Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Non je n'ai pas changé : je suis pour le sérieux économique et le progrès social
    Non, je n’ai pas changé ! Je suis socialiste, je le reste, et le resterai ma vie durant ! Mais je suis pour le sérieux économique et le progrès social. Je ne suis pas pour un socialisme des illusions et du chaos. Je suis pour qu’on dise la vérité aux...
  • Agents municipaux : 55 médaillés !
    Après un (trop rapide) passage à l’Assemblée générale des Amis de la Lainière, avec nombre d’adjoints je participe à 10 h 30 au CSE à la cérémonie de remise des médailles du travail aux agents municipaux qui ont 20, 30 ou 35 années de carrière. Ils sont...
  • Hamon : premiers choix, premières erreurs
    Je ne crois pas à la capacité politique de Benoît Hamon d’être présent au second tour de l’élection présidentielle. Sa stratégie politique, orientée vers la gauche de la gauche, est une erreur, qui l’enferme dans une équation de l’impossible au 1er tour...
  • Budget MEL 2017, je le soutiens !
    Ce vendredi 10 février, après l'intégration de la Communauté de communes des Weppes et la prise de compétences, notamment voirie, au Département, la MEL votait son Budget 2017. Président de la Commission des Finances de la MEL, je suis intervenu dans...
  • Budget 2017, pas plus d'impôts mais davantage d'investissements !
    Le Conseil municipal de Wattrelos s'est réuni ce jeudi soir (veille du vote de celui de la MEL) pour voter son Budget. L'ordre du jour était même particulièrement copieux puisqu'outre le Budget, le Conseil municipal se prononçait sur un très gros dossier...
  • Mon premier "patron", en politique, est décédé
    Juste après la fin de mes études à Sciences Po, c’était l’été 1981, et passant des concours administratifs dont j’attendais les résultats, j’ai souhaité collaborer au travail d’un parlementaire socialiste. C’est ainsi que j’ai été présenté à Jacques Moreau,...
  • Primaires (2) : Hamon c'était non, ça reste non !
    Que ce soit dans mes fonctions ou comme homme, j’ai l’habitude de dire ce que je pense. Et dans ma vie politique, j’ai au plus profond de moi une obsession, celle de défendre l’intérêt de ma ville Wattrelos et de mes concitoyens, et l’intérêt de mon pays....
  • Emploi régional, ça va mieux dans les Hauts-de-France !
    Pôle Emploi établit chaque trimestre la statistique des reprises d’emploi dans notre région des Hauts-de-France. Les chiffres du 3ème trimestre 2016, qui viennent d’être publiés, sont particulièrement encourageants. Ils sont même clairement bons. En effet...
  • Primaires (1) : Wattrelos vote Valls, merci Wattrelos !
    Le second tour de la primaire vient d’avoir lieu. Les résultats du second tour étaient inscrits dans ceux du premier, et dans les ralliements d’entre-deux tours. La victoire nationale de Benoît Hamon, pour nette qu’elle soit, à 58 % contre 42 %, m’attriste...
  • Vers la fin des pensions alimentaires non payées !
    Janvier 2017 marque une avancée très importante dans le dossier des pensions alimentaires impayées qui rendent la vie quotidienne très difficile pour nombre de parents séparés, dont une très grande majorité de femmes qui élèvent seules leurs enfants....
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 11:10
Voeux à l'Hôpital : existence, cohérence et subvention !

Il fallait oser : faire la cérémonie des vœux à l’Hôpital sur fond d’intempéries neigeuses, de pic national d’épidémie de grippe saisonnière et un vendredi 13 ! Eh bien, à Wattrelos, même pas peur ! Après que la Directrice, Mme Hache, et le Docteur Strekker (ci-contre) qui ont présenté les résultats de l’année écoulée et les projets de 2017, j’ai moi aussi présenté mes vœux au personnel de l’établissement.

 

Le monde de l’hôpital est dans une situation nationale paradoxale. En effet, globalement les fondamentaux économiques se sont nettement améliorés (déficit public réduit par 2, dette publique qui, enfin, décroît, compétitivité améliorée, investissement et emploi qui progressent), et les comptes sociaux sont quasiment à l’équilibre (17,4 Mds € de déficit en 2011, et seulement… - 0,4 Md€ en 2017 !). Mais si la branche famille est à l’équilibre, les branches retraite (+ 1,6 Mds € en 2017 au lieu de – 5 Mds € en 2011) et accident du travail (+ 0,7 Md€) sont excédentaires, la branche maladie reste en déficit (-2,6 Mds € en 2017), même si son redressement est spectaculaire (-8,6 Mds € en 2011) et si ce déficit est le plus bas depuis 2001 !

 

Ainsi, si au niveau national, le secteur hospitalier est en meilleur santé financière qu’il y a 5 ans, il a des problèmes : des déficits subsistent ; l’état de la démographie médicale pose le problème des compétences disponibles ; les plateaux techniques, toujours plus onéreux, et qui attirent les compétences ; la concurrence du secteur privé (notamment pour ses rémunérations disproportionnées).

 

L’Hôpital de Wattrelos n’échappe pas à ces contraintes. Comme les autres hôpitaux, lui aussi va connaître des problèmes de recrutements de médecins et de compétences, et lui aussi a un problème de déficit. Pour autant, je m’inscris en faux contre les discours alarmistes répétitifs, malsains et démotivants, qui déclament avec la régularité d’un métronome que parce qu’il est petit, l’Hôpital de Wattrelos ne pourrait que mourir ! Cela suscite des peurs inutiles. En revanche, la pérennité d’un établissement hospitalier peut être en cause s’il n’a pas de médecins, s’il n’a pas de compétences techniques, s’il n’a pas de projet médical cohérent.

 

Voilà pourquoi, je tiens à dire ce soir, au nom de Wattrelos avec les élus qui m’entourent, que l’Hôpital de Wattrelos veut réaffirmer son existence et sa cohérence.

 

Son existence, car population et élus sont attachés : aux soins non programmés, mais nous voulons qu’ils soient mieux rémunérés par les autorités de santé ; aux lits de surveillance continue, mais dûment autorisés ; aux lits de médecine, car c’est le cœur de notre hôpital ; à la rééducation fonctionnelle, compétence structurante et reconnue de l’établissement ; à la maison de retraite, dont nous sommes heureux de l’ouverture de son nouveau bâtiment.

 

Sa cohérence à deux égards. D’abord, il nous faut avoir les moyens de nos projets. Il ne faut pas mal faire ce que l’on fait, sinon mieux vaut ne pas le faire. C’est pourquoi je suis attaché à ce que nous ayons, au Centre Hospitalier, compétences et moyens techniques nécessaires. Ensuite, nous ne pouvons que nous intégrer à l’offre de soins au sein du Groupement Hospitalier de Territoire, en renforçant nos pôles soins de suite en rééducation cardiaque et neurologique, et en gériatrie, et notre surveillance continue, et en obtenant une amélioration des conditions financières de certaines activités.

 

C’est sur cette perspective que j’ai : remercié Mme Hache, pour son intérim de Direction ; annoncé l’arrivée début février de M. Eric Kryzkala, nouveau directeur ; félicité médaillés et retraités ; souhaité à toutes et tous une bonne année, en assortissant mes vœux d’une nouvelle subvention, sur crédits parlementaires, de 15 000 euros au Centre Hospitalier (qui s’en servira pour acquérir du matériel médical).

Voeux à l'Hôpital : existence, cohérence et subvention !
Voeux à l'Hôpital : existence, cohérence et subvention !
Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 09:44
Carte du combattant, la réponse du Ministre !

Lors de la préparation du Budget 2017 des Anciens Combattants, j’avais interrogé le Secrétaire d’Etat des Anciens Combattants sur le bénéfice de la carte du combattant aux militaires ayant servi en Algérie avant le 2 juillet 1962, qui y sont intervenus encore sur place après cette date, et de manière discontinue. Malheureusement, contraint par le temps, et vu la multiplication des questions, le Ministre n’avait pas pu me répondre le jour de la Commission élargie.

 

Qu’à cela ne tienne, je lui ai écrit sur ce sujet le 25 novembre dernier. Je reçois ce jour la réponse, argumentée, du Directeur de Cabinet du Ministre.

 

Pour lire mon courrier, cliquer ci-dessous :

Pour lire la réponse du Directeur de Cabinet, cliquer ci-dessous :

Repost 0
Publié par Dominique Baert
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 09:10

La Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2017, que j’ai votée en fin d’année dernière, réduit la contribution sociale généralisée  (CSG) pour plus de 500 000 retraités percevant des pensions modestes. Une mesure de justice sociale rendue possible par la revalorisation de 3% des seuils de « revenu fiscal de référence » pour être éligible à l’exonération de la CSG ou bénéficier d’un taux réduit de CSG.

 

Ainsi, concrètement pour une personne seule, depuis ce début 2017 :

  • les retraités percevant une pension mensuelle inférieure à 1 013 € bénéficient d’une exonération de CSG ;
  • les retraités percevant une pension mensuelle comprise entre 1 013 € et 1 286 € bénéficient du taux réduit de CSG de 3,8 %.

 

Ce sont les retraités percevant une pension mensuelle égale ou supérieure à 1 287 € qui, dorénavant, sont assujettis au taux normal de 6,6 %.

 

Selon les différents cas de figure - exonération, bénéfice d’un taux réduit - le Ministère des Affaires Sociales chiffre entre environ 40 et 75 € le gain de pouvoir d’achat mensuel pour les personnes seules ou en couple percevant des retraites modestes.

 

Cette mesure de justice – qui représente un effort budgétaire de 300 millions d’euros porté par le gouvernement de Manuel Valls - est effective depuis le 9 janvier, date de versement des pensions au profit des retraités du régime général de sécurité sociale. Pour les autres régimes, elle entrera en vigueur en fonction des dates de versement des pensions.

Repost 0
Publié par Dominique Baert
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 15:38
Voeux au personnel : un maire amoureux enthousiaste de ma ville !

Pour cause de décalage des vacances scolaires des écoles belges, la cérémonie des voeux au personnel municipal – d’ordinaire la première de l’année – n’a eu lieu que ce mardi, et c’est devant une salle Salengro aux chaises bien remplies qu’à partir de 17 heures la sympathique troupe wattrelosienne Nordsud aura lancé, en chansons et en rythme, cette manifestation.

Voeux au personnel : un maire amoureux enthousiaste de ma ville !

Elle est toujours impressionnante, mais en même temps, elle est pour moi la seule vraie occasion dans l’année de m’adresser à toute la « famille municipale », actifs et retraités. Cette année, j’ai voulu leur parler, comme en famille, de nos douleurs, de mes inquiétudes, des joies que nous avons eues, des enthousiasmes que nous devons avoir, et des vœux pour l’année en cours.

 

Les douleurs, ce sont les départs de ceux qui sont disparus cette année, proches et agents, dont notamment mon prédécesseur, Alain Faugaret.

 

Mes inquiétudes sont politiques, dans le contexte bien connu. « Chef de la majorité municipale », et ayant de par mes fonctions la responsabilité de « porter un projet pour l’avenir de Wattrelos, et de défendre les intérêts de Wattrelos », je me dois de prévenir des dangers qui menacent, du strict point de vue de la politique conçue comme « la vie de la cité. Car les programmes qui, selon le sort des urnes, peuvent être mis en œuvre, peuvent impacter profondément les moyens de la ville, « Maire responsable », je préfère prévenir, pour qu’on ne vienne pas nous dire après « je ne savais pas » !

 

Mais les agents municipaux wattrelosiens, comme leurs élus, ont aussi le droit d’avoir des joies, ils le méritent, vu le « travail réalisé » en 2016. Ils peuvent légitimement avoir deux fiertés particulières : la mobilisation des équipes pour les inondations de juin ; avoir réussi à faire Berlouffes, alors que la braderie de Lille, elle, était annulée. « Le service public wattrelosien peut être fier d’avoir donné toute son énergie et ses capacités pour faire Berlouffes » !

 

Malgré les difficultés – et elles ne sont pas minces – « je reste un maire enthousiaste » : « les projets continuent », et « les soutiens s’affirment » de la part de nos partenaires (MEL, Région). « Je veux croire à la défense du service public à la wattrelosienne » : « je suis bien en vie et plus combatif que jamais, car « amoureux enthousiaste de ma ville ».

 

Et si, plagiant Montaigne, et incitant nos agents à fleurir « Wattrelos de notre ardeur à la servir et de notre enthousiasme à l’aimer », c’est avec une salle debout, applaudissant au rythme de la chanson « On dirait » d’Amir, que j’ai conclu mon propos, invitant ensuite les agents municipaux à s’approcher des buffets. Bonne année à toutes et tous, et Bonne Année à Wattrelos.

 

Pour lire mon discours, cliquer ci-dessous :

Voeux au personnel : un maire amoureux enthousiaste de ma ville !
Voeux au personnel : un maire amoureux enthousiaste de ma ville !
Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 11:01
Manuel Valls à Liévin, auprès du monde du labeur !

Ce dimanche matin, Manuel Valls est à Liévin. Liévin ville minière, ville où bat le cœur de la gauche et le souvenir de la visite de François Mitterrand dans ce même Hôtel de Ville en décembre 1994 (j'y étais !) à quelques mois de la fin de son mandat. Ce sont plus de 400 personnes qui accueillent sous les applaudissements Manuel, que j'accompagne aux côtés de plusieurs élus du Pas de Calais, et des ministres Patrick Kanner et Pascale Boistard.

Manuel Valls à Liévin, auprès du monde du labeur !

Après les discours combatifs du Maire de Liévin et du Président du Conseil Départemental, Manuel Valls commencera son discours, évidemment, en saluant les élus et par un hommage appuyé au souvenir de François Mitterrand, mais aussi au monde minier "qui a sculpté les paysages de cette région". Il se dit venu saluer "le monde du labeur", et parler de "dignité, d'emploi, de travail, d'entreprises, d'industrie".

 

Trois grands thèmes dans son intervention :

 

D'abord l'enjeu de l'élection présidentielle : "je ne veux pas que le peuple de gauche se retrouve à choisir entre une droite dure, conservatrice, et l'extrême-droite qui ruinerait le pays. Ce serait un scénario catastrophe ! Je ne veux pas revivre 2002."

"Alors je pose cette question : est-ce que nous voulons gagner ou pas ?" "Nous devons sonner le rappel, aller au combat ! Je veux que la gauche remporte cette élection présidentielle. Et c'est pour cela qu'on doit réussir cette primaire".

"Il faut des choix clairs". Cette primaire ce sont 3 choix qui s'offrent aux Français : "l'impasse, le retour en arrière, et le chemin du progrès social !"

 

ŸEnsuite, le projet présenté : quel est son but ? "Je ne veux pas que dans un monde en pleine ébullition, notre nation s'affaiblisse, que les perspectives pour chacun se referment chaque jour un peu plus. Je refuse le fatalisme, l'impuissance, le tous contre tous du populisme".

 

ŸIl déclinera ensuite chacun des grands thèmes de son projet : "Une République forte, une France juste" : l'Europe, la protection des Français, la laïcité, le modèle social et de santé, l'emploi et le pouvoir d'achat.

 

Enfin, il invite à "réinventer la gauche", c'est-à-dire "la protection, le progrès, la justice sociale, la République, une République qui protège, une France plus juste", avant de conclure, sous les applaudissements, et avant la Marseillaise : "Voilà où je veux vous emmener !".

Manuel Valls à Liévin, auprès du monde du labeur !
Repost 0
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 10:58
Voeux aux Associations (2) : Honneur aux Médaillés !

C'est une tradition : lors de la cérémonie des Vœux aux associations, j'en profite pour remettre, devant tous les représentants des associations wattrelosiennes, les médailles de la Jeunesse et des Sports. Chaque année, plusieurs bénévoles sont ainsi distingués.

 

Cette année, deux médailles, l'une d'argent pour Dorothée Prouveur, l'autre de bronze pour Olivia Placé, pour la section Tir de l'Amicale du Centre. Et cinq médailles pour les bénévoles et gymnastes de Jean Zay Gymnastique, dont quatre récipiendaires sont présentes : Cathy Derache, Carine Fillez, Séverine Gorloo et Corinne Simon.

 

Mais, cette fois-ci, j'ai également souhaité mettre spécifiquement à l'honneur deux très grands bénévoles, deux Présidents depuis plus de 20 ans à la tête de leur Club, et qui viennent de passer la main. Quand on sait l'ampleur de leur engagement associatif, leur disponibilité et leur dévouement, j'ai pour tous deux une affection, une amitié et un respect infinis.

 

Il s'agit d'abord d'André Allenne, président jusqu'à ces dernières semaines de la section Tir de l'Amicale du Centre. Membre depuis les années 80, Président depuis 1996, et l'ayant quitté il y a quelques jours à peine, André Allenne aura fait de son Club, fort de 140 adhérents, une école de tir dont la réputation dépasse la région.

Voeux aux Associations (2) : Honneur aux Médaillés !

Et j'ai également mis en avant Jean-Pierre Bordet, président de "son" club de foot de 1992 à septembre 2016 ; pugnace, ferme, il a toujours su faire vivre une entente, une convivialité particulière au Wattrelos Football Club. Il est aussi, depuis la disparition de Roland Lévêque, le Président de l'Office Municipal des Sports.

Voeux aux Associations (2) : Honneur aux Médaillés !

A ces deux grands présidents de Clubs, en reconnaissance, j'ai remis la Médaille d'honneur de l'Assemblée nationale. Et à Sandrine Claussmann, présidente de L'Art Scène (cf. texte précédent), un bouquet de fleurs bien mérité.

Voeux aux Associations (2) : Honneur aux Médaillés !
Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 10:33
Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !

Traditionnellement, c'est toujours par la présentation d'une prestation d'une association wattrelosienne que commence la cérémonie des vœux aux associations. Cette année, c'est devant une salle du CSE bondée, que l'Art Scène, que préside Sandrine Claussmann, a pu présenter un extrait de son (superbe) spectacle Les Messagers du Futur. 18 jeunes qui ont mis beaucoup de fraîcheur, dans leurs danses et dans leurs chants, qui, à eux seuls, étaient des vœux : "Le bonheur ici-bas n'a pas de prix", "la lumière est au bout du chemin", "je vous aime… dans un monde qui se déchaîne, les enfants vous tendent la main", et "vivez, rêvez, aimez" ! Bravo à la troupe, qui se produira les 23 et 24 septembre 2017 sur la scène du CSE.

Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !
Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !
Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !

J'ai voulu placer les vœux 2017 sous le thème du patrimoine : "Celui des hommes et des femmes qui font vivre notre ville, et donc nos associations" ; et aussi "celui de notre histoire", car "le Wattrelos d'hier aide à comprendre le Wattrelos d'aujourd'hui". C'est pourquoi j'ai demandé à Georges Dubois, Président des Amis de la Lainière et du Textile, d'être le porte-parole des associations wattrelosiennes. Un petit film (9 min) qui raconte les événements festifs du Peignage Amédée et de la Lainière a été projeté avant l'intervention de G. Dubois.

Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !
Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !
Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !

J'ai, à sa suite, évoqué moi aussi l'importance du textile dans l'histoire de Wattrelos, dont "l'effondrement nous aura laissés collectivement groggy", mais qui "a façonné bien des générations". Mais c'est dans son sillage que sont nées et se sont développées à la fois nombre d'associations et les pratiques associatives ; et celles-ci sont l'héritage de nos anciens, elles qui "forment une dimension collective et solidaire de notre société".

 

A Wattrelos, "notre municipalité soutient et soutiendra ses associations". Pour celles-ci le "contexte national 2017" est "plus favorable que jamais" : j'ai rappelé les mesures récentes notamment pour l'aide à l'emploi, à l'instar du crédit d'impôt sur la taxe sur les salaires, ou l'augmentation des jeunes en service civique.

 

Côté municipal, si "la ville ne peut pas donner plus quand elle-même elle a moins", elle continue de donner beaucoup, et "2017 sera une bonne année pour nos associations". La dynamique associative wattrelosienne, chacun pourra s'en apercevoir les 4 et 5 février 2017 à la Fête des Associations à la salle Salengro ! Bonne année à nos assos, et à tous leurs bénévoles sans lesquels rien n'est possible !

 

Pour lire mon intervention, cliquer ci-dessous.

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 10:28

C’est, on le sait maintenant, pour moi une habitude depuis que je suis député, j’ai choisi d’accorder une partie de ma réserve parlementaire pour soutenir la police et les policiers de Roubaix, qui font un travail difficile, dans des conditions souvent périlleuses, et qui méritent d’être soutenus par leur député. Pendant longtemps, j’ai été le seul député de France à faire cela, et je me souviens que le Ministère de l’Intérieur avait dû mettre en place une procédure budgétaire spécifique pour pouvoir attribuer à un de ses commissariats ces crédits budgétaires.

 

Au terme de la législature, ce jeudi soir, je ne déroge pas à cette ligne de conduite, d’autant moins qu’avec l’état d’urgence, avec ce que les forces de sécurité vivent depuis deux ans dans la lutte contre le terrorisme, il est plus fondamental que jamais de maintenir un signal de soutien à nos policiers. Et là c’est du concret !

 

Voilà donc pourquoi, comme à l’accoutumée, j’ai remis au Commissaire Central de Roubaix, Olivier Dimpre, en présence de Jean-Christophe Bouvier, Préfet délégué à la Sécurité et à la Défense, un arrêté de subvention (sur crédits du Ministère de l’Intérieur) de 20 000 euros (à engager, sur des travaux ou équipements, avant le 28 février 2017).

 

 

 

Voeux aux Corps Constitués (2), des subventions pour la Police et les victimes

Et cette année, dans le contexte de l’état d’urgence, il me paraît aussi important d’avoir également un message, un soutien pour les victimes d’agressions ou de délits. C’est ainsi que, ce même soir, j’ai remis à Jean-François Masselis, Directeur du SIAVIC, association bien connue d’aide aux victimes, un arrêté de subvention de 7 000 euros. Cela permettra de maintenir ou de conforter les appuis accordés par ces juristes aux victimes, si souvent démunies et désorientées lorsqu’elles sont frappées par un accident ou un acte délictueux.

Voeux aux Corps Constitués (2), des subventions pour la Police et les victimes
Repost 0
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 09:46
Voeux aux Corps Constitués (1), avec Xavier Bertrand

Du fait du report à la semaine prochaine des vœux au personnel communal, la cérémonie des vœux aux Corps Constitués est, cette fois, la première de l’année. Que sont les Corps Constitués ? Les partenaires de la ville pour le fonctionnement ou les investissements et projets de Wattrelos : des élus voisins, des représentants de la Préfecture, des services de l’Etat, les enseignants, les délégués départementaux de l’Education Nationale, et des élus et dirigeants d’autres grandes collectivités avec lesquelles la ville travaille.

Voeux aux Corps Constitués (1), avec Xavier Bertrand

Et fait majeur, si l’année dernière c’était Damien Castelain, le Président de la Métropole Européenne de Lille qui nous avait fait l’honneur de sa présence, cette année c’est Xavier Bertrand le Président de la Région des Hauts de France qui est mon invité d’honneur.

 

Dans mon intervention, j’ai rappelé la situation de particulière gravité que connaît la France depuis deux ans, et le rôle majeur que jouent les services publics, d’Etat et des collectivités territoriales, pour préserver la cohésion de la société, et la protéger. En état d’urgence, gérer une ville est plus compliqué, compte tenu des contraintes de sécurité renforcées, mais Wattrelos a su, en 2016, assurer l’essentiel de ses fêtes et manifestations – à commencer par la fête des Berlouffes – et nous le devons pour beaucoup bien sûr à notre volonté mais aussi et surtout à la mobilisation des servies public partenaires de la ville.

 

Ceux-ci sont aussi souvent notre levier d’action pour les stratégies de développement de la ville. Précisément, dans ce que l’équipe municipale veut porter pour Wattrelos, la concrétisation des engagements dépend de deux choses : de l’argent disponible, et de l’appui des partenaires.

 

C’est ce que, pour 2017, la ville veut conduire avec chacun d’eux (Etat, MEL, Département, Région), que j’évoque spécifiquement ensuite, en affichant clairement que, pour plagier Xavier Bertrand, « ma boussole à moi c’est l’intérêt wattrelosien ».

 

Dans son intervention en réponse, Xavier Bertrand a manifesté sa satisfaction d’être là dans une cérémonie de voeux, soulignant combien est beau « le mandat de maire », celui de « l’attention portée au quotidien des habitants ».

 

Parlant de moi, il a salué « un homme libre et un esprit libre » (« un esprit libre souffle chez cet homme » rappelant que certains états-majors s’en souviennent) et « il y a quelque chose qui nous rapproche », même si, comme il le souligne « Dominique est socialiste, et je suis gaulliste social ». Faisant allusion à mon accident, il m’a rendu hommage, me qualifiant de « sacrément courageux, sacrément impressionnant ».

 

Mais surtout, clairement, fortement, il affirme : « Oui, la Région va vous accompagner ! ».

 

Xavier Bertrand fit ainsi écho aux souhaits que j’ai formulés dans mon intervention. Il est d’accord pour : soutenir le projet de la salle de spectacles du Centre-Ville (au moins 20 %, projet sur lequel la MEL interviendra également) ; financer la Boîte à Musiques sur un nouveau projet ; pas opposé à contribuer au terrain synthétique du Crétinier ; préparer pour 2017 au fonds de soutien pour le financement du patrimoine (notamment les églises) ; confirmer la remise à plat du FPH (mission donnée à Denis Vinckier), mais qui n’est pas condamné à disparaître ; affirmer son soutien à Wattrelos via les fonds territoriaux (sur lesquels il « n’a pas l’intention de faire des économies ») ; être présent sur l’ANRU 2 du quartier des Villas (même s’il aimerait bien qu’on lui présente plutôt un projet à finalité économique, qui corresponde aux compétences de la Région). Au total, Xavier Bertrand m’a proposé, publiquement, de cibler un « quinté » de dossiers prioritaires aux yeux de la ville sur lesquels la Région pourra mettre l‘accent et apporter ainsi un vrai levier. Merci à lui : cela méritait bien une berlouffe !

Voeux aux Corps Constitués (1), avec Xavier Bertrand

Cette cérémonie aura donc été une soirée utile pour Wattrelos.

 

Pour lire mon discours, cliquer ci-dessous :

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 16:34

 

Ce matin, avec nombre de ministres et de parlementaires, j’assiste à Paris à la présentation de son projet (50 pages) par Manuel Valls.

 

« Je ne crois ni à la fatalité, ni à la résignation. J’assume pleinement ce qui a été engagé avec F. Hollande, mais je revendique aussi le droit d’inventivité. Je ne viens pas proposer le passé, je viens défendre un chemin.

 

Rien n’est jamais écrit. Je refuse que les vendeurs d’illusion nous divisent, je refuse cette vaste purge que nous prépare François Fillon. Le programme de la Droite, c’est punir les Français ! La Gauche doit gagner, car la France a besoin de progrès, de justice sociale. Mon projet est le fruit d’une longue expérience. Je veux une République forte, intransigeante sur ses principes, protectrice ; c’est le chemin vers une France juste. Une République forte, une France juste, c’est cela l’esprit français. Mon projet est solide. Je vous invite à le lire dans son intégralité. Je veux débattre et je veux convaincre ».

 

Manuel Valls aura insisté sur plusieurs orientations :

> être offensif sur la mondialisation ; que la France redonne un cap, une cohérence à l’Europe (qui a une « crise de sens », et a besoin d’une « conférence de refondation »). L’Europe commence et s’arrête quelque part : mais la Turquie n’a pas vocation à intégrer l’Union Européenne. Le partenariat franco-allemand doit jouer son rôle. L’Afrique doit être le grand projet pour l’Europe et pour la France ;

> la République doit être forte, protectrice pour ceux qui la respectent. 1 000 postes de policiers et de gendarmes par an au cours du prochain quinquennat. Nous devons continuer à expulser les prêcheurs de haine. La lutte contre la radicalisation est un défi considérable. C’est le combat des prochaines années. Il n’y a pas de possibilité de construire ensemble, si notre Etat de droit n’est pas respecté. Dans ma vie d’élu, j’ai acquis la conviction que la laïcité est le socle de ce qui nous rassemble. Ma candidature sera celle d’une laïcité réaffirmée ;

> la citoyenneté : un service civique obligatoire de 6 mois, pour que nos jeunes fassent l’expérience concrète d’une vie en commun ;

> mon pari c’est celui de l’intelligence collective. Dans les 5 prochaines années, la France devra démultiplier l’effort éducatif ; + 1 Md€/an pour nos universités ;

> je veux investir sur la culture : renforcer tout ce qui rend notre nation plus puissante, plus solidaire ;

> l’esprit de la France, c’est l’égalité entre les femmes et les hommes. Je veux qu’elle s’installe dans les esprits et dans les faits. Aucune exclusion des femmes dans l’espace public ne sera tolérée. La lutte contre les violences faites aux femmes doit être une priorité ;

> il faut répondre à la crise de défiance démocratique. Le Président doit être un stratège au service de l’unité. Le Président de la  République a un rôle à part, il incarne le pays. Le rôle du Parlement doit être renforcé, et il faut poursuivre la décentralisation, donner un pouvoir réglementaire aux régions ;

> je veux une France juste. Le Parlement devra définir au début du quinquennat les orientations fiscales. Je veux une nation d’entrepreneurs, une société du travail qui reconnait les efforts de chacun (baisse des impôts, hausse de la prime d’activité, revalorisation des petites retraites, les indépendants seront mieux protégés). Contre ceux qui veulent plus de déremboursements et de franchises, je me battrai. Pour rendre les soins accessibles à tous, sur tout le territoire. Je ferai de la santé environnementale une grande cause nationale.

 

« Mon projet pour la France est ambitieux, il est entièrement financé : nous maintiendrons le déficit en-dessous de 3 %. C’est l’honneur de ce quinquennat de n’avoir jamais mené des politiques d’austérité. Une France juste et forte, c’est une France capable d’investir là où il le faut.

 

J’ai la conviction que la victoire est possible. Le sens de mon projet, c’est un cadre : une République forte et une France juste, pour permettre à chacun d'avoir les moyens d’être « le capitaine de son destin ». La France peut, et doit retrouver sa fierté. L’avenir de la France ne tient qu’à une seule chose : la volonté des Français ! »

Repost 0