Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

9 janvier 2019 3 09 /01 /janvier /2019 15:12
Voeux aux Corps Constitués : déterminé à mener tous les combats !

Après successivement le Président de la MEL, de la Région et du Département du Nord, c’est en présence cette année du Ministre de l’Action et des Comptes Publics que se sont tenus les vœux aux Corps Constitués dans les salons de l’Hôtel de ville.

A tous ces partenaires (police, pompiers, MEL, enseignants, DDEN, bailleurs, Enedis...) du quotidien de la ville (qui ont visiblement apprécié la présence de « leur » ministre), j’ai tenu un discours offensif, car dans le contexte troublé que nous vivons depuis plusieurs semaines, « il est temps de revenir sur terre ».

Voeux aux Corps Constitués : déterminé à mener tous les combats !

J’en ai ainsi appelé « au respect des institutions », à commencer par celui de la démocratie représentative telle que précisée dans la Constitution. On ne rejoue pas les élections présidentielles et législatives 18 mois après pour des revendications qui n’ont pas dépassé le 1er tour de l’une ou l’autre élection : « Dans une démocratie la loi ce n’est pas la rue, ce sont les suffrages et ses représentants qui la font ».

J’en ai également appelé au « respect des contraintes économiques », car « la situation de la France n’est pas n’importe laquelle sur le plan économique ». Et surtout, j’en ai appelé « au respect des serviteurs de la République », car face aux agressions de membres des forces de sécurité, eux qui sont « les boucliers de la République », « c’est mon devoir d’élu, de maire de marquer aux uns et aux autres mon soutien, ma confiance, ma fidélité, mon respect et mon affection dans l’exercice de (leurs) fonctions ».

J’ai ensuite souligné que « 2019 sera pour Wattrelos l’année des grands chantiers » (plateforme logistique NEW à la Martinoire, premières entreprises sur la Lainière, programme 1000 logements du Centre-Ville, ANRU 2 aux Villas, quartier ancien au Crétinier, fin de la liaison Tourcoing-Beaulieu). Et j’ai, enfin, en présentant mes vœux à nos partenaires (car j’ai besoin d’eux « en forme »), exprimé mes attentes à plusieurs d’entre eux : MEL, Région, police nationale, Préfet, pompiers, bailleurs, et l’Etat bien représenté avec la présence du  Ministre.

En souhaitant à la France de retrouver « une vraie unité nationale », et au Ministre de bien sauter le « Pas » (le prélèvement à la source), j’ai conclu en ce qui me concerne : « Je suis au travail, déterminé à mener tous les combats ».

Voeux aux Corps Constitués : déterminé à mener tous les combats !

Dans son intervention, Gérald Darmanin, venu en Ministre mais aussi en voisin, n’hésite pas à distiller quelques gentillesses à mon égard, rappelant qu’en me rencontrant il avait « trouvé un modèle de maire populaire et efficace », « un bon maire », et que « Wattrelos avait de la chance de m’avoir comme maire ». Faisant allusion à ma technicité des choses financières, bancaires et budgétaires, il osa même dire que cela aurait pu être moi à sa place au Budget. Et conclut sur « tu peux compter quoi qu’il arrive sur mon soutien ».

Voeux aux Corps Constitués : déterminé à mener tous les combats !

Quelques mots gentils aussi pour Catherine Osson, notre députée, dont il a souligné le caractère et la ténacité, et qu’il juge véritable « stéréo » du maire pour porter les revendications de Wattrelos ! Car, en effet, Gérald se veut le Ministre des Hauts de France.

Le Ministre a ensuite évoqué très positivement les demandes que je lui ai (ce jour) transmises sur le financement de l’Hôpital de Wattrelos, celui de l’Enfance de l’Art ou des tablettes informatiques dans nos écoles. Dans un très bon exposé, fonction oblige, il a mis en perspective les dotations de l’Etat aux collectivités locales, la fiscalité locale, la revalorisation des valeurs locatives.

Il a surtout insisté, comme je l’ai fait, sur son soutien aux agents publics, martelant : « il n’y a pas de progrès social sans ordre. Par principe nous devons être du côté des forces de l’ordre », et « de tous les agents publics qui permettent le fonctionnement de l’Etat », car « c’est grâce à nos agents publics que la France est ce qu’elle est ».

Evoquant enfin le prélèvement à la source, son dossier d’actualité, et l’impôt en général (« c’est ce qui fait qu’on est citoyen »), il exhorta en conclusion : « il faut continuer à faire nation » !

Voeux aux Corps Constitués : déterminé à mener tous les combats !

Pour lire mon discours, cliquez ci-dessous.

Partager cet article

Repost0

commentaires