Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Non je n'ai pas changé : je suis pour le sérieux économique et le progrès social
    Non, je n’ai pas changé ! Je suis socialiste, je le reste, et le resterai ma vie durant ! Mais je suis pour le sérieux économique et le progrès social. Je ne suis pas pour un socialisme des illusions et du chaos. Je suis pour qu’on dise la vérité aux...
  • Agents municipaux : 55 médaillés !
    Après un (trop rapide) passage à l’Assemblée générale des Amis de la Lainière, avec nombre d’adjoints je participe à 10 h 30 au CSE à la cérémonie de remise des médailles du travail aux agents municipaux qui ont 20, 30 ou 35 années de carrière. Ils sont...
  • Hamon : premiers choix, premières erreurs
    Je ne crois pas à la capacité politique de Benoît Hamon d’être présent au second tour de l’élection présidentielle. Sa stratégie politique, orientée vers la gauche de la gauche, est une erreur, qui l’enferme dans une équation de l’impossible au 1er tour...
  • Budget MEL 2017, je le soutiens !
    Ce vendredi 10 février, après l'intégration de la Communauté de communes des Weppes et la prise de compétences, notamment voirie, au Département, la MEL votait son Budget 2017. Président de la Commission des Finances de la MEL, je suis intervenu dans...
  • Budget 2017, pas plus d'impôts mais davantage d'investissements !
    Le Conseil municipal de Wattrelos s'est réuni ce jeudi soir (veille du vote de celui de la MEL) pour voter son Budget. L'ordre du jour était même particulièrement copieux puisqu'outre le Budget, le Conseil municipal se prononçait sur un très gros dossier...
  • Mon premier "patron", en politique, est décédé
    Juste après la fin de mes études à Sciences Po, c’était l’été 1981, et passant des concours administratifs dont j’attendais les résultats, j’ai souhaité collaborer au travail d’un parlementaire socialiste. C’est ainsi que j’ai été présenté à Jacques Moreau,...
  • Primaires (2) : Hamon c'était non, ça reste non !
    Que ce soit dans mes fonctions ou comme homme, j’ai l’habitude de dire ce que je pense. Et dans ma vie politique, j’ai au plus profond de moi une obsession, celle de défendre l’intérêt de ma ville Wattrelos et de mes concitoyens, et l’intérêt de mon pays....
  • Emploi régional, ça va mieux dans les Hauts-de-France !
    Pôle Emploi établit chaque trimestre la statistique des reprises d’emploi dans notre région des Hauts-de-France. Les chiffres du 3ème trimestre 2016, qui viennent d’être publiés, sont particulièrement encourageants. Ils sont même clairement bons. En effet...
  • Primaires (1) : Wattrelos vote Valls, merci Wattrelos !
    Le second tour de la primaire vient d’avoir lieu. Les résultats du second tour étaient inscrits dans ceux du premier, et dans les ralliements d’entre-deux tours. La victoire nationale de Benoît Hamon, pour nette qu’elle soit, à 58 % contre 42 %, m’attriste...
  • Vers la fin des pensions alimentaires non payées !
    Janvier 2017 marque une avancée très importante dans le dossier des pensions alimentaires impayées qui rendent la vie quotidienne très difficile pour nombre de parents séparés, dont une très grande majorité de femmes qui élèvent seules leurs enfants....
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 11:41
Foyer Jeunes Autistes, enfin c'est vraiment lancé !

Enfin, la bonne nouvelle est tombée ! Alors que cela fait plus de dix ans que je travaille avec mon équipe à l’installation près de l’hôpital d’un tel équipement, la décision de la nouvelle majorité du Conseil Départemental cet été 2015 de remettre en cause le budget de la structure nous avait douché. J’en avais d’ailleurs reparlé avec la Vice-Présidente en charge de ce dossier.

 

Depuis, les négociations budgétaires ont progressé, et un accord a pu être trouvé entre l’association gestionnaire ASRL, l’Agence Régionale de Santé, et le Conseil Départemental du Nord.

 

Je viens donc de recevoir ce matin au courrier une lettre du Directeur général de l’ASRL, Bruno MASSE, qui m’informe « que le Conseil d’Administration de l’Association lors de sa réunion du 15 mars 2016 a pris la décision de procéder au lancement des travaux », et annonce « une ouverture en fin d’année 2017, début 2018 ».

 

Pour lire le courrier de l’ASRL, cliquer ici.

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 10:03
Thiriez Literie a 25 ans, dont 15 à Wattrelos !

C’était l’un de mes tous premiers dossiers de jeune maire : l’arrivée de Thiriez Literie sur la zone de la Martinoire. Créée en 1991 par Jérôme et Laetitia Thiriez, cette entreprise roubaisienne de fabrication de matelas de literie (pour hôtels, particuliers et collectivités), à l’étroit dans ses locaux voulait s’étendre, et je leur ai fait valoir l’intérêt d’un investissement sur Wattrelos.

Thiriez Literie a 25 ans, dont 15 à Wattrelos !

Ce fut un choix heureux, pour l’entreprise et pour Wattrelos ! Car, depuis, Thiriez Literie n’a cessé de se développer, doublant sa surface. Si elle emploie aujourd’hui 12 femmes et 72 hommes, l’entreprise a plein de projets, et fête ses 25 ans ce lundi soir.

Thiriez Literie a 25 ans, dont 15 à Wattrelos !

Rappelons qu’en 2015, 232 244 matelas sont sortis de l’entreprise, sont 1050 pièces/jour pour 20 M€ de chiffre d’affaires (il était de 10 M€ en 2010 !).

 

Je dis souvent : créer une entreprise c’est une aventure ; la développer c’est du talent ; la transmettre c’est une réussite !

 

Ce soir, Geoffrey Thiriez au micro peut être fier, car il parle bien d’une réussite ! En effet, le jeune trentenaire vient de reprendre les rênes de la présidence détenue jusqu’alors par son père Jérôme (cf. photo, extraordinaire navigateur !), et se dit « l’heureux patron de cette très belle équipe ».

Thiriez Literie a 25 ans, dont 15 à Wattrelos !
Thiriez Literie a 25 ans, dont 15 à Wattrelos !

Dans son propos, il rendra d’ailleurs hommage à l’équipe de départ (« dont une bonne partie est encore dans l’entreprise »), me demandera de remettre un cadeau à des client et fournisseur éminemment fidèles, et réaffirmera sa croyance dans « le savoir-faire de l’homme ».

 

Tous les 3 ans, l’entreprise - que j’ai visitée à nouveau avec mon Adjoint au Développement économique, Christophe Ricci – établit un plan stratégique à 5 ans, en cherchant les moyens financiers, humains, informatiques nécessaires. Ainsi pour « Horizon 2020 », les objectifs sont de 310 000 pièces fabriquées, et un chiffre d’affaires de 27 M€. Il y a d’évidence du boulot encore dans les deux bâtiments sur Wattrelos (A : 7500 m² et B : 6 500 m²), et je l’espère du travail à venir pour des Wattrelosiens.

 

La mairie entretient de fait d’excellentes relations avec les dirigeants de Thiriez Literie. Bonne retraite Jérôme, et bonne chance Geoffrey.

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 15:28
Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 10:57
Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !

Lorsqu’il s’installe à la tribune dans cette salle Roger Salengro (inaugurée par Pierre Mauroy en 1977), Manuel Valls fait d’entrée référence à Pierre, « un homme d’héritage et de modernité », et affirme sa « responsabilité de Premier ministre » : « tirer la France vers le haut », et pour cela « la gauche a plus que jamais un rôle déterminant à jouer ».

 

« Etre de gauche », c’est : « savoir faire des choix difficiles », « seul moyen pour ne pas trahir nos convictions » ; « ne rien céder sur l’essentiel » ; « agir pour la solidarité » ; « vouloir des citoyens libres de leurs choix ». La sécurité et l’emploi étaient les deux axes forts de l’intervention de Manuel Valls.

 

> « Etre de gauche, c’est tout faire pour la sécurité des Français ». Le Premier ministre a rappelé « l’attente d’autorité », et les 10 300 postes de policiers et de gendarmes créés en 5 ans. Et raille la droite qui dit « vouloir un Etat fort », mais qui propose « de supprimer 300 000 agents publics » !

 

Insistant sur le combat qu’il mène avec le Président, il a égrené les chiffres des jeunes radicalisés hors et dans le territoire, et affirmé que « jamais un Gouvernement n’a autant fait pour protéger les Français ».

 

> « Etre de gauche, c’est tout faire pour l’emploi ». Rappelant la remise en marche de l’économie, la réduction du coût du travail, le réarmement de l’industrie, le plan Juncker en Europe, le soutien à l’investissement, la baisse de l’impôt sur le revenu, le Premier ministre a souligné les premiers résultats : la croissance s’accélère, les investissements s’accélèrent, les exportations progressent. Bien sûr, il n’y a pas matière à « autosatisfaction », car « beaucoup de Français ne le perçoivent pas encore dans leur quotidien ».

 

Mais il « met en garde contre cette tentation mortelle de tirer contre son propre camp ! », car la « situation est bien trop grave », « les populismes rôdent ».

 

Le Premier ministre reprend le thème que j’ai moi- même évoqué dans mon intervention : « nous diviser, fracturer la gauche, c’est ouvrir un boulevard à l’extrême-droite » : « à chacun d’en être bien conscient » !

 

Manuel Valls a ensuite expliqué la réforme du  Code du Travail (« une grande réforme dont notre pays a besoin ») et pourquoi elle se fait maintenant.

 

Mais il aura aussi et surtout dit ce qu’il a sur le cœur : contrairement à certains à gauche qui ont « la tentation de se réfugier dans le confort de l’opposition », lui qui a la tâche de « conduire le Gouvernement de la France », ce qu’il veut c’est « que la gauche réussisse ».

 

« Ensemble, nous devons faire réussir la gauche. Pour faire réussir la France ».

Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !

Après que la salle se fut levée pour entonner la Marseillaise (ph. ci-dessus), c’est une serviette rouge à la main  qu’en chœur, toutes et tous, nous avons pu chanter « le chiffon rouge », et pour « bouger », ça a bougé… Une bien belle fête de la Rose 2016 à Wattrelos, assurément !

Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !
Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !

Pour lire le discours de Manuel Valls, cliquer ici.

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 10:54
Fête de la Rose (1) : Manuel Valls, "un ami exemplaire" !

La Fête de la Rose à Wattrelos est un moment militant fort, traditionnel, et ce dimanche 20 mars à la Salle Salengro, ce sont plus de 400 militants et sympathisants, qui ont répondu à l’invitation de Dany Cuchère, secrétaire de section.

Fête de la Rose (1) : Manuel Valls, "un ami exemplaire" !

Une bien belle fête en vérité, avec cette année pour invité le Premier Ministre, Manuel Valls !

 

Avec nous aussi, Patrick Kanner, ministre de la Ville, Martine Filleul, 1ère secrétaire fédérale, les député et sénateur B. Roman et R. Vandierendonck, mes collègues maires B. Haesebroeck et E. Defevere, les conseillers départementaux H. Gadaut et C. Osson.

Fête de la Rose (1) : Manuel Valls, "un ami exemplaire" !
Fête de la Rose (1) : Manuel Valls, "un ami exemplaire" !

Arrivé pile à l’heure, Manuel Valls a commencé par saluer tous les copains militants de service au bar, avant de recevoir un bouquet d’un sympathisant, et de faire son entrée (sur la musique de Champs-Elysées, relayée par C’est extra de L. Ferré) sous les applaudissements, saluant de table en table, embrassant, souriant, serrant des mains.

Fête de la Rose (1) : Manuel Valls, "un ami exemplaire" !
Fête de la Rose (1) : Manuel Valls, "un ami exemplaire" !
Fête de la Rose (1) : Manuel Valls, "un ami exemplaire" !

Disponible, répondant aux nombreuses sollicitations de photos ou d’autographes, le Premier ministre a pu ensuite, après avoir traversé la salle, visiter l’exposition sur François Mitterrand que nous a présenté Martyne Bloch.

Fête de la Rose (1) : Manuel Valls, "un ami exemplaire" !

Après l’entrée, dans les prises de parole, ce fut Dany qui, au nom de la section, remercia les invités et tous ceux qui se sont mobilisés pour cette fête et font vivre la section, et martela, comme le fera un instant plus tard Martine Filleul, « nous souhaitons la réussite de notre Gouvernement ».

Fête de la Rose (1) : Manuel Valls, "un ami exemplaire" !

Pour ma part, si, compte tenu de notre invité, j’ai été plus concis que d’habitude, j’ai tenu à exprimer 3 messages :

 

> « le 1er message, c’est que l’essentiel aujourd’hui, pour une femme ou un homme de gauche, c’est de ne pas se tromper d’ennemis ». « Quand on est de gauche, c’est sur la droite et l’extrême-droite qu’il faut concentrer ses coups, pas sur son Gouvernement, qui fait un boulot difficile ». La capacité qu’ont les autres formations de gauche à taper sur le Gouvernement n’a pour conséquence que de démobiliser l’électorat de gauche, de faire monter l’extrême-droite, et de faire gagner les élections par la droite ! Or, qui ne voit les reculs sociaux que la droite met en œuvre lorsqu’elle est au pouvoir ? Si certains à gauche continuent comme ce qu’ils font, c’est à la droite de Juppé/Sarkozy qu’ils donneront le pouvoir en 2017 ! Et ils n’auront plus assez de leurs yeux pour pleurer ! Il est vrai qu’il y en a beaucoup à gauche qui préfèrent être dans l’opposition : c’est confortable, il suffit de critiquer ! Sauf que les plus modestes souffriront davantage, et que la France reculera !

 

Moi, je ne peux pas me résoudre à cela : « je préférerai toujours faire gérer la France par la Gauche que par la Droite ou l’Extrême-Droite ».

 

Et pour 2017, il y a une réalité incontournable à gauche : se rassembler pour le 1er tour autour de François Hollande !

Fête de la Rose (1) : Manuel Valls, "un ami exemplaire" !

> le 2nd message, « pour les socialistes », est « que j’en ai marre des socialistes ronchons, aigris, grognons, marre des socialistes frondeurs.  Moi je suis fier de mon Premier Ministre, et du Président pour qui j’ai voté ».

 

« La politique, ce n’est pas de promettre des illusions », mais « de permettre à la gauche, sérieuse et responsable, de gouverner » : « il n’y a pas de salut pour les socialistes sans la réussite du Gouvernement socialiste » ! Et depuis 2012, les avancées ont été nombreuses ! Il faut en parler davantage !

 

> enfin, mon 3ème message est pour un ami, Manuel Valls, qui est « un type bien », et « je suis fier que mon pays ait un Premier Ministre comme lui ! ».

 

Quand j’étais accidenté, malgré ses lourdes fonctions, il m’a beaucoup entouré de son humanité, de son amitié de sa fidélité ! Son soutien m’a été précieux pour remonter la pente, je ne l’oublierai jamais.

 

Aussi, j’avoue que par-delà l’appui politique que sa présence me donne aujourd’hui, j’ai été sincèrement touché et ému d’entendre Manuel Valls me qualifier à la tribune de « militant magnifique » et d’ « ami exemplaire » !

 

Il l’est pour moi aussi…

 

Pour lire le discours de Dany Cuchère, cliquer ici.

Pour lire mon intervention, cliquer ici.

Fête de la Rose (1) : Manuel Valls, "un ami exemplaire" !
Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 17:09
A l'école Lavoisier de Roubaix, pour le Parlement des enfants

Ce vendredi matin,  je me suis rendu à l’école Lavoisier, rue Jules Guesde à Roubaix, afin que les élèves de la classe de CM2 me présentent la Proposition de loi qu’ils ont élaborée dans le cadre du Parlement des enfants, avec leur « maîtresse » Christelle Meerseman.

A l'école Lavoisier de Roubaix, pour le Parlement des enfants
A l'école Lavoisier de Roubaix, pour le Parlement des enfants

D’entrée, notre rencontre s’engage sur qui je suis, le rôle du Député (vote les lois, contrôle le Gouvernement, représente la population), le périmètre de la circonscription. Avec Hugo que j’ai invité au tableau, nous avons dessiné l’hémicycle, expliqué les places du Gouvernement, celles des députés, la gauche, la droite. J’ai constaté très vite avec intérêt que les élèves avaient bien bossé : le nombre de députés, celui des femmes députées (bravo Youssef !), l’existence du Sénat, tout cela ils le savaient.

A l'école Lavoisier de Roubaix, pour le Parlement des enfants

Nous avons engagé deux (petits) débats sur la loi (la règle pour tous), et sur la parité (et la place des femmes dans la société : cela tombe bien, sur les 22 élèves, il y avait quasiment autant de filles que de garçons).

 

Le cœur de notre rencontre, c’était bien sûr de leur laisser me présenter leur proposition de loi, visant à « interdire la distribution de publicités non adressées dans les boîtes à lettres ». D’ailleurs, la salle de classe avait été conditionnée, car de très nombreux prospectus publicitaires avaient été jetés sur le sol près du tableau, pour rappeler la masse de ce qui, chaque jour, est déposé dans nos boîtes à lettres. Déborah, à partir de la légende amérindienne du colibri (qui apporte sa contribution à lutter contre l’incendie de la forêt), a souligné la morale qu’il faut en tirer : si chacun prend sa part d’efforts, c’est plus facile d’améliorer les choses ; cela vaut en matière d’environnement évidemment ! J’ai rappelé que l’environnement de tous, c’est d’abord la contribution à l’environnement de chacun ! Nous avons ensuite discuté le contenu de leur proposition, leur expliquant à eux qui, souvent, sont les premiers lecteurs de ces publicités qu’ils sont les « cibles » commerciales de  ceux qui éditent ces publicités.

A l'école Lavoisier de Roubaix, pour le Parlement des enfants

Réflexe écologique majeur, ils ont souligné combien ce serait bien que la voie électronique soit privilégiée par les publicitaires, cela détruirait moins d’arbres ! Car les arbres c’est de l’oxygène, c’est la vie (ça, ils le savaient tous parfaitement !).

 

Le jeu des questions/réponses donne toujours des surprises. Bien sûr, comme chaque année, on a parlé du rythme des séances à l’Assemblée, de mon chien, de l’organisation de la vie du député, de ma première nuit blanche, mais les enfants ont été très précis sur le rôle (et le nombre) de la Garde Républicaine (l’occasion pour moi de souligner la soumission des armes – l’armée – au pouvoir civil que représente le Président de l’Assemblée), les symboles que représentent les statues, le fauteuil du Président de l’Assemblée (j’ai pu leur parler des Cinq-Cents et de la Révolution française), ou encore, en répondant à Youssef qui voulait savoir s’il fallait faire des études pour être député, qu’en démocratie, le souverain, celui qui choisit, c’est l’électeur !

A l'école Lavoisier de Roubaix, pour le Parlement des enfants

L’ambiance fut détendue, souriante souvent (je n’ai pas mégoté sur les anecdotes), mais très sérieuse. J’ai trouvé une classe motivée, et très mobilisée : rendez-vous avec elle pour la visite de l’Assemblée le 2 juin (j’y serai !), après que j’ai invité les élèves à déjeuner dans un resto juste en face où il y aura des frites, du chocolat, et du coca ! Ça devrait leur plaire…

 

En tout cas, moi ma matinée m’a beaucoup plu… J’aime beaucoup ces leçons de citoyenneté, c’est mon rôle aussi de député.

A l'école Lavoisier de Roubaix, pour le Parlement des enfants
Repost 0
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 16:57

Dans le cadre de la séance des questions au Gouvernement, à la demande du groupe socialiste de l’Assemblée nationale, j’ai posé une question ce mercredi à Michel Sapin, Ministre des Finances et des Comptes Publics. Voici le texte de ma question :

 

« M. le Ministre des Finances, les bonnes nouvelles s’additionnent sur le front des Finances de la France.

 

Le déficit de l’Etat s’est considérablement réduit depuis 2012 ; il est dorénavant acquis que grâce aux créations d’emplois, le déficit 2015 réalisé sera plus faible que prévu ; le régime des retraites est à l’équilibre, et le déficit de la Sécurité Sociale a été divisé par 2 depuis 2011, et tout cela sans déremboursement, sans franchise, sans recul social !

 

L’efficacité des services de l’Etat a également été considérablement renforcée, et si, d’autres majorités vénéraient le bouclier fiscal et appauvrissaient l’Etat, c’est bien la lutte contre la fraude fiscale que mène avec détermination, et efficacité, l’actuel Gouvernement.

 

Ici, en France, 70 mesures ont été prises en 4 ans.

 

Pour la première fois, les recettes issues de la lutte contre la fraude fiscale ont dépassé 20 Mds € en 2015 !

 

Les Français doivent savoir que l’égalité devant l’impôt, la justice fiscale ont progressé avec notre majorité. Pas seulement parce que ceux qui gagnent les plus hauts revenus paient plus, mais aussi, parce que ceux, et notamment de très grosses entreprises, qui à coup de montages compliqués ne payaient pas l’impôt à son juste niveau, rendent maintenant des comptes. Pas seulement en France, mais aussi au niveau européen.

 

Manipulation des prix de transfert, localisation favorable des sièges, facturation de « markup » avantageux, levier de la dette, royalties prélevées astucieusement, sont autant de dispositifs utilisés pour contourner l’impôt, mais ce sont des pertes fiscales lourdes pour le budget de l’Etat et donc tous les Français !

 

M. le Ministre, c’est au niveau de l’Europe, que vous portez la lutte contre l’optimisation fiscale internationale, et la lutte contre la fraude à la TVA. Quelle est votre feuille de route ?

 

Notre majorité y est sensible, car, comme l’écrivait Condorcet : « Il ne peut y avoir de vraie liberté ni justice dans une société, si l’égalité n’est pas réelle »… à commencer par l’égalité devant l’impôt ! »

Repost 0
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 09:37
Enfance, Jeunesse, Wattrelos signe !

Le contrat Enfance-Jeunesse est un contrat d'objectifs et de co-financement signé pour une période de 4 ans entre la CAF du Nord et la commune de Wattrelos afin de développer des actions inscrites dans les champs de l'enfance et de la jeunesse. Le précédent contrat étant arrivé à échéance le 31 décembre 2014, j'ai donc signé ce vendredi après-midi, avec Mme Françoise CLAEIS, Présidente de la CAF de Roubaix, et M. Luc GRARD, Directeur Général de la CAF du Nord, le renouvellement de ce contrat pour la période 2015-2018.

 

Pour la ville, et ses partenaires de l'enfance et de la jeunesse (Centres sociaux, Acti'Jeunes), cette démarche -que j'ai voulue, avec les équipes que j'ai conduites- est avantageuse.

 

D'abord par la méthode suivie. Ce partenariat contractualise sur plusieurs années des engagements entre la CAF, principal financeur, et la Ville, pour ses actions propres (notamment pour ses crèches et halte-garderies), comme pour celles conduites par nos centres sociaux et l'association en charge de la jeunesse, Acti'Jeunes.

 

Ensuite par la mobilisation des ressources que ce contrat permet. Il crée une lisibilité, sur plusieurs années, des subventions versées pour chacun, et en cette période de désengagement du Département, nul doute que nos centres sociaux, pour ne citer qu'eux, apprécient une telle pluriannualité programmée des financements. Au demeurant, le programme d'actions repris dans ce CEJ est voisin de 526 k€ sur 2016-2018, ce qui est notable !

 

Enfin, par les objectifs suivis. Ils sont partagés entre tous les partenaires. De quoi s'agit-il ? La France s'efforce de rebâtir une économie forte, condition nécessaire pour bâtir une société juste : une société de l'accès au logement, de l'accès à la santé, de l'accès à la citoyenneté, où l'on aide la jeunesse à construire sa vie. C'est, à son niveau, ce que s'efforce de faire la ville ! Après l'effondrement de sa mono-industrie textile, et en parallèle de la restructuration de la Redoute, la préoccupation d'une "ville juste" porte les priorités politiques municipales. Ainsi, en 2016, nous n'avons pas voulu augmenter les impôts (pour la 6ème année consécutive), ni augmenter les tarifs de restauration, ni fait payer les activités périscolaires ; nous avons revalorisé de 1000 € les barèmes de bourses d'enseignement supérieur pour nos jeunes ; nous avons maintenu les subventions aux associations, et nos investissements restent tournés vers l'éducation. Ce que nous voulons, c'est que chacun ait toutes les chances de conduire sa vie, de s'accomplir.

 

Or, c'est dès la prime enfance, et jusqu'à notre jeunesse, que ces chances-là se donnent, se construisent.

 

D'où l'engagement et le soutien financier de la ville pour l'enfance et la jeunesse, et donc ce nouveau contrat.

 

Il va étendre les amplitudes d'ouvertures des halte-garderies associatives, prendre en charge des lieux d'Accueils Parents Enfants et des Lieux d'Accueil de Loisirs et Proximité, et augmenter les stages de formation pour la qualification des animateurs et encadrants.

 

C'est un plus pour nos enfants et pour nos jeunes ! Merci à mes élus et collaborateurs qui ont préparé ce contrat : j'ai été ravi de le signer !

Enfance, Jeunesse, Wattrelos signe !
Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 11:44
Attention, un escargot ça peut faire rire !

A la MEP de Wattrelos, ce dimanche après-midi c’est la deuxième représentation de la nouvelle création théâtrale de la troupe wattrelosienne des « Trois Cinq de Beaulieu ». Et le millésime 2016 promet, car qu’est-ce qu’on rit ! Et de bon cœur ! La troupe se surpasse, et la pièce de J.C. Martineau est vraiment bien rythmée. De quoi s’agit-il ?

Attention, un escargot ça peut faire rire !

Nous sommes à 1 heure du mariage de sa fille, et Paul (Michel), romancier qui a toujours l’esprit ailleurs, est toujours en peignoir ! Au grand regret de son ombrageuse épouse Martine (Isabelle), pour qui son époux a « vraiment un big problème » : il est atteint de « gasteropodose », « maladie rarissime qui ne touche que la gent masculine ». D’ailleurs Paul, dont le credo est « reste zen ! », a pour surnom « l’escargot ».

Attention, un escargot ça peut faire rire !

Coup de théâtre, Margot (Jade) la fille, ne veut plus se marier, pour ne pas ressembler au « vieux couple » que sont ses parents, et surtout parce que son promis Flavien (Nicolas) «ressemble comme deux gouttes d’eau à son père » : il a la même lenteur…

 

Bien sûr, dans l’élevage familial de bêtes à cornes… Voilà que débarque la belle famille ! « Mariage raté, ambiance pourrie, noces plombées »… Ça devient compliqué à gérer, et cela le « titille grave aux antennes, le mollusque » !

Attention, un escargot ça peut faire rire !

Mais voilà que Chacha (Michel) vient voir Popaul !

 

Et l’heure de la vengeance de l’escargot va sonner. Tremblez gastéropodes ! Il y aura un colonel autoritaire, mais qui monte à l’échelle, un mari agressé mais amoureux, une nympho mais qui se range, un suicidaire mais au shampoing, un bonze mais qui se rase, une belle-mère mais qui fait du judo, un sdf mais qui ne l’est pas, une soumise mais qui ne l’est plus,… Vous avez tout suivi ? Non, c’est normal : allez voir la pièce pour comprendre, les prochains week-ends des 5/6, 12/13, 19/20 à la MEP ! Vous y découvrirez qu’ « il ne faut jamais emmerder un escargot qui roupille » !...

Attention, un escargot ça peut faire rire !

Bravo à toute la troupe, avec un clin d’œil à Jean-Pierre (c’est le maire… dans la pièce !) dont c’est le premier rôle !

Attention, un escargot ça peut faire rire !
Attention, un escargot ça peut faire rire !
Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:31
Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !
Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !

Quand un Wattrelosien reçoit le Mérite c’est un évènement important. Ce samedi midi, dans les salons de l’Hôtel de ville, j’ai l’honneur – et le plaisir – d’épingler Ferdinand Claeis Chevalier dans l’ordre national du Mérite, par décision du Premier Ministre, Manuel Valls.

 

A son comité d’honneur, à mon invitation, se joint Alain Denizot, président de la Caisse d’Epargne Nord France Europe.

Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !

Car si Ferdinand Claeis est aujourd’hui le président très connu de la plus grande association d’anciens combattants de la ville, la Fraternelle, il a été le directeur, connu de tous, petits et grands, de la Caisse d’Epargne de Wattrelos centre. Cela vaut bien l’hommage du patron de la Caisse de notre région ; merci à lui d’être là !

 

Ferdinand a su, mieux que quiconque, des années durant, incarner, être son établissement : serviable, aimable, gestionnaire avisé des noisettes de sa clientèle, il est, je l'affirme, « le banquier tel qu’on l’aime l’avoir pour soi ». Il est aussi « une vie d’engagements » et œuvre sans relâche à la présidence de la Fraternelle où il a succédé à André Cambray, après en avoir été trésorier (normal pour un banquier !) pendant vingt ans.

Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !
Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !

Félicitations à Ferdinand Claeis, à son épouse et à ses deux filles présentes, très émues par l’hommage - bien mérité - à leur père.

Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !

Pour lire mon discours, cliquez ici.

Ferdinand Claeis, Chevalier du Mérite !
Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article