Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 04:28

img0342.jpegAprès la rénovation complète de l’école Brossolette (2012), et l’extension de la maternelle Marie-Curie par un bâtiment modulable de 350 m2, mais aussi le réaménagement, la mise en peinture de l’école maternelle existante et la réfection du réseau de distribution de chauffage (2013), c’est au tour de l’élémentaire Pierre-Curie de bénéficier de quelques travaux d’aménagement. Plus exactement : d’une deuxième phase.

 

On se souvient en effet qu’en 2011, dans cette école, la Ville avait procédé à la construction dans la cour, le long des classes, d’un préau de 143 m2 avec charpente métallique et toiture translucide, à la reconfiguration des bureaux de la communauté enseignante, au déplacement de l'entrée des enseignants et du personnel de service, à la rénovation d’une partie de la cour de récré, et pris des mesures de mise en accessibilité pour les personnes handicapées.

 

Pour résumer, il reste :

  • à remplacer l’ensemble des menuiseries pour économiser l’énergie ;
  • à améliorer encore l’accès aux personnes à mobilité réduite par le remplacement des menuiseries justement, mais aussi par la création de toilettes adaptées.

img0338.jpeg img0356.jpeg img0378.jpeg

 

img0388.jpegC’est actuellement le cas, comme je le constate ce matin en visitant le chantier : toutes les pièces de l’école sont concernées ; certaines sont terminées, d’autres sont en cours de rénovation. Une chose est sûre : le bâtiment sera beaucoup mieux isolé qu’il ne l’était, avec ces panneaux de laine de verre et ces épais placos de 25 que les ouvriers sont actuellement en train de poser. Il prend aussi des allures plus modernes. Tant mieux pour les élèves, l’équipe pédagogique, le personnel et les parents !

 

Les travaux n’ont pas de retard et seront terminés pour la rentrée des classes. Coût : 276 000 euros TTC (subvention de 50 % de l’ANRU + dossier de demande de subvention au titre du fonds départemental pour l’aménagement du Nord, le FDAN, déposé auprès du Conseil général).

 

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 17:20

Chantiers-2014-photo-283-2.jpegL’été est rarement anodin car, pour la Ville, il permet de préparer les dossiers, de lancer des procédures et aussi de prendre des décisions. A ce titre, malgré l’apparente quiétude estivale, l’été 2014 est important à Wattrelos pour trois raisons.

 

D’abord parce qu’il est le premier été du nouveau mandat : le temps des élections (municipales, communautaires) est derrière nous et les exécutifs sont en place, ici, dans les communes alentour et à LMCU. Nos engagements se mettent en œuvre. Avec nos nouveaux partenaires (Roubaix, Tourcoing, LMCU), nous apprenons à nous connaître, à nous respecter et surtout, nous cherchons à défendre les priorités communes à nos populations. C’est le cas pour nos hôpitaux par exemple, dossier d’intérêt intercommunal au sujet duquel, d’évidence, mes messages ont été entendus. C’est aussi le cas à la Communauté urbaine où la gestion étant par nature consensuelle, la gouvernance des politiques est modifiée, tant sur les hommes qui les gèrent que sur le fond.

 

Chantiers-2014-photo-283-3.jpegCet été est aussi important parce qu’il marque le temps d’une nouvelle hiérarchisation nécessaire des choix d’investissement pour toutes les collectivités territoriales, impactées par le nécessaire redressement des finances publiques nationales. Nous sommes tous dépendants des dotations d’Etat ; or, celles-ci baissent et vont nettement baisser en 2015 et 2016. Moins de dotations, c’est moins de recettes et donc moins d’épargne, moins d’autofinancement… et moins d’investissement, sauf à recourir à l’emprunt, solution facile dont je ne veux pas car je tiens à stabiliser notre stock de dette et ainsi préserver notre structure financière. J’avais dit durant la compagne des municipales que l’argent serait rare ; cela se confirme. Il ne faut pas, pour autant, sacrifier les intérêts de notre population ; donc il faut défendre les projets importants. Ici, au Département ou à la Communauté, la politique d’investissements ne peut qu’être adaptée, et si nos partenaires ont des choix à faire dans leurs investissements, autant qu’ils fassent ceux prévus à Wattrelos !

 

Enfin, l’été 2014 va être un été décisif pour des dossiers majeurs à Wattrelos : la ZAC du centre-ville, la liaison Tourcoing-Beaulieu (habitat-travail), le collège Neruda, la résidence Saphir de notre maison de retraite, la rénovation du quartier des Villas. A ce sujet, les nouvelles sont plutôt bonnes.

 

Ainsi, s’agissant du dossier centre-ville, je convoquerai vraisemblablement un Conseil municipal spécialement dédié à la question le 6 octobre, afin que la délibération puisse être votée lors du Conseil de communauté du 11 octobre. S’agissant de la partie communautaire de la liaison habitat-travail (rue de Mouscron-rue Vallon), la situation se débloque. La nouvelle gouvernance à LMCU a modifié les priorités, une bonne nouvelle financière est arrivée et je suis en mesure d’annoncer aujourd’hui que l’appel d’offres (qui passe aussi au Conseil LMCU d’octobre) va être relancé pour que les travaux reprennent (le travail en amont sur les réseaux est terminé) en 2015 pour une durée de 18 mois, avec construction d’un grand rond-point au Saint-Liévin.

 

Cette liaison habitat-travail est également de la compétence du Conseil général en ce qui concerne le chaînon actuellement manquant qui va traverser le parc du Lion pour se raccorder au boulevard Cambray, puis à la rue de Mouscron. Là encore, bonne nouvelle : le président du Conseil général, Patric Kanner, que j’ai rencontré récemment, m’a assuré que la réalisation de ce tronçon d’1,2 km en 2x2 voies avec ouvrage d’art (une passerelle permettant aux piétons de passer de part et d’autre du parc du Lion) débutera aussi en 2015 (coût : 5 millions), ce qui permettra d’améliorer également la desserte du futur collège Neruda tout proche.

 

Le collège Neruda, parlons-en justement : là encore, la situation se débloque, puisque le désaccord portant sur le rachat du terrain à la Ville par le Conseil général est levé.  La vente aura lieu à un prix équilibré sur lequel les deux collectivités se sont accordées, et qui préserve les intérêts patrimoniaux et financiers de la Ville.

 

Et le Conseil général nous soutiendra également pour la reconstruction de la résidence Saphir (maison de retraite) : la promesse des deux millions de participation du Département sera tenue (un en 2015 et un en 2016). La première pierre pourra être posée à l’automne.

 

Enfin, s’agissant du quartier des Villas, là, nous restons en attente. Il nous faudra même être vigilants cet automne lors du déclenchement par l’Etat de l’ANRU 2 qui concernera 130 quartiers en France ! Or, déjà 10 sont candidats dans notre seule communauté urbaine ! Soyons clairs : je veux que les Villas soient demain le Beaulieu d’hier ! On ne manque pas d’arguments. Mais soyons francs aussi : pour choisir les quartiers en géographie prioritaire, les autorités publiques ont choisi de retenir le critère du revenu moyen par habitant. Or, à la différence de ses grandes voisines Roubaix et Tourcoing, Wattrelos ne souffre pas de gros déséquilibres dans le peuplement de ses quartiers et le revenu moyen par habitant est assez homogène, mais supérieur à certaines poches de pauvreté de ses voisines (pour ne citer qu’elles). Ce qui, d’évidence, ne nous est pas favorable a priori. Raison pour laquelle je suis intervenu auprès du vice-président LMCU à la politique de la Ville, du préfet à l’égalité des chances, du cabinet du ministre… Il est vraisemblable que les Villas ne feront pas partie des 20 premiers quartiers choisis à la rentrée ; nous avons sans doute davantage de chances pour la deuxième vague de choix, un peu plus tard à l’automne, pour les quartiers dits d’intérêt local.

 

Pour finir, un mot sur nos investissements propres : nous respecterons nos engagements bien sûr, mais sur le plan financier, notre posture se veut extrêmement mature et prudente. Nous ignorons ce que seront nos recettes de demain et il nous faut impérativement adapter, bien sûr, nos dépenses, qu’elles soient d’investissement ou de fonctionnement d’ailleurs, à nos capacités financières, non pas présumées, mais réelles.


Chantiers-2014-photo-283-207.jpeg 

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 11:07

S'agissant du comité des oeuvres sociales du personnel des services municipaux de Wattrelos, on se souvient qu'après que le 3 octobre 2008, j'avais demandé par lettre au président de cette association, M. Windels, de me fournir des éclaircissements sur ses comptes, et que celui-ci ne m'ayant pas répondu dans le délai que je lui avais prescrit, j'ai pris ma responsabilité et avais saisi, le 18 octobre 2008 le Parquet, en la personne du procureur de la République.

 

Le 12 janvier 2009, la Police judiciaire engageait une enquête. Celle-ci, outre qu'elle confirmât mes analyses, permit aussi et surtout "d'établir le rôle central de M. Philippe Windels, président du COS, dans les dysfonctionnements constatés".

 

Comme le précise le procureur de la République, Frédéric Fèvre, dans le courrier qu'il vient de m'adresser :

 

"En l'espèce grâce au signalement effectué par M. Dominique BAERT, Député-Maire de WATTRELOS,  l'enquête diligentée par la DIPJ de Lille a permis de confirmer que sous la présidence de M. Philippe WINDELS, le COS de WATTRELOS a connu de graves difficultés financières matérialisées par des écarts importants entre les recettes et les dépenses relevées par la commissaire aux comptes.

 

Les investigations ont également mis en évidence le rôle central de Philippe WINDELS, qui avait profité de sa position pour commettre, à titre d'auteur principal, de nombreux détournements de fonds, constitutifs d'infractions d'abus de confiance.

 

Avant son décès, M. Philippe WINDELS a reconnu sa responsabilité".

 

Mais comme le note le procureur de la République :

 

"Le décès de M. Philippe Windels, intervenu le 11 octobre 2010, a entraîné l'extinction de l'action publique à son égard" ;le commissaire aux comptes n'a pas cru devoir dénoncer les faits au Parquet, en application des dispositions de l'article L823-12 du code de commerce, ce qui aurait permis de mettre un terme beaucoup plus tôt aux errements constatés".

 

Dès lors, par une décision en date du 25 juillet 2014, le procureur de la République ordonne "le classement sans suite de la procèdure, vu l'extinction de l'action publique à la suite du décès de M. Philippe Windels".

 

Je redoutais une telle décision,qui est, à cette date, sans doute la seule possible. Elle me laisse cependant un goût amer, face à la longueur des procédures d'abord bien sûr, mais aussi et surtout parce que subsistent dans ma tête bien des interrogations : pourquoi le président du COS a-t-il agi ainsi, pourquoi n'a-t-on pas pu l'interpeller et l'interroger plus tôt après que j'ai déclenché la procédure judiciaire ? Car des intérêts de membres du personnel, surtout parmi les plus modestes, ont été spoliés et la bonne foi des adhérents du COS a été abusée. J'ai dénoncé l'inacceptable mais j'aurais voulu comprendre, j'aurais voulu savoir…


Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 09:22

assemble222Ce matin, le Journal Officiel publie 4 questions que j'ai posées :

  • au ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le nombre croissant des scolarisations d'enfants à domicile. Pour lire la suite de la question, cliquez ici.
  • à la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur l'impérieuse nécessité d'accentuer la politique de rénovation énergétique des logements existants. Pour lire la suite de la question, cliquez ici.
  • au ministre des finances et des comptes publics sur la situation fiscale des jardineries au regard de la taxe sur les surfaces commerciales (Tascom). Pour lire la suite de la question, cliquez ici.
  • à la ministre des affaires sociales et de la santé sur la mise en conformité européenne de la législation française excluant les hommes homosexuels du don du sang. Pour lire la suite de la question, cliquez ici.
Repost 0
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 10:38

Bataille-de-Bouvines.jpgAux yeux de l’Histoire, c’est sans doute excessif mais il est incontestable que ce dimanche 27 juillet 1214, quand les troupes de Philippe-Auguste ont battu, en dépit de leur infériorité numérique, les troupes coalisées d’Otton IV d’outre-Rhin, du roi d’Angleterre Jean sans Terre, et du comte Ferrand de Portugal (et de Flandre : on le connaît bien à Wattrelos, c’est l’un de nos géants !), ce jour-là fut important : comme l’écrit l’éminent historien Georges Duby, c’est « l’un des 30 jours qui ont fait la France » !

 

Bouvines commémore donc solennellement aujourd’hui le 800e  anniversaire de cette bataille décisive. Elu du Nord et de notre métropole, il m’a paru normal et logique que je sois aux côtés de mon ami, Alain Bernard, maire de Bouvines. Les élus locaux qui n’y étaient pas, assurément, ont eu tort : d’abord parce que la cérémonie eut beaucoup de tenue ; ensuite parce que l’Histoire doit être respectée ; enfin, parce que réaffirmer la France face aux tensions que connait notre société, c’est important !

 

Les personnalités sont nombreuses. Sans les citer toutes, je prends plaisir à être aux côtés de Patrick Kanner, président du Conseil général (ph. ci-dessous, à gauche), Damien Castelain, président de LMCU, Vincent Ledoux, maire de Roncq, vice-président de LMCU (ph. ci-dessous, au centre), ou de Catherine Genisson, vice-présidente du Conseil régional, représentant Daniel Percheron.

 

Bouvines-juillet-2014-6.JPG Bouvines-juillet-2014-1.JPG Bouvines-juillet-2014-2.JPG

 

Bouvines-juillet-2014-3.JPGJ’y rencontre de nombreux maires amis du secteur mais aussi des collègues députés tels que Th. Lazarro, et J.P. Decool, ainsi que Guillaume Thirard, sous-préfet représentant le préfet du Nord, ou Sir Robert Worcester, représentant la Reine d’Angleterre (ph. ci-contre).

 

Personnalité marquante, qui renforce par sa présence la dimension historique de la cérémonie : le prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou, descendant des Bourbons qui ont régné sur la France jusqu’à Charles X (ph. ci-dessus, à droite). S’affirmant bien sûr « successeur bien lointain, car tant de siècles nous sépare, de Philippe-Auguste, vainqueur de Bouvines », il insiste « au-delà de la victoire elle-même, miraculeuse », sur ses trois enseignements : « L’affirmation de l’Etat ; la nouveauté de la bataille » où, à côté des chevaliers et vassaux royaux, « la différence fut les milices bourgeoises des communes. Ce souvenir permet de souligner l’intérêt de l’Histoire : c’est dans le temps que notre pays s’explique. Une grande nation est celle qui sait s’inscrire dans le temps ».

 

Alain Bernard, maire de Bouvines, dans un très bon discours, rappele qu’avec cette bataille « le roi des Francs est devenu roi de la France. Pourtant, cela s’annonçait mal… », compte tenu de la très nette supériorité numérique des adversaires. Mais il y eut cette « victoire inespérée autant que belle. Au soir de Bouvines, l’âme d’un pays est ainsi née, et la nation France prend forme ». Il souligne que la commémoration de ce jour veut porter trois messages : « La paix, l’Europe, la jeunesse ».

 

La paix, « c’est la plus belle des victoires : savourons cet état de quiétude et d’harmonie entre les peuples ». L’Europe, car « Bouvines est présente dans une mémoire collective qui dépasse les frontières et qui appelle une Europe rassemblée. La jeunesse car il faut intéresser la jeunesse à son histoire, pour qu’elle tire les enseignements de son passé ».

 

Ce crédo d’avenir pro-européen, Patrick Kanner l’endosse aussi, affirmant que « les rivalités d’hier font les fraternités d’aujourd’hui », tandis que Catherine Genisson souligne que « Bouvines ne sonne plus comme un cri de guerre »… Cet après-midi, lors du concert qui aura lieu dans le jardin du château, les chorales entonneront avec ferveur « l’hymne européen ».

 

Mais en cette fin de matinée, c’est le sentiment d’un moment d’histoire que tous nous partageons. D’abord  la vue des 21 magnifiques vitraux de l’église, qui témoignent tous de cette bataille, ou devant l’obélisque pour le dépôt de gerbes, à quelques mètres à peine de cette chapelle où, dit-on, Philippe-Auguste se recueillit avant le combat.

 

Bouvines-juillet-2014-4.JPG Bouvines-juillet-2014-55.jpg

 

A Bouvines, ce matin, comme le conclura le préfet, on se sera souvenu de « ce moment d’histoire qui marque l’émergence d’une nouvelle puissance qu’est la France, mais aussi de la notion d’Etat »…

 

Repost 0
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 15:56

Centres-aeres-2014_blog-18-copie-1.jpegC’est le tube de l’été, et je l’ai au moins entendu deux fois ce matin : si Magic System rythme les chorégraphies des enfants que nous accueillons durant les six semaines de nos centres d’accueil de loisirs (centres aérés), c’est que sa chanson est à l’image de l’ambiance qui y règne : joyeuse !

 

Oui, y a de la joie dans ces 14 centres (7 maternels, 7 primaires) que les jeunes Wattrelosiens sont de nouveau nombreux à fréquenter (près de 1 100 inscrits). De plus en plus nombreux au fil des années même, preuve que le travail fourni par les 28 agents des services municipaux, les 10 directeurs et les 139 animateurs (chiffres de cette session de juillet) est de qualité, qu’il répond à un besoin aussi.

 

Les centres aérés à Wattrelos, c’est une belle, c’est une grosse machine qui présente trois caractéristiques :

  • chaque centre est tenu d’élaborer son projet pédagogique (les fameux thèmes que l’on retrouve ici ou là : cirque, jeux olympiques, super héros, B.D., conquête de l’ouest, etc.) ;
  • les activités locales doivent êtres les plus aérées possibles (en fonction de la météo bien sûr). Cette année, deux temps forts particuliers avec les sorties au parc Astérix pour les grands et à la Mer de sable pour les plus jeunes. Par ailleurs, le succès pour nos mini-stages sportifs, culturels ou de loisirs ne se dément pas ;
  • les activités externes (campings et colonies) fonctionnent également très bien, et j’irai personnellement rendre visite aux enfants en camping à Merlimont, puis en colo à Lesparre-Médoc.

Cette année, ce triptyque à succès est conforté et j’en suis ravi. J’exige néanmoins de tous les collaborateurs qui ont la responsabilité de nos enfants une vigilance absolue en matière de sécurité : chacun d’entre eux engage la responsabilité de la Ville en accueillant ces enfants ! D’abord en garantissant une qualité d’accueil et d’animation (le principal objectif, ne le perdons pas de vue, c’est que les enfants s’amusent et passent de bonnes journées de vacances !). Ensuite en ne transigeant pas avec les règles de sécurité, même si le risque zéro n’existe évidemment pas. Mais il faut tout faire pour s’en approcher.

 

Ce matin, comme tous les ans, je vais visiter quelques uns de ces centres et de ces mini-stages en compagnie de mes collègues élus – parmi lesquels Sylvie Zaïdi, en charge des activités périscolaires, et Georges Prpic, en charge de l’éducation – de directeurs de service de la Ville et de l’équipe de collaborateurs qui pilote la machine depuis son quartier général au CSE. Visite traditionnelle, mais vrai moment de plaisir tant la bonne humeur et l’esprit de la fête habitent les différentes équipes d’animateurs et les différents groupes d’enfants que je croise.

Centres-aeres-2014_blog-1.jpeg 

Centres-aeres-2014_blog-2.jpegNous commençons par le centre Jaurès-Michelet où nous surprenons les enfants de maternelle en pleine répétition de leur spectacle de l’après-midi (aujourd’hui est le dernier jour de la session de juillet), se trémoussant sur une chorégraphie de… je vous le donne en mille : Magic System évidemment (ph. ci-dessus) ! Et je vois que la contagion gagne quelques unes de mes élues… En ce qui me concerne, on m’a fabriqué une cravate customisée que je n’hésite pas à enfiler en compagnie d’un autre copain cravaté (ph. ci-contre) ! J’avais opté pour le col ouvert ce matin ; me voilà rappelé à mes fonctions ! Côté élémentaire, ce sont des jeux d’adresse qui sont organisés dans la cour : un grand classique mais qui fonctionne toujours.

 

Au CSE (photos ci-dessous), nous découvrons deux mini-stages : théâtre – une histoire de loup, d’ogre et de « bons champignons tout ronds » fabriqués par nos jeunes acteurs en herbe – et arts plastiques où les filles sont très nettement majoritaires. L’atelier du matin consiste à peindre de petites branches ramassées au parc du Lion, après une séance de modelage de plâtre ayant laissé dans un coin de déjà belles œuvres.

 

Centres-aeres-2014_blog-3.jpeg Centres-aeres-2014_blog-4.jpeg

 

Centres-aeres-2014_blog-8.jpegLe parc du Lion, justement, nous le traversons pour rendre visite à des amateurs de glisse. C’est de glisse urbaine qu’il s’agit (photos ci-dessous). Du skate au… skate parc, forcément, au lendemain d’une séance de BMX qui a donné lieu à de belles photos téléchargeables sur le blog de nos centres (www.accueilsdeloisirs-wattrelos.fr). Les enfants sont venus à trottinette (de marque Dominator, ça ne s’invente pas) : la glisse, c’est aussi ça ! Puis du nordic blading, sorte de biathlon urbain qui consiste à marier roller et tir à la carabine sur cible électronique. On me propose d’essayer ; bingo, je tente ma chance… et je ne m’en tire pas trop mal, malgré une cible mal ajustée (ph. ci-dessus).


Centres aérés 2014 blog-5Centres-aeres-2014_blog-6.jpegCentres aérés 2014 blog-7Centres-aeres-2014_blog-9.jpeg

 

Puis nous filons vers le Sapin Vert (où les grands proposent une chorégraphie géante sur une musique de vous-savez-qui, et où les petits profitent d’un coin à l’ombre, pour faire vivre l’opération Jean-Zay-les-bains : du sable, des outils de plage, un transat, des bouées… On s’y croirait !

 

Centres-aeres-2014_blog-10.jpeg Centres-aeres-2014_blog-11.jpeg

 

Centres-aeres-2014_blog-12.jpegNotre périple se termine au Touquet Saint-Gérard, à Anatole-France, l’un de nos plus gros centres, avec un accueil de folie : je suis littéralement assailli d’enfants qui me reconnaissent et viennent spontanément me dire bonjour. Y a pas à dire, ça fait plaisir ! Leurs clowns d’animateurs – comprenez : leurs animateurs déguisés en clowns – ont convoqué un collègue, Sublimo, sculpteur de ballons qui s’emploie aussitôt à fournir à chaque enfant sa petite sculpture. Il a du boulot mais il travaille à une vitesse impressionnante.

 

Centres-aeres-2014_blog-16.jpegEt puisque c’est déjà l’heure de passer à table, je fais un crochet pour voir les petits au restaurant scolaire. Avec un heureux dans la salle : le petit Romain dont c’est l’anniversaire et qui veut faire une photo avec moi ! Aucun problème bien sûr !

 

 

 


Centres-aeres-2014_blog-13.jpeg Centres-aeres-2014_blog-14.jpeg Centres-aeres-2014_blog-15.jpeg

 

Voilà nos centres d’accueils de loisirs sur de bons rails : à mi-parcours, tout va bien. Merci à tous ceux qui les font vivre ! Et comme le dit la chanson : « Allez, allez, allez »… dans nos centres aérés !

 

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 15:50

assemble222Ce matin, le Journal Officiel publie la question écrite que j'ai posée :

  • au secrétaire d'État, auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire, sur la nécessité qu'il y ait, dans le projet de loi de finances pour 2015, une revalorisation de l'allocation différentielle pour conjoint survivant. Pour lire ma question, cliquez ici.
Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 19:26

A nouveau, le groupe socialiste m’a invité à être l’un de ses intervenants pour la seconde lecture de la loi de finances rectificative pour 2014.

 

La règle étant de ne pas répéter en seconde lecture ce qu’on a dit en première lecture, j’ai centré mon intervention sur une réponse politique à celles et ceux qui dans des oppositions variées (surtout à droite, heureusement !) critiquent ou s’opposent à ce texte, car en effet, comment ne pas voir que cette LFR est d’abord et avant tout une loi de baisse des impôts pour les plus modestes ?

 

Cette nouvelle lecture s’est prolongée bien tard et j’ai quitté l’Assemblée à 1 h 30.

 

Pour lire mon intervention, cliquer ici.

 

 
Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:12

db-fabius.jpgL’an dernier, j’avais participé à Tournai, aux côtés des ministres de l’Intérieur belge et français (donc Manuel Valls), à une réunion pour renforcer la coopération transfrontalière des autorités de police. La mise en place des décisions prises et des coopérations nouvelles telles que depuis lors, les services belge et français ont travaillé pour les renforcer, a cependant besoin de la ratification d’un accord franco-belge.

 

C’est justement pour savoir où en est précisément le calendrier diplomatique et de ratification de cet accord international si important, appelé « Tournai 2 », que j’ai écrit au Premier Ministre sur ce thème le 6 mai dernier.

 

Je viens de recevoir ce jour un courrier de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international. Il m’annonce que la préparation du texte se termine justement ce jour, et que le Projet de Loi passera en Conseil des ministres la semaine prochaine, mercredi 23 juillet.

 

Une bonne nouvelle assurément pour nos relations policières franco-belges. Lors de la ratification, c’est sûr, je voterai pour !

 

Pour lire la réponse de Laurent Fabius, cliquer ici.

Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 11:23

assemble222Ce matin, le Journal Officiel publie les questions écrites que j'ai posées :

  • au secrétaire d'État, auprès du ministre des finances et des comptes publics, chargé du budget, sur le paiement, par les maisons d'assistantes maternelles (MAM), de la taxe d'habitation. Pour lire ma question, cliquez ici.
  • à la ministre des affaires sociales et de la santé sur une très souhaitable mise en place d'un modèle national d'étiquetage nutritionnel simplifié afin de lutter contre les maladies chroniques liées à une mauvaise alimentation. Pour lire ma question, cliquez ici.
Repost 0