Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 12:28

Martine Aubry l'avait annoncé, les députés socialistes l'ont fait ! En effet, dès le 12 janvier dernier, à l'occasion de ses voeux à la presse, la première secrétaire socialiste avait choisi de signaler parmi les initiatives socialistes prioritaires la reconnaissance du droit de vote et d'éligibilité aux élections locales pour les ressortissants extra-communautaires ! Et ce 30 mars, à l'Assemblée, le Groupe socialiste, radical et citoyen a inscrit cette proposition de loi constitutionnelle à l'ordre du jour des travaux parlementaires.


Celle-ci, soutenue par l'ensemble de mes collègues de gauche, est une clarification nécessaire et une volonté de vivre-ensemble. Car nombre des étrangers vivant aujourd’hui en France sont en réalité sur le territoire national depuis plusieurs années. Ils travaillent ici, leurs enfants vont dans les écoles, ils paient leurs impôts, ils contribuent à l'activité économique et culturelle nationale, on les croise dans la rue ou sur les marchés, on les côtoie au quotidien, et souvent d'ailleurs qui encore se souvient que tel ou tel vient d'ailleurs ? Alors, pourquoi les exclure de la vie démocratique locale ? On vit ensemble, on vote ensemble.


En effet, comme l'a bien dit ma collègue Sandrine Mazetier dans le cours du débat : « Dans cette nation qui chérit les valeurs de la République et qui ne vibre jamais autant que quand elle les propose au monde entier, ce retard pris sur les grandes démocraties ne participe-t-il pas confusément au sentiment de déclin, de déclassement, à tout le moins au doute qui étreint nos concitoyens sur la place et le rang de la France dans le monde, ainsi que sur sa mission historique ? »


Le Président de la République et son ministre de l'identité nationale et de l'immigration - qui ont pourtant agité pendant des mois le débat sur l'identité nationale, laissant penser que le rejet de l'autre avait droit de cité ! - se disent à titre personnel favorables à accorder ce droit d'expression démocratique !


En 2000 déjà, pour ne reprendre que ma modeste implication de parlementaire, sous l'impulsion de Lionel Jospin, avec mes collègues socialistes de l'époque, nous avions déjà adopté une proposition de loi en ce sens... que la Droite, majoritaire au Sénat, avait bloqué !


Aujourd'hui, il serait temps à mon sens de consacrer une citoyenneté de résidence à ceux qui vivent légalement en France. Et cela d'autant plus qu'en France les ressortissants de l'Union européenne sont électeurs et éligibles pour les élections municipales depuis 2001 !

Alors chiche, Monsieur le Président ! Passons aux actes !


Réponse dans l'hémicycle ce 30 mars : pour l'adoption : 212 (gauche) ; contre : 313 (UMP et Nouveau Centre). Une occasion ratée.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires