Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 13:44
segodb.jpgDimanche 6 mai, Alain Faugaret (Maire honoraire, Conseiller général) et moi demandons aux électeurs de faire le choix du Cœur et de la Raison : Ségolène ROYAL.
Elle seule prend vraiment en compte leurs préoccupations de tous les jours.
Il faut refuser Nicolas Sarkozy. Ministre depuis 5 ans, il est notamment responsable de l'injuste réforme des retraites, des franchises sur les soins, des suppressions de postes dans nos hôpitaux, nos écoles, de la disparition des policiers de nos rues, de l'aggravation de la pauvreté et de la précarité.
Son élection annoncerait de nouveaux coups durs pour nos populations demain.
Voilà pourquoi, nous le disons avec force, c'est Ségolène Royal la vraie candidate du changement, du mieux vivre ensemble. Avec elle nous aurons des moyens supplémentaires pour nos écoles, pour les hôpitaux, pour la ville, pour nos aînés et nos enfants. Elle sera la Présidente de la lutte contre les discriminations, des droits des femmes et des familles, de l'insertion des jeunes, du développement des PME et des universités, de la croissance et de l'emploi. Elle sera une Présidente juste et impartiale. Elle représentera une France humaine et fraternelle, respectée en Europe et dans le monde.

Dimanche, pour la France et pour Wattrelos : votez Royal !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Céline 09/05/2007 14:35

Il vaut mieux dépenser l'argent de l'Etat pour réhabiliter des habitations à Wattrelos, plutôt que de gaspiller ce même argent dans des futilités à Wasquehal (tour de france, les rabeats, le rallye des Flandres...).  Surtout que la ville de Wattrelos compte 40 000 habitants, alors que Wasquehal n'est qu'un gros village. 

Gérard VIGNOBLE 05/05/2007 12:05

En réponse à votre commentaire trouvé sur mon blog, et relatif aux logements sociaux, je pense qu'il vaut mieux avoir sur sa commune un taux de logements sociaux correspondant au cadre légal, raisonnable, de bonne qualité et bien entretenu, qu'un nombre important de ces logements sociaux en mauvais état, qui nécessite que votre ville fasse constamment appel à l'argent public pour le restaurer.