du Finistère, en présence de son premier secrétaire fédéral, mon ami
J. J. Urvoas.

 

Au début de son intervention (consacrée à la présentation de la motion Changer la gauche pour changer la France dont elle est première signataire, et que j'ai signée), Martine rappelle l'ampleur de la crise financière, revient sur les dysfonctionnements du système financier et sur les conséquences dramatiques sur les économies et les populations que cette crise risque bien d'avoir. Et précisément, cette crise est l'exacerbation de déséquilibres du système économique que nous, socialistes, dénonçons depuis longtemps.

 

Voilà pourquoi il faut changer si on veut changer la France ! Nous ne pouvons nous contenter de corriger les effets néfastes du libéralisme. L'économie, c'est la création de richesse pour les hommes, et non pour le financement de quelques uns !

 

Nous avons un peu oublié nos valeurs. Nous, socialistes, devons porter un projet qui parie sur l'éducation, la santé… une société dans laquelle on vit, pas seulement dans laquelle on n’achète que des biens ! Nous devons savoir être les architectes d'un nouveau système économique, social et écologique.

 

Pour cela, donnons-nous trois objectifs :

 

Ø      Emanciper chacun, c'est-à-dire porter chacun au plus haut niveau de lui-même comme disait Jaurès. C'est donner à chacun l'accès aux droits. C'est vrai pour l'école, où les enseignants doivent être aidés, épaulés, accompagnés pour faire une société de la connaissance avec tous les enfants, avec des réponses mieux personnalisées aux besoins de chacun. C'est vrai pour la santé, pour le logement. C'est vrai aussi pour les territoires. Nous devons nous battre pour que les services publics soient présents partout. Nous sommes ainsi très opposés à la privatisation de La Poste !

 

Ø      Pour maîtriser le présent et préparer l'avenir, il faut réarmer l'Etat. Pour doper l'économie, par exemple, l'Etat peut et doit agir : avec un impôt sur les sociétés modulé selon que l'entreprise distribue ses bénéfices ou réinvestisse ; avec une vraie politique industrielle (préparer la relocalisation des entreprises, préparer les emplois de demain, doter la France de fonds souverains pour que l'Etat puisse accompagner l'industrie…) ;

 

Ø      Etre socialiste, c'est surtout créer une société où il y a des règles et du respect des autres, de la solidarité et de la fraternité. Nous pensons ainsi que la culture est importante car c'est dessiner une trace pour les générations futures.

 

Faire civilisation, c'est aussi retrouver l'Europe, celle des pères fondateurs, qui retrouve l'humanisme, l'envie de porter des valeurs au-delà de nos frontières.

 

Le monde change, il faut changer le système mais aussi changer le parti socialiste. Parce qu'on a trop dit je, et pas assez nous !

 

Nous sommes LA motion du changement. Notre conviction est que l'avenir est à gauche et pour cela, on aura besoin de tous les socialistes sur un projet de gauche si nous voulons que les Français se tournent vers nous.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

THEO 11/10/2008 11:03

Avec la grave crise financière qui secoue la planète et dont nous ne pouvons même pas entrevoir toutes les conséquences en termes économiques, d'emplois perdus, de crises sociales,d'augmentation de la famine, je me souviens des propos de Pierre MENDES FRANCE tenus au Club de la Presse d'EUROPE1,  le 29Mars 1981,à la veille de l'élection de F.MITTERRAND à la Présidence de la République:"J n'ai JAMAIS entendu dire que les conservateurs de MME THATCHER en ANGLETERRE ou de M.REAGAN , aux ETATS-UNIS, (qui ont jugé nécessaire d'arrêter les "largesses" de l'Etat)et qui ont arrêté un certain nombre de dépenses sociales,(...) aient prisdes mesures à l'encontre des capitaux, des catégories priviégiées de leur pays.ON PEUT DIRE QU'EN GROS , IL Y A ENCORE PLUS D'INJUSTICES APRES LEUR DEPART QU'AVANT".Ayant été longtemps militant de la SFIO-qui m'a beaucoup enseigné et apporté , puis du PS-poursuivant maintenant mon combat politique progressiste sous une autre forme- je pense que cette prise de position qui date de Mars 1981 est plus actuelle que jamais...Et je pense même que la social-démocratie européenne-tout au moins son aile droite-a eu tort de se convertir à la pensée unique de Milton FRIEDMAN et du néo-libéralisme économique dont on voit en ce moment les conséquences désastreuses pour tous les peuples du monde entier.ON EST EN PLEINE INCERTITUDE...ET...EN PLEIN CHAOS!Même certaines analyses de MARX sur le système capitaliste , non seulement sont confirmées, mais dépassent ...ce qu'il imaginait...Vous aurez du "grain à moudre" à votre prochain congrès et l'ensemble des forces de gauche également par la suite.Bien Amicalment, THEO(vieux militant...SFIO...)