Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 08:59
Img4313.jpgC’est toujours un moment privilégié que de pouvoir écouter Dominique Strauss-Kahn.
Cela fait plus de vingt ans que je travaille avec lui, je l’ai bien sûr côtoyé à l’Assemblée nationale de 1997 à 2002, et je dois dire que j’éprouve toujours le même intérêt à l’entendre discuter de deux sujets qui nous passionnent tous les deux : l’économie (et donc l’emploi !) et les finances publiques.
C’est sur le premier thème qu’il s’est exprimé hier à Wattrelos, répondant favorablement et très amicalement à mon invitation et à celle de Francine, devant un public venu nombreux salle Amédée-Prouvost – des militants, mais pas seulement – malgré l’horaire (17h30) pas facile pour se libérer mais qui nous était imposé par un autre déplacement de DSK (cette campagne législative étant courte, DSK n’a pu satisfaire à toutes les sollicitations, mais il a tenu particulièrement à être présent à Wattrelos).
Après mon introduction (à lire dans A consulter > 9 idées pour l'emploi, ou à écouter en cliquant sur la vidéo en bas de page), Dominique Strauss-Kahn a expliqué que, malgré l’élection récente de Nicolas Sarkozy, l’heure n’est pas au défaitisme ni au fatalisme mais bien au rassemblement et à la reconquête. En effet, il faut, au soir du 17 juin, le plus grand nombre de députés socialistes au Palais Bourbon pour contrer « la succession de CPE » qui nous attend !
DSK l’a dit : cette gauche qui porte pour valeurs l’humanisme, la justice sociale, le progrès ou encore l’éducation doit pouvoir se faire entendre.
« Penchons-nous un peu plus sur les réformes phares du programme du président Sarkozy, a notamment déclaré DSK. Prenons celle de la réforme du droit des successions (comme s’il n’y avait rien de plus important à faire en France aujourd’hui). Chaque année en France, les deux tiers des donations et successions sont déjà exonérées ! Alors vers qui se destine la réforme ? A quelle partie de la population s’adresse-t-il en voulant réformer ce droit ? Evidemment vers les plus riches et les plus importantes successions, ceux qui ont déjà beaucoup !
Ce transfert de « richesses » vers les plus aisés se fera malheureusement au détriment des catégories les plus modestes. Que ce soit en instaurant des franchises pour remédier au déficit de l’Assurance Maladie, en défiscalisant les heures supplémentaires, autre réforme mensongère et dangereuse de M. Sarkozy, ou encore en déduisant les intérêts d’emprunt pour l’achat d’un bien immobilier. Car en autorisant cette déduction d’impôt pour les achats actuels, ce sont à nouveau les plus aisés que l’on aide. Ce n’est pas un coup de pouce donné aux plus modestes : que l’on ne s’y trompe pas !
Revenons enfin sur l’exemple surmédiatisé des heures supplémentaires qui seraient accordées aux salariés pour "gagner plus s’ils travaillent plus".
Dans la réalité, c’est l’employeur qui décide toujours s’il faut travailler plus, pas l’employé ! Si la conjoncture le permet, si l’entreprise obtient de nouveaux contrats, il est certes plus pratique de faire travailler plus un salarié, mais cela ne répond pas au problème du chômage ! Car rémunérer l’activité supplémentaire en heures supplémentaires, qui plus est défiscalisées, ne créera aucun nouvel emploi. Et n’en déplaise à M. Sarkozy ce seront des milliers de personnes qui seront laissées sur le bord de la route !
Alors parmi ces circonscriptions où le résultat reste indécis, choisissons un élu parfaitement au fait des problèmes de ses concitoyens, un élu présent chaque jour sur le terrain, qui connaît le combat quotidien de chacun pour l’emploi, la santé ou l’éducation et qui engagera toute sa volonté et son énergie ! » 
 

Baertdskemploi
Vidéo envoyée par dBaert
Je vous propose également un extrait du discours de DSK qui débute son propos en m'apportant son soutien :
 

Interdsk
Vidéo envoyée par dBaert
Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Oui dominique c'est moi Momo, je suis desolé de ne pas pu avoir assisté à ta reunion j'avais un conseil de classe en tant que représentant des parents d'eleves, sinon je suis à ton entiere diposition pour les echeances à venir et bon courage on est tous derriere toi!
Répondre