Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 10:18

Adopté définitivement en juillet dernier par l’Assemblée nationale, la loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi comporte en son sein des avancées sociales majeures. Au premier rang d’entre elles, la création de la prime d’activité : elle a remplacé la prime pour l’emploi (PPE) et le volet activité du revenu de solidarité active (RSA).

 

Entrée en vigueur le 1er janvier 2016, la prime d’activité vient compléter les revenus d’activité professionnelle. Elle est d’ores et déjà un succès : en à peine un mois d’existence, son fonctionnement est déjà meilleur que celui du RSA activité pendant des années ! Le montant moyen s’élève à 170 euros par foyer ; il a représenté un coût total de 255 millions d'euros en janvier.

 

Cette prime d’activité mensuelle plus simple (plus de papiers à remplir, elle peut se demander en ligne), plus juste (elle est versée aux travailleurs gagnant moins de 1 500€ par mois pour un célibataire), mieux ciblée ( les apprentis et les étudiants peuvent y avoir droit sous réserve de revenus d’activités suffisants) a été versée le 5 février dernier pour la première fois par les Caisses d’allocations familiales (Caf) et les Caisses de mutualité sociale agricole (MSA) à 1,5 million de ménages, soit 2 millions d’allocataires, donc 3,3 millions de Français !

 

Au demeurant, 225 000 jeunes âgés de moins de 25 ans, auparavant exclus du RSA activité, en ont bénéficié ! Ce sont surtout 700 000 Français de plus, en un seul mois de fonctionnement, par rapport à l’ancien dispositif !

 

Au total, plus de 5,6 millions d’actifs dont 1 million de jeunes sont éligibles à la prime d’activité. A l’opposé d’un minima social, cette prime d’activité a pour double objectif de valoriser le travail de tous les actifs de plus de 18 ans et d’inciter à la reprise d’activité.

 

Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales, l'a indiqué lors des questions au Gouvernement : la prime d’activité pourra être perçue avec effet rétroactif au 1er janvier si la demande est effectuée avant le 31 mars. Il suffit de se connecter sur le site de la CAF pour vérifier son éligibilité.

 

En ce début d’année, où l’on se souhaite des vœux malgré le contexte difficile, cette prime d’activité vient donner du pouvoir d’achat aux travailleurs modestes. L’aide est importante, et peut permettre de boucler les fins de mois difficiles de nombreux concitoyens. Cette nouvelle prestation sociale est un progrès social majeur ; elle témoigne de l’engagement de la Gauche gouvernementale en faveur de la reprise économique et du soutien au pouvoir d’achat des travailleurs modestes.

Partager cet article
Repost0

commentaires

PA 17/02/2016 18:34

versée le 5 février, c'est vite dit. mais bon, on dira que ce retard est du aux aléas de la mise en place d'une nouvelle mesure.