Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 19:23

Un régal !

Vraiment un régal pour les yeux (grâce à des costumes d’époque superbes, très élégamment portés) et pour les oreilles que cette dégustation de refrains d’opérettes que nous offre ce soir la classe de chant de Véronique Gillet du conservatoire de musique de Wattrelos ! Photo1030.jpg

Le public ne s’y est pas trompé : le centre socio-éducatif est plus que plein.

Et deux heures durant, des « heures exquises », comme nous y invite le premier morceau - juste après que les trompettes d’Avignon aient, comme dans le Palais des Papes, annoncé le début du spectacle - nous avons revisité ces délicieuses opérettes dont les airs nous sont, aux uns et aux autres, si souvent familiers.

D’abord nous rencontrons la « Veuve Joyeuse », qui nous emmène « cahin-caha », avant de proclamer que « dieu, que les hommes sont bêtes ! » (affirmation non démontrée). Ensuite, direction « Le pays du sourire », où l’on aime « prendre le thé à deux » (« jamais ce breuvage au thé ne m’avait si bien charmé »), là où « mon amour et ton amour sont nés le même jour ». Photo0944.jpg

Chez « Les Mousquetaires au couvent », « l’abbé Bridaine » fait des siennes et il est encore question d’une femme (et oui, une femme ! Mais laquelle…).

En face, c’est « L’auberge du Cheval Blanc », où on a « l’béguin pour Célestin ». Avant de rire franchement, mais vraiment franchement avec le truculent « duo des dindons » (ceux qui font glou-glou) et « des moutons » (ceux qui font mêh-mêh).

Et voilà qu’OffenbachPhoto1033.jpg s’en vient nous narrer les contes d’Haufmann, ses échecs amoureux successifs, et nous fait lire « La lettre de la Périchole », rencontrer « la veuve d’un colonel », et chanter « ah, que j’aime les militaires »…

Le temps passe, et tout ce bon moment à écouter chanter fleurette, nous le concluons avec un public conquis qui reprend en chœur le dernier couplet de « C’est l’Amour », « qui flotte dans l’air à la ronde ; c’est l’amour qui console le pauvre monde ; c’est l’amour qui rend chaque jour la gaieté »…

Standing ovation assurée !

Bravo à Véronique et à la classe de chant, bravo à Valérie pour l’accompagnement au piano, et bravo à Pascale pour sa présentation tout en humour.

Une très belle réussite du Conservatoire…

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires