Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 20:46

Que jargon me direz-vous ! Alors détaillons, en effet.

 

Ce samedi se déroulait, à l’initiative de notre ville mais aussi des villes de Roubaix, Saint-André et Mouscron, une fête franco-belge que j’ai qualifié d’intelligente car elle se voulait démonstrative et pédagogique. Objectif : informer et prévenir l’obésité des enfants en faisant la promotion de l’activité physique et d’une alimentation saine et équilibrée (dans le cadre du projet EPODE dans lequel la Ville est engagé).

 

Pour cela, des stands avaient été dressés à la ferme pédagogique, avec des animations culinaires autour de l’endive, du pain, de produits du terroir, des fruits et légumes frais... J’ai ainsi notamment pu rencontrer, en compagnie de mon ami bourgmestre de Mouscron Alfred Gadenne, la charmante Babette, maraîchère d’Emmerin (photo ci-dessus), goûter à un excellent jus de carotte (à consommer sans modération !) et relever le défi d’effectuer un parcours d’équilibre à cloche-pied dans des cerceaux… sans faillir, ce qui n’était pas si facile que cela.

 

Cette fête fut une vraie réussite, avec beaucoup de monde autour des stands et pour participer aux animations – le temps splendide n’y étant bien sûr pas étranger. Pour ma part, j’ai souligné l’intérêt d’une telle manifestation où l’on prend plaisir, où l’on s’amuse certes, mais qui nous donne aussi à réfléchir sur notre mode de vie, nos habitudes. Et l’enjeu pour demain est décisif.

 

C’est vrai : les communes n’ont pas de compétence directe en matière de santé. Mais à Wattrelos autant que dans les villes voisines organisatrices de cette fête, on veut agir à notre échelle contre l'obésité – c’est la raison de notre adhésion à Epode qui vise à surveiller l'évolution de l'indice de masse corporelle (IMC) de tous les écoliers de Wattrelos afin de pouvoir cibler des actions de prévention via le Projet local de Santé que j'ai moi-même voulu mettre en place lors du mandat précédent avec divers partenaires (Hôpital, médecins, Département, Education nationale, centres sociaux, Office de la Jeunesse...).

 

En ma qualité de parlementaire, j'ai d’ailleurs posé une question écrite à Madame la Ministre de la Santé en début d’année sur ce sujet (cliquer sur ce lien).

 

A mes yeux, rien n'est plus important que la santé.

 

Jamais je n’ai oublié que, lorsque je suis devenu maire, il y a quelques années, j'ai découvert des indicateurs très mauvais pour notre région et notre ville (le taux de maladies cardio-vasculaires est par exemple anormalement élevé). Ma fierté serait que mon successeur puisse constater qu'après des années d'efforts, la Municipalité que j'anime a réussi à faire gagner des mois, voire des années d'espérance de vie à ses concitoyens. Ça serait une action politique de fond, la plus noble, un combat pour la vie…

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires