Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 10:03

Le Parti socialiste est entré dans la phase préparatoire de son congrès. A partir de la mi-septembre, les motions qui seront soumises au débat et au vote des militants seront présentées. D'ici là, le Parti conduit un autre moment fort, celui où chacun peut exprimer ses idées à travers ce qu'on appelle une contribution (s'agissant d'un débat, je trouve le mot d'ailleurs bien choisi!).

 

Deux types de contributions peuvent être présentées: des contributions générales (il devrait y en avoir une quinzaine) qui ont vocation précisément à couvrir une approche globale (philosophie politique, analyse des situations, propositions de programmes et de mode d'organisation du Parti), et des contributions thématiques, qui portent sur un sujet particulier sur lequel les signataires de la contribution désirent mettre l'accent.

 

C'est pour cela que pour ma part, en tant que Député du Nord, membre du Conseil national, et Délégué national du PS aux institutions financières, j'ai souhaité déposer avec quelques amis une contribution thématique pour porter au débat la nécessaire lutte contre l'exclusion financière.

 

Pour beaucoup de Français, le quotidien, c'est un plan de surendettement, l'interdiction d'avoir un carnet de chèques ou une carte bancaire, c'est l'inscription dans des fichiers pour de longues années, ce sont des sacrifices financiers lourds, si lourds qu'ils ont davantage l'impression de survivre que de vivre ! Ils sont dans une situation financière inextricable, pénible à supporter, qui pèse sur les relations humaines et sociales.

           

Trop de ménages modestes n'ont pour horizon que de douloureux efforts à accomplir, et sont exclus financièrement de la société de consommation. Des revenus, ils ne connaissent que le minimum à vivre. Ils se sentent confinés dans les difficultés, marginalisés, exclus de la société. Ça, je le vis chaque jour comme député de l'agglomération roubaisienne et comme maire...

 

Considérant que l'accès à l'emprunt et aux moyens de paiement est un quasi droit de l'homme dans une société moderne comme la nôtre, une question de dignité humaine, voilà pourquoi, avec mes amis signataires, nous proposons dans cette contribution plusieurs pistes pour contribuer à faire du projet social des socialistes un projet efficace, utile et émancipateur pour tous.

 

 

Pour lire la contribution Combattre la pauvreté, c'est combattre l'exclusion bancaire, cliquez ici.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires