Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 06:53
Un Coup de Pouce pour un coup de main !

Pour la dixième année déjà, la Ville s’associe avec l’association Coup de Pouce (ex-Apfée) pour reconduire les fameux clubs de lecture et d’écriture dans nos écoles à destination des enfants repérés comme « fragiles » vis-à-vis de ces apprentissages fondamentaux.

 

En un mot, Coup de Pouce, c’est un… coup de main pour ne pas décrocher sur le plan scolaire dès le plus jeune âge ! Parce que la lecture, c’est la clé de tout le reste !

 

Ce soir, comme tous les ans, je reçois à l’Hôtel de ville, en compagnie de mes collègues adjoints, Jean-Pierre Mollière l’inspecteur de l’Education Nationale, Sébastien Vancappel l’ingénieur Coup de Pouce, Benkaddour Khnagui délégué du Préfet à l’égalité des chances, les enfants (et leurs parents !) venus signer leur carte de membres de ces clubs.

Un Coup de Pouce pour un coup de main !

Ils sont au nombre de 61 et se répartiront dans les 10 écoles publiques de la Ville, ainsi qu’à l’école privée Lacordaire, soit 12 clubs au total (2 clubs pour l’école Jean-Macé). Le principe est simple : après la classe, les enfants restent à l’école où un goûter est organisé, puis vient le temps du travail spécifique, des jeux, et la séance se termine par la lecture d’une « belle histoire », celle où les enfants sont comparés à des fleurs, que le « coup de pouce » veut aider à s’épanouir !

 

Mais, comme je l’explique aux parents présents dans la salle, il ne faut pas considérer que la journée de lecture se termine de cette façon : elle doit se prolonger à la maison, et l’engagement des parents est important, on a besoin qu’ils prennent quelques minutes pour s’intéresser au travail de leur enfant, lui faire également la lecture… Ils ont un vrai rôle à jouer, important, au même titre que les enseignants et les animateurs impliqués. Et cela vaut le coup (de pouce) : le taux de réussite des enfants « clubistes » est de 100 % à la fin de l’année scolaire !

 

Ce dispositif coûte, au total, 65 000 euros investis au bénéfice des enfants wattrelosiens, principalement par l’Etat et la CAF, la Ville participant à hauteur de 10 000 euros.

 

En piste donc pour une nouvelle année « Coup de Pouce » ; comme je le dis en conclusion aux enfants, c’est tous ensemble que nous réussirons !

Pour la dixième année déjà, la Ville s’associe avec l’association Coup de Pouce (ex-Apfée) pour reconduire les fameux clubs de lecture et d’écriture dans nos écoles à destination des enfants repérés comme « fragiles » vis-à-vis de ces apprentissages fondamentaux.

 

En un mot, Coup de Pouce, c’est un… coup de main pour ne pas décrocher sur le plan scolaire dès le plus jeune âge ! Parce que la lecture, c’est la clé de tout le reste !

 

Ce soir, comme tous les ans, je reçois à l’Hôtel de ville, en compagnie de mes collègues adjoints, Jean-Pierre Mollière l’inspecteur de l’Education Nationale, Sébastien Vancappel l’ingénieur Coup de Pouce, Benkaddour Khnagui  délégué du Préfet à l’égalité des chances, les enfants (et leurs parents !) venus signer leur carte de membres de ces clubs.


Ils sont au nombre de 61 et se répartiront dans les 10 écoles publiques de la Ville, ainsi qu’à l’école privée Lacordaire, soit 12 clubs au total (2 clubs pour l’école Jean-Macé). Le principe est simple : après la classe, les enfants restent à l’école où un goûter est organisé, puis vient le temps du travail spécifique, des jeux, et la séance se termine par la lecture d’une « belle histoire », celle où les enfants sont comparés à des fleurs, que le « coup de pouce » veut aider à s’épanouir !

 

Mais, comme je l’explique aux parents présents dans la salle, il ne faut pas considérer que la journée de lecture se termine de cette façon : elle doit se prolonger à la maison, et l’engagement des parents est important, on a besoin qu’ils prennent quelques minutes pour s’intéresser au travail de leur enfant, lui faire également la lecture… Ils ont un vrai rôle à jouer, important, au même titre que les enseignants et les animateurs impliqués. Et cela vaut le coup (de pouce) : le taux de réussite des enfants « clubistes » est de 100 % à la fin de l’année scolaire !

 

Ce dispositif coûte, au total, 65 000 euros investis au bénéfice des enfants wattrelosiens, principalement par l’Etat et la CAF, la Ville participant à hauteur de 10 000 euros.

 

En piste donc pour une nouvelle année « Coup de Pouce » ; comme je le dis en conclusion aux enfants, c’est tous ensemble que nous réussirons !

Un Coup de Pouce pour un coup de main !
Un Coup de Pouce pour un coup de main !
Un Coup de Pouce pour un coup de main !
Un Coup de Pouce pour un coup de main !
Un Coup de Pouce pour un coup de main !

Partager cet article

Repost0

commentaires