Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • A Arras, E. Macron : réduire les fractures, pour une France de l'unité !
    Dès le début du meeting d'Arras, Jean-Paul Delevoye, citant le Général de Gaulle, situe l'enjeu de l'élection présidentielle : "Les nations ne meurent pas, mais elles peuvent se suicider" ! Et il appuie : "Vous êtes à un moment de l'histoire où le monde...
  • Wattrelos, une tentation des extrêmes plus forte qu'en France ?
    A dire vrai, si ce vote des extrêmes est plus prononcé à Wattrelos qu'en moyenne nationale, il est cependant moins fort que dans le sud du Département du Nord ou dans le Pas-de-Calais. Parmi les candidats à l'élection présidentielle, les programmes de...
  • Une « girouette », et puis quoi encore ?
    Décidément, dans cette campagne présidentielle hors normes, les haines recuites et personnelles semblent prendre le dessus sur la raison et la qualité du débat démocratique. Et certains, à gauche, semblent mettre plus de prix (et de temps et d’énergie...
  • 15 jubilaires pour 805 années de mariage : "All you need is love"
    Après, samedi, les visites à domicile des couples de jubilaires qui ne peuvent se déplacer à l’Hôtel de ville, comme chaque année le lundi de Pâques a lieu la réception en mairie des ménages jubilaires. Ils sont 15 cette année, pour 10 couples qui ont...
  • Réception, intronisation : vive le Carnaval 2017 !
    C’est une tradition toujours sympathique que la réception dans les salons de l’Hôtel de Ville qui « lance » officiellement les festivités de notre week-end carnavalesque. Les représentants d’Eschweiler sont présents, sous la houlette de Norbert Weiland...
  • Ami de la Bourle, Daniel Germonprez à l'étaque au paradis des bourleux !
    Il était le président de la Fédération des sociétés de bourle depuis de nombreuses années : Daniel Germonprez est décédé hier soir des suites d’une longue maladie. J’étais passé le voir à l’hôpital de Wattrelos hier pour lui témoigner mon amitié et lui...
  • Wattrelos et Köthen à l'Assemblée Nationale
    Lundi 27 mars, à mon invitation, sous un magnifique soleil de printemps, 17 élèves de 4ème, 3ème, 2nde et 1ère de la Cité scolaire Emile Zola de Wattrelos et 17 élèves allemands du Ludwigsgymnasium de Köthen, notre ville jumelée d’Allemagne orientale,...
  • Présidentielle (2) : Socialiste, dès le 1er tour je vote et j'appelle à voter pour Emmanuel MACRON
    Dans ma vie politique, j’ai toujours dit ce que je pense. Je dis ce que je crois juste : - juste pour mes concitoyens : ici, les Wattrelosiens, comme les Français, ont beaucoup à perdre d’une victoire de Le Pen, mais aussi d’une victoire de Fillon ! -...
  • Présidentielle (1) : Battre Le Pen, il ne faut penser qu'à ça !
    Dans un mois aura lieu le 1er tour de l’élection présidentielle. Après le renoncement de François Hollande, Président sortant, cette élection 2017 ne ressemble à aucune autre. Après deux ans de pressions terroristes, des « affaires » judiciaires de certains...
  • Patrick Kanner à Saint-Rémi pour parler de sport
    L’Académie des Sports, du lycée Saint-Rémi de Roubaix, accueillait ce mardi matin Patrick Kanner, Ministre de la Ville, des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative. J’ai accompagné le Ministre, et nous fûmes rejoints par le maire de Roubaix. Dans...
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 15:35

Ce matin, l’heure est d’abord au sérieux – même si cela se déroule dans une ambiance très chaleureuse bien sûr – à l’assemblée générale de l’amicale Jean-Zay, présidée par Jean Destaerke. Même si la semaine dernière, avec la première lecture de la loi de finances, j’ai eu des nuits très courtes, je suis en grande forme et dans mon discours, je m’adonne à mon jeu favori, celui de faire rire… Tant pis pour certains de mes amis du premier rang !

 

Passage ensuite à l’amicale du centre pour rendre hommage à deux grands disparus que j’ai bien connus et appréciés, Robert Vercauter et Pierre Dufour. Avant de rejoindre le banquet du comité des fêtes de la Justice, histoire de faire une grosse bise à sa présidente, mon amie Jeannine Basse, et de saluer tous les convives avec qui je trinque… au coca ! Tout cela met déjà de fort bonne humeur et ça ne va pas s’arranger. 

Semaine-Bleue-2012_2.JPG

Semaine-Bleue-2012.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Car au repas dansant de nos aînés wattrelosiens, au CSE, pour la Semaine bleue, on n’en manque pas non plus, de bonne humeur ! Dès l’entrée, les colliers de fleurs qu’on vous accroche au cou ne sont qu’un sympathique avant-goût des tenues brésiliennes et colorées qu’ont endossées les agents du service gérontologie du CCAS, leur directrice générale et nombre de convives (cf. photo). L’animation musicale des drôles de dames est à la hauteur et la piste est rapidement pleine ; j’y apporte ma contribution.

 

Semaine-Bleue-2012_3.JPGMais voilà que la musique fait une pause et que deux sœurs sur lesquelles je porte un regard suspicieux… s’en vont au micro et entonnent, avec la participation de Frankie, une chanson consacrée à La semaine bleue de Dominique. Eh oui, sur l’air bien connu de Sœur Sourire, voilà une ritournelle consacrée à un certain Dominique, « député, maire, en chantant, en tous chemins, en tous lieux ». J’avoue être ému de cette surprise (dont je n’étais en rien informé !), concoctée par Patricia et Bernard, où les couplets consacrés à « notre cher maire » se terminent par :

 

« A Wattrelos, il fait de son mieux.

Pour rendre les gens heureux ».

Oui, j’essaie, c’est vrai. Je n’ai pas d’autre ambition.

On chante à Wattrelos, on chante aussi à Roubaix puisque je rejoins en fin d’après-midi le concert des lauréats des Amis du chantà Roubaix. Cela fait des années que j’y assiste et que j’y remets coupes et prix. L’occasion pour moi d’entendre de superbes interprétations des Souliers verts (L. Lemay) en catégorie honneur, Cosi fan tutte  (Mozart) et le 1er prix de ce concours (cf. photo) qui interprète Tu t’en vas (L. Fabian) et Le blues du businessman (M. Berger et L. Plamondon). C’est avec plaisir que j’ai félicité les lauréates (cf. photo) et lauréats de ce 39e concours de chant.

Concours-chant-Rx-2012.JPGConcours-chant-Rx-2012_2.JPG

Pour lire le texte de la chanson La semaine bleue de Dominique, cliquez ici.

 

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 17:36

Gamin, j’ai grandi avec ce spectacle régulier, sur la télé en noir et blanc à chaîne si longtemps unique, de mes parents, des matches de catch ! Les Ben Chemoul, Devlaeminck, Ange noir ou blanc, Bourreau de Béthune ou d’ailleurs… furent mes champions du samedi soir.

 

J’en ai sans doute gardé le goût de la confrontation. Et cette conviction aussi que, même si parfois votre adversaire cherche à vous mettre dans les cordes, vous pouvez quand même réussir à gagner le combat !

 

Ce soir, le club des Berlouffes de Wattrelos a voulu, intelligemment, renouer avec cette tradition des galas de catch si viscéralement implantée dans nos bonnes villes. Alors dès mon arrivée, pendant le premier combat, j’entends la salle vibrer. Christine au micro chauffe l’ambiance, l’arbitre est toujours aussi mauvais que le sont les arbitres de catch (le public criait même pour que l’arbitre aille « aux ch… » : sans doute savait-il qu’en effet, à la salle Roger-Salengro, la Municipalité vient de refaire totalement les toilettes - et c’est un sacré plus pour cette salle, depuis le temps ! -), ce ne sont que cris d’encouragement, de protestation, des gamins qui escaladent les barrières pour soutenir leur champion… Des gens de toutes conditions, nos voisins de tous les jours qui, le temps d’une soirée, passent un bon moment, en mangeant un sandwich et en buvant une boisson. La vraie vie, quoi… Et moi, je le dis volontiers, j’aime ça !

 

Le show est à la hauteur. Les organisateurs savent faire !

       

PICT0521.JPGAu premier match voltigeur, c’est Fox qui l’emporte ; et voilà que pendant l’intermède, Robert Houte, président des Berlouffes, et Innocenti (alias Raymond Chirez à la ville), le catcheur au blouson bleu et à la belle moustache, me demandent de monter sur le ring. Pourquoi ? Pour mettre à l’honneur, notre ami commun, le chouchou wattrelosien Mick Boeykens qui va fêter ses 70 ans dans quelques jours : notre grand catcheur local et international, vraiment un chouchou du public s’il en est …

 

C’est d’ailleurs ce que je dis (cf. photo) sous les applaudissements d’un public qui, d’évidence, n’a pas oublié les (beaux) combats de cette inusable vedette du ring !

 

Le second combat est féminin ;il oppose Xéna (redoutable de méchanceté) à la longue chevelure blonde, et Claire, une brunette parisienne qui… jouera le rôle de la gentille et gagnera le combat. 

 

PICT0524.JPG

Puis, enfin, sous les clameurs enthousiastes du public, c’est l’entrée en lice d’Innocenti, notre prince du ring à nous, qui sera opposé au gros (vraiment) méchant, Black Bull : 110 kg contre 130 ! Et qui croyez-vous qui l’emportât ? Notre Raymond (pour ceux qui n’ont pas suivi, lire plus haut !) pour le plus grand plaisir de tous… Et me revoilà sur le ring pour lui décerner… la médaille Berlouffes des vainqueurs, aux côtés de Christophe Ricci, le président des commerçants wattrelosiens.

 

Allons, il est tard, demain commence tôt. Je rentre avec le sentiment d’avoir passé un bon moment.

 

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 17:23


Salon-automne-artistes-2012_3.jpgCet après-midi, les artistes de l’Atelier des arts de Wattrelos présentent - c’est le vernissage, mais cela dure jusqu’au 28 octobre - leurs travaux, de peinture ou de sculpture (parfois les deux pour le même artiste) à la salle Michel-Couillet, leur atelier, rue de Stalingrad.

 

Claude Sauvage, le président, a revêtu son habit de samouraï pour me faire visiter et me présenter, avec les élus qui m’accompagnent, en présence souvent de leur auteur, les différents travaux présentés. Et comme à l’accoutumée, il y en a pour tous les goûts et tous les styles : aquarelle, feutre, huile, encre de chine…


Salon-automne-artistes-2012_4.jpg

Salon-automne-artistes-2012_2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sûr, une dominante : cette année, incontestablement, les paysages et les fleurs côté tableaux, avec des couleurs plutôt pastelisées, histoire de donner à l’automne des teintes de printemps. Et sur les nénuphars (n’est-ce pas Martine ?), on trouve une petite grenouille… car nos artistes ont le sens du détail.

 

Salon-automne-artistes-2012-copie-1.jpg

C’est vrai aussi pour la sculpture : sont présentées de fort belles réalisations, à l’image d’un Pablo (Picasso) énigmatique, d’un couple d’amoureux en pleine déclaration mais avec un joli petit cœur rouge tout émouvant (version Jean-Mi) ou d’un cœur qui exprime la passion quand on le regarde de face mais qui, de profil, dessine plus élégamment les choses de la vie (bravo Odile !). Et que dire de ce très joli cardinal rouge donnant la becquée à son oisillon (vu par André), ou de cette fontaine disposée à l’entrée, superbement ornée de gargouilles toutes faites main par Alain.

 

Il n’y a pas à dire, il y a des artistes à Wattrelos !

 

Une belle visite à faire et à compléter en poussant la curiosité d’aller à l’étage, par celle des travaux des Ateliers du Lion qui, via le collectif Pourkoipa (Brigitte, Martine, Sylvie et Thierry), ont montré leurs réalisations in situ à l’atelier de poterie tout le week-end.

 

 

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 09:53

dbfr.jpgFrancine Langevin est ma députée suppléante.

C’est une femme intègre, honnête et sérieuse qui fait honneur à la politique : elle est conseillère municipale de la ville de Croix (59170).

Pour le député que je suis, Francine est une précieuse partenaire : à deux, nous formons une bonne équipe.

Grâce à de solides compétences, dans le cadre de sa profession, Francine a su chaque jour aider, épauler, jeunes, personnes âgées, personnes handicapées, résoudre des difficultés sociales, de logement, de vie quotidienne.

Forte de ses valeurs de gauche, de justice et d’équité, c'est une femme de cœur et d’écoute: je suis fier qu'elle ait accepté de m'épauler dans mon action parlementaire.

Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 08:22

Vote-Harlem-oct.-2012-cadre.JPGComme nous l’avons fait la semaine dernière pour le vote des motions, les camarades socialistes qui me sont fidèles ont organisé leur propre vote - reconnu et validé par la Fédération du Nord du PS ! - pour choisir le premier secrétaire national du parti socialiste.


Pas question pour nous, pour mes amis, de reconnaître en quoi que ce soit le secrétariat de la section factice mis en place par le premier secrétaire fédéral, où ont été désignés (et non élus) ceux qui m’ont trahi en juin. Alors le vote, on l’organise nous-même, avec des vrais socialistes wattrelosiens, fidèles à leur ville, à leur maire et… à leur parti, lorsque celui-ci ne se trompe pas de route !

 

N’ont voté, évidemment, que ceux qui sont à jour de cotisations au parti socialiste.

 

Ce soir, le vote de la vraie section du PS de Wattrelos a confirmé sa fidélité à la ligne gouvernementale de François Hollande et Jean-Marc Ayrault, et majoritaire du parti. Ainsi, il y a eu 141 votants, avec 113 voix (81,9 %) pour Harlem Désir, 25 voix pour son challenger E. Maurel, et 3 bulletins nuls.

 

A Roubaix, la répartition est de 91 pour Désir et 32 pour Maurel ; à Tourcoing, c’est 52 pour Désir et 24 pour Maurel.

 

D’évidence, Wattrelos se classe très bien pour ses résultats, pour sa mobilisation militante et pour sa fidélité ! Tout du moins, la vraie section

 

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 16:47

S’il est un dossier sur lequel beaucoup d’énergie a été dépensée, qui fait l’unanimité des élus et qui mobilise toute notre population, c’est bien celui de la reconstruction de la maternité de Roubaix ! Cette reconstruction est urgente pour des raisons de sécurité liées à la vétusté du bâtiment, et la sécurité des personnes, patients ou salariés est en jeu ; elle est nécessaire pour donner un cadre moderne, adapté à ces presque 3 000 naissances annuelles que l’établissement connaît ; elle est indispensable car elle est au cœur de l’organisation de l’offre de soins de l’hôpital de Roubaix, et une maternité reconstruite est un renfort considérable pour les conditions de travail des agents hospitaliers, comme pour l’avenir du centre hospitalier.


Ce dossier, j’en ai déjà parlé, rien que durant la dernière législature, à trois ministres de la santé : Roselyne Bachelot, Nora Berra et Xavier Bertrand. Tous trois ont promis mais aucun n’a pris la décision, ni surtout n’a engagé les fonds ! Il est pourtant maintenant urgent d’agir.

 

Voilà pourquoi, après avoir rencontré sur ce sujet deux fois Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, cet été pour la sensibiliser à l’urgence du dossier, et en lui demandant une réunion de travail sérieuse, ce mercredi après-midi, avec Pierre Dubois, maire de Roubaix, et René Vandierendonck, sénateur et président du conseil de surveillance de l’hôpital de Roubaix, j’ai rencontré au ministère des collaborateurs du cabinet de la ministre.

 

Je les connais bien : la discussion a pu être rapide, claire et précise.

 

S’agissant des projets d’investissements hospitaliers, la ministre a dû d’abord caler ce que seront ses ressources prévisionnelles : la loi de programmation des finances publiques 2012-2017 vient d’être votée. Dès lors, l’ensemble des projets seront classés en trois catégories : les investissements d’urgence ; ceux qui améliorent la qualité des prises en charge mais dont les établissements n’ont pas les ressources suffisantes pour les financer ; ceux qui peuvent s’autofinancer. La certitude nous en a été donnée : le dossier de la maternité de Roubaix fera partie de la 1ère catégorie, et sera sur le haut de la pile.

 

Ensuite, tous ces projets seront soumis à un comité de décision qui, en toute transparence, statuera sur leur opportunité et sur le financement que l’Etat (en subventions ou en prêts) apportera, via les agences régionales de santé.

 

J’ai pour ma part beaucoup insisté sur les efforts considérables qu’a déjà fait le centre hospitalier de Roubaix, notamment les agents hospitaliers de Roubaix, pour améliorer les comptes de l’établissement et sa performance, et donc que pour préparer le plan de financement à venir de la maternité, il faudra en tenir compte. De même, j’ai plaidé pour que, si la règle générale des financements d’Etat d’investissement est une parité 50/50 entre Etat et hôpital, s’agissant de ce dossier emblématique de l’hôpital de Roubaix, il faudrait que ce soit franchement plus favorable ! Pour être franc, j’ai demandé une clé 80/20, ce qui – si c’était réellement obtenu - serait un sacré ballon d’oxygène pour l’hôpital de Roubaix.

 

D’après le programme prévisionnel des travaux du comité, il devrait statuer sur le dossier de Roubaix vers la mi-février !

 

Alors, croisons les doigts. Mais, maintenant, j’y crois vraiment. Cette nouvelle maternité, on va la faire ! Réponse début 2013 !

 

Pour lire le communiqué de presse,maternité-communiqué de presse oct. 2012cliquez ici

 

Repost 0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 10:30

Cet après-midi s’engage dans l’hémicycle l’examen de la 1ère partie de la loi de finances pour 2013 (partie fiscale) et de la loi de programmation des finances publiques pour les années 2012 à 2017. Cela va nous conduire à siéger toutes les nuits, jusqu’aux petites heures de samedi matin (au moins), vu le nombre d’articles.

 

Membre de la commission des finances, je suis l’un des orateurs du groupe socialiste, notamment pour défendre les amendements du groupe ou ceux que j’ai déposé.

 

Ainsi, mardi dans la soirée, j’ai été amené à intervenir pour faire l’explication de vote, au nom du groupe socialiste, pour rejeter la motion de rejet préalable déposée par l’opposition et défendue à la tribune par le député UMP, Yves Censi.

 

Quel culot, ils ont les députés de l’opposition, de demander le rejet de cette loi de finances alors que sa principale caractéristique est de redresser les comptes de la France que les gouvernements qu’ils ont soutenu hier ont dégradé !

 

Comme je le dénonce au micro, ils ont « créé les fractures », et ils nous ont « laissé les factures » ! Leurs responsabilités dans l’état de nos finances publiques sont écrasantes. A l’inverse, la loi de finances pour 2013 se veut crédible, équilibrée et juste.

 

Pour lire mon intervention, cliquer ici.

 

Repost 0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 07:49

Senesael-victoire-2012.JPGIl était venu à Wattrelos pour le résultat de mes élections municipales ; je suis logiquement, amicalement, ce soir à ses côtés pour la proclamation des résultats de ses communales.

 

J’arrive juste au bon moment : celui où Daniel Senesael, ancien et réélu bourgmestre d’Estaimpuis, est au micro pour proclamer les résultats de son entité. Son équipe m’installe de suite à ses côtés, de sorte que c’est juste près du vainqueur (cf. photo) que je l’entends saluer la belle progression de son équipe socialiste (qui gagne trois sièges !), tandis que le CDH du bourgmestre précédent est à nouveau en recul (il perd 3 sièges).

 

Au total, l’équipe du bourgmestre d’Estaimpuis atteint le superbe résultat de 66,4 % ! Ce qui est accueilli évidement par de belles longues acclamations. Le vainqueur rayonne, ses colistiers aussi ; ils ont raison : c’est une superbe victoire électorale.

 

Maintenant, le conseil communal d’Estaimpuis se composera de : 16 socialistes (+ 3 sièges par rapport à il y a 6 ans) ; 3 CDH (- 3 sièges) ; 2 écolos (pas de changement).

 

La semaine dernière, j’étais allé encourager Daniel (cf. article du 7 octobre). Ce soir, je  n’ai qu’une chose à faire : l’embrasser et le féliciter… en prenant une limonade à sa santé ! Bravo Daniel,  et bonne route pour ce nouveau mandat.

 

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 07:45

collectionneur2012-1.jpgAprès le sérieux du CETI, autre ambiance, toute wattrelosienne, que celle de la 22e bourse des collectionneurs, organisée par la section philatélique de l’amicale laïque Jean-Zay. Voilà un bien belle manifestation, gérée avec le doigté et la fermeté du président de Jean-Zay, mon ex-premier adjoint et ami fidèle, Jean Destaerke. La salle Salengro est pleine de stands… mais aussi de visiteurs ! L’office du tourisme est à l’entrée, Amitiés motards (dont le siège est à Jean-Zay) gèrent la buvette (magnifiquement décorée, comme ils savent faire !), et une sympathique odeur nous flatte les narines, nous signalant la présence du goulash à la hongroise de nos amis de l’association Kossuth (attention à l’eau que vous consommez à leur stand !).

 

Je pensais passer rapidement : c’est raté ! Car si les stands de timbres sont les plus nombreux (je suis philatéliste), je chine sur beaucoup d’autres : cartes postales anciennes, de Roubaix ou de Wattrelos, BD, disques, vases aux effigies de Wattrelos… J’en ai vite plein les mains. Ce qui n’est pas facile pour serrer celles qui se tendent…


collectionneur2012-2.jpgcollectionneur2012-4-copie-1.jpgcollectionneur2012-3.jpg

 

Incontestablement, c’est une manifestation très réussie, pleine de bonne humeur.

 

Très beau moment aussi que le cabaret patoisant a organisé cet après-midi dans le Magic mirror qui se trouve sur la grand’ place de Roubaix. L’endroit est vraiment magique et je prends un plaisir particulier à y manger ou à y profiter du spectacle. Mardi midi déjà, j’y avais déjeuné. Je récidive ce midi en famille, où avec mes amis Henri Planckaert et Richard Olszewski, mon suppléant, nous dégustons une carbonnade flamande avec pomme au  four (pas de frites exceptionnellement ce midi pour moi, donc !).


Magic-mirror_1.JPGMagic-mirror_2.JPG

Magic-mirror_3.JPG 

C’est Manou (cf. photo) qui a reçu cette année carte blanche pour présenter autour d’un repas des histoires en patois et faire danser (moi aussi, pour la valse - cf. photo). Pour la musique, à l’accordéon, c’est Gérard Lechêne.

 

Et là, comme Manou sait que c’est mon anniversaire bientôt, j’ai la  surprise qu’elle me le souhaite au micro, avec ses chanteurs et patoisants, devant tous les convives qui me font une jolie ovation. Passé l’instant de surprise, reconnaissons que cela fait plaisir ! Et j’éclate de rire quand je vois que la boîte de chocolats que Manou m’offre provient de chez Planckaert (pardon pour la publicité), confiseur homonyme du célèbre adjoint roubaisien.

 

Là encore, un bien bon moment de bonne humeur qui souligne - comme la première chanson du spectacle - que « les Roubaignots sont toudis là ! ».

 

Repost 0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 07:37

CETI_1.JPGJe n’avais pu être présent à l’inauguration officielle du CETI sur la zone de l’Union mercredi soir puisque la 1ère partie de la loi de finances passait en commission des finances à l’Assemblée nationale ce soir-là. Mais ce matin, assez tôt d’ailleurs, pas question de rater les portes ouvertes que les responsables du CETI, mais aussi les trois maires de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos ont voulu, pour faire en sorte que nos habitants puissent franchir les portes de ces bâtiments avant qu’elles ne se ferment sur les discrètes recherches technologiques qui y seront menées dans les années qui viennent.

 

L’occasion est donc unique et le pari semble gagné, si j’en juge par la foule qui se trouve déjà dans la grande salle, les salles des machines ou les salles d’exposition de Futurotextiles 3. L’événement spécial habitants de l’Union mobilise : il est vrai que les nouveaux textiles qu’on y voit, les nouvelles applications de ces nouveaux matériaux qu’on y montre (cf. photo) ne peuvent qu’attirer. Tant mieux.


CETI 2CETI 3CETI_4.jpg

 

Comme je le rappelle dans ma (brève) prise de parole aux côtés de mes deux collègues, en m’inspirant du contexte Fantastic métropolitain, longtemps le CETI a été aux grands projets métropolitains ce que le yéti est à l’Himalaya : on en parlait beaucoup sans savoir si on le verrait. J’en sais quelque chose : que de réunions, de plans de financement, de partenaires depuis que son idée a été lancée, au lendemain des fermetures de nos grandes industries locales. Que de patience, d’obstination, de fonds aussi il aura fallu pour que ce projet si symbolique, si décisif aussi pour l’avenir de nos villes, se fasse.

 

Alors aujourd’hui, il est là, il s’ouvre, il captive, il questionne, il réjouit, tant mieux ! Pourquoi bouderions-nous notre plaisir ?

 

Puisque textile, il nous rattache à notre passé ouvrier, à notre histoire, à cette Lainière (où mon père travailla) qui ferma ses portes en 2000, à Saint-Lièvin, dernière grande filature indépendante qui fit taire ses machines en février 2004, il nous rattache à toutes ces femmes et tous ces hommes ardents à la tâche qui sont notre carte génétique à nous, Wattrelosiens, qui sont notre fierté d’enfants d’ouvriers.

 

Lieu de recherche, d’innovation, de créativité, il nous projette aussi dans l’avenir. On y créera, on y imaginera une part de ce qui demain, après-demain sera fabriqué par de futurs travailleurs.

 

Le CETI n’emploiera guère de travailleurs de nos anciennes usines textiles. Mais il permettra qu’à l’avenir,d’autres aient, ici, des emplois encore dans le textile. Des Wattrelosiens en tireront parti, je l’espère. Voilà pourquoi j’accueille cet outil avec enthousiasme et espérance. « En route pour le futur… » ! 

 

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article