Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 13:18
Madame Lagarde est venue ce matin présenter le premier texte de la législature, le projet de loi « en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat ». Peu d’articles (à peine 11), mais avec des réformes très importantes, et lourdes de conséquences. J’ai un sentiment de malaise, pour tout dire.
Soyons francs, car j’aime parler vrai : je suis d’accord avec certaines mesures telles que l’exonération fiscale des revenus d’étudiants (encore qu’il faudrait sans doute tenir compte des ressources des parents !) ou la suppression des droits de succession entre conjoints.
Mais bien d’autres choses sont très déstabilisantes et particulièrement coûteuses pour les finances publiques, sans qu’on n’ait aucune assurance sur la stimulation de la croissance économique. De plus, elles seront socialement injustes.
C’est vrai sur la détaxation des heures supplémentaires (à lui seul, le dispositif coûtera 6 milliards d’euros !). Avec le « bouclier fiscal » qui passe de 60 à 50 % (en intégrant la CSG et la CRDS), cela veut dire une quasi-disparition de l’impôt sur la fortune. Pour justifier cela, Madame Lagarde estime que cette mesure est légitime parce que, dit-elle, « c’est la partie la plus aisée de la population qui permet de faire circuler de la richesse dans le pays » !!! Et elle appuie son propos en citant Sacha Guitry : « Etre riche, ce n’est pas avoir de l’argent, c’est en dépenser ! »
Je suis consterné ! Les vainqueurs sont vraiment d’une droite décomplexée, ils assument ! On touche au comble du cynisme.
Avec la déduction fiscale des intérêts d’emprunts pour les propriétaires de leur résidence principale, la dépense fiscale sera de 3,7 Mds d’euros nous dit la ministre ! Et pour la réduction des droits de succession, le coût est de 2,2 Mds d’euros !
Au total, le « paquet fiscal » de ces mesures représente de 12 à 13 milliards d’euros… (près de 25 % du déficit actuel de l’Etat !).
La question est bien sûr dans tous les esprits, sur les bancs des députés de Gauche : comment tout cela va-t-il être financé ? 
 . Le Gouvernement va-t-il (encore !) laisser filer le déficit de l'Etat, et donc augmenter la dette de l'Etat ? Au premier semestre 2007, celle-ci vient déjà de dépasser 65% du PIB...
 
 . Le Gouvernement va-t-il faire des économies sur les autres dépenses publiques ? C’est à craindre, car la ministre le reconnaît : le Gouvernement « devra examiner des mesures d’économie à l’automne »… Bingo ! On dépense aujourd’hui de l’argent qu’on n’a pas, et on fera des coupes sombres plus tard !
 
 . Le Gouvernement prépare t-il de nouvelles recettes pour compenser ces « cadeaux fiscaux » ? Là encore, la ministre n’en dit mot, si ce n’est « qu’il ne faut pas mélanger les discussions », et que « d’autres viendront plus tard ». Chacun sait qu’elle parle de la « TVA sociale »…
C’est bien ce que j’avais dit dans ma campagne : on fera payer par le plus grand nombre, et donc par les plus modestes, les réductions fiscales pour les plus aisés.
Oui, c’est vrai, ce texte est symbolique, il donne le ton de la politique que le gouvernement de Sarkozy/Fillon entend mener. Le clivage entre droite et gauche est, à mes yeux, plus net que jamais.


Partager cet article
Repost0

commentaires

Patrick, derrnier des (vrais) socialiste ? 07/07/2007 21:14

La candiadture de D.S.K. à la direction génarale du  F.M.I. soutenue (imposée ?) par Satkozy ?Jack Lang à une commission présidée par Edouard Balladur ?Wattrelos bientôt jumelée avec Neuilly ?