Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 09:14

Valentin.JPGUn sacré diablotin que ce Valentin : normal, il est wattrelosien !

Cela aurait pu être un bon poisson d’avril : Valentin n’est pas avec les Copés in deux et monte seul sur scène, il fait son one-man show ! Et même qu’il a appelé son spectacle Le rire vous va si bien ! Le garnement… Il ose ! Et… il a bougrement raison ! Car pour rire, on rit, et on rit même très bien !

Dès l’arrivée sur scène, le ton est donné : l’artiste se commet d’imitations que le public doit reconnaître, et se voit récompenser de bonbons (j’en ai gagné un) !

Valentin_2.JPGL’audition au cours Florent, ensuite, donne ses lettres au spectacle car évidemment, notre Valentin déclamant Cyrano de Bergerac, parlant « d’un pic, d’un roc, que dis-je ? d’une péninsule »… s’agissant d’une publicité pour préservatif, tout cela ne laissa pas de marbre le public !

Puis, sur fond de générique de la Twentieth Century Fox, l’analyse des soirées au cinéma, et notamment du choix entre films pour filles, films pour garçons (horreur, aventure, action) et films « chiants » (ceux qui gagnent les festivals), ressemble à du vécu (dans le public aussi !), ce qui donne, avouons-le, une certaine pertinence à cet examen du « code social propre aux salles obscures ».

Mais le meilleur comique sait aussi faire rire de sujets graves. De fait, Valentin, en camisole de force, devient un psychopathe dangereux, interné, lui qui « a été déclaré psychologiquement instable », car « il a un double qui s’appelle Robert », qui arrache les ailes des mouches… mais aussi les bras de sa petite amie qui s’était déguisée en mouche ! Le passage de l’un à l’autre s’opère dans une composition subtile qui installe le sketch dans les réussites personnelles de l’artiste. Valentin_3.JPG

Bien sûr, l’initiation au saut en parachute est, elle, beaucoup plus détendue, surtout avec un moniteur flamand, et le pauvre Alain, choisi au hasard dans le public pour bénéficier de la formation a eu bien du mérite ! Le moniteur aussi car finalement, il se reconvertira… au saut à l’élastique ! Là, la salle est morte de rire mais elle n’avait pas encore tout vu : notre Valentin s’en revient déguisé en Mister Camping, prix gagné en interprétant Sex bomb… en patois.

Bon sang ne saurait mentir ! Pour être franc, quand on m’a dit que tout le spectacle serait en français, je ne l’ai pas cru ! Valentin ne pas s'exprimer en patois ? C’est comme demander à son père de ne pas bourler : impossible ! Alors, quel plaisir de l’entendre au final reprendre le tube d’Elvis Presley de Wattrelos, Ch’est à c’t’heure ou jômais (version originale de It’s now or never, malheureusement plus connue) !

Standing ovation méritée, un petit déjà grand mais qui deviendra plus grand encore… Congratulations for his parents !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires