Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 08:51

Marisol-Touraine_loi-vieillissement.jpgQuand Marisol Touraine, ministre des affaires sociales monte cet après-midi à la tribune de l'Assemblée nationale, je sens en elle une légitime fierté ; elle a raison : la Gauche soumet en effet une loi sur le vieillissement que la Droite n'était jamais parvenue à préparer ni à faire voter !

 

"Face à l'allongement de l'espérance de vie, il faut une politique concrète qui réponde aux besoins des plus âgés", énonce la ministre qui souligne que le Projet de loi "anticipe les conséquences du vieillissement".

 

Nul n'ignore en effet le formidable progrès qu'est l'allongement de l'espérance de vie mais aussi la révolution démographique qu'il provoque, auquel notre société doit s'adapter.

 

Les mesures du projet de loi visent ainsi à : anticiper pour repérer et combattre les premiers facteurs de risque de la perte d'autonomie ; adapter les politiques publiques au vieillissement. Pour cela, il dispose d'un financement sanctuarisé, à travers la contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie (créée par la LFSS 2013), soit 645 M€ annuels, affectée à la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie.

 

Si, dans le texte de loi, les mesures sont nombreuses et techniques, elles posent en des termes radicalement différents la question de la prévention de la perte d’autonomie et de l’accompagnement de nos aînés, à l’instar de : la création d’une conférence des financeurs ; aide publique pour l’accès aux technologies nouvelles ; mobilisation sur la prévention du suicide ou l’isolement ; adaptation de 80 000 logements privés d’ici 2017 ; développement du microcrédit ; modernisation des logements-foyers ; création du « volontariat civique senior » ; lutte contre les abus de faiblesse ; plan des métiers de l’autonomie ; dispositif d’urgence en cas d’hospitalisation de l’aidant… Mais c’est bien sûr la rénovation de l’APA à domicile (augmentation du nombre d’heures pour les âgés qui en ont le plus besoin, exonération de toute participation financière pour les bénéficiaires du minimum vieillesse) qui est la mesure sans doute la plus visible à court terme.

 

Cette loi, qui doit beaucoup dans sa préparation à l’ancienne ministre Michèle Delaunay (qui est venue à Wattrelos apporter son soutien à notre maison de retraite), est un texte intéressant qui inscrit un bon cap pour l’avenir de nos aînés, de notre nouvel âge comme l’on dit à Wattrelos. Mercredi prochain, à l’heure du vote solennel, c’est donc avec enthousiasme que je voterai pour.


Partager cet article

Repost 0

commentaires